POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

lundi 18 août 2014

Compassion de Nadine Morano pour les femmes voilées à la plage

Les féministes se voilent la face sur les restrictions aux libertés des musulmanes 

L'ancienne ministre évoque une "atteinte à notre culture"


Contraste: le mec drague
-casquette à l'envers- 

sous les yeux de la femme
soumise
Les femmes voilées confinées dans un coin de plage française, alors que les hommes se baignent en maillot de bain, une vision qui choque Nadine Morano, vilipendée pour son indignation.

La presse détourne le regard. Mieux, elle s'en prend à la ministre! Et un nouveau commentaire de Nadine Morano qui enflamme les réseaux sociaux. Ce lundi, l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy a posté  sur son compte Facebook une photo qu'elle a prise elle-même d'une femme voilée sur une plage. Remarquant que l'homme qui l'accompagne se met en maillot de bain pour se baigner "pendant que la dame s'asseyait toute habillée, bien sagement sur le sable", elle y voit une "atteinte à notre culture qui heurte en matière d'égalité homme-femme". Une citoyenne vigilante que le PS ne reconnaît pas... Peut-être un prosélytisme de bon aloi !

Nadine Morano fait le boulot des photo-reporters mirauds de Libération
"Il n'y a rien qui porte atteinte à l'ordre public puisque la femme avait le visage découvert conformément à la loi", précise Nadine Morano qui publie une photographie de Brigitte Bardot en bikini, à la Une du Figaro Magazine, pour illustrer le contraste. "Lorsqu'on choisit de venir en France, État de droit, laïc, on se doit de respecter notre culture et la liberté des femmes. Sinon, on va ailleurs!!", poursuit celle qui "demande aux musulmans qui ont choisi de vivre en France et de s'y intégrer" et de "l'aimer".

SOS Racisme étale son parti-pris sur Twitter  

Quand il s'agit de s'en prendre à la droite,
ces socialistes vertueux en oublient leurs grandes déclarations sur l'égalité homme-femme et la parité. La femme musulmane est-elle un être inférieur et méprisable?

Ce satellite du PS estime-t-il que la musulmane voilée est un modèle pour la femme européenne... "Est-ce que le fait de porter un voile sur la plage c'est ne pas respecter les lois de la République?" interroge de son côté le président de l'Observatoire national contre l'islamophobie au Conseil français du culte musulman (CFCM), Abdallah Zekri. Il rappelle que seul le voile intégral (niqab ou burqa, par opposition au hijab qui laisse le visage découvert) est proscrit en France dans l'espace public (rues, plages, services publics, etc...)
Considère-t-il que ce compromis sert la femme musulmane en Europe? 
Abdallag Zekri se livre à une attaque frontale de la responsable UMP qui prend le parti des femmes opprimées. "C'est toujours la même qui se distingue à l'UMP... Il vaudrait mieux qu'elle se préoccupe de ce qui se passe dans son parti plutôt que de stigmatiser les femmes qui portent le voile", lance cet ancien membre de l'UMP, qu'il a quittée "après avoir senti monter des discours racistes et de haine"...
Le CFCM est-il aussi virulent à l'encontre des Femen?
En avril 2014, trois de ces activistes féministes ont en effet manifesté seins nus devant l'ambassade d'Egypte à Paris pour dénoncer la condamnation à mort de près de 700 partisans du président destitué Mohamed Morsi...

"Je veux du jeune musulman (...) qu'il ne parle pas le verlan"
Ce n'est pas la première fois que Nadine Morano est stigmatisée pour des conseils jugés racistes par la gauche. En 2009, lors d'un débat sur l'identité nationale, à Charmes, dans les Vosges, Mme Morano était secrétaire d'Etat chargée de la Famille et bien dans son rôle lorsqu'elle elle avait expliqué pourquoi certains jeunes des quartiers indisposent: "Moi, ce que je veux du jeune musulman, quand il est français, c'est qu'il aime son pays, c'est qu'il trouve un travail, c'est qu'il ne parle pas le verlan, qu'il ne mette pas sa casquette à l'envers." 
D'excellents conseils, en bonne mère de famille ! Une aide à l'embauche... 

Morano, témoin d'une provocation?


Deux femmes voilées se sont vues refuser l'entrée de Wissous Plage (Essonne) début août. Avec le soutien du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) et de Me Sefen Guez Guez, l'avocat d'une mère de famille, elles ont alors saisi en référé le tribunal administratif de Versailles. Ils contestaient la légalité du nouveau règlement du lieu, entré en vigueur le 7 août, selon Elsa Ray, porte-parole du CCIF. Ce règlement stipule que l’accès peut "être refusé aux personnes portant de manière ostentatoire des signes religieux susceptibles d'occasionner un trouble à l'ordre public (niqab ou burqa, croix ou étoile de dimensions manifestement excessives)".

Une récidive de plus. En juillet, trois autres femmes en voiles islamiques avaient été interdites d’accès à Wissous Plage. Or, le maire, Richard Trinquier, est UMP et subit les assauts de son opposition pour avoir voulu baptiser une rue de sa ville du nom d'un général de l'OAS, une organisation à laquelle appartenait le père de François Hollande, soi-même, Georges, retiré de Rouen à Cannes, où le président est allé célébrer ses 60 ans en famille.
Somptueuse villa de François Hollande à Mougins
(valeur déclarée:déclarée à hauteur de 800 000 €)
Ce père du président qui n'aime pas les riches a fait fortune à Cannes dans la promotion immobilière. Ce goût des affaires remonte à l’époque où le médecin ORL, Georges Hollande, installé en Normandie à Bois-Guillaume, parcourt la région en Mercédès blanche à la recherche de terrains à construire. Ce qui finit par irriter ses collègues du Conseil de l’Ordre qui lui suggèrent de mener avec plus de retenue ses activités immobilières.
Le médecin ORL a également toujours été impliqué en politique. Il fut candidat malheureux en 1959 aux élections municipales de Rouen, sur une liste d’extrême droite. Ses affinités avec l’avocat Jean-Louis Tixier-Vignancour, ancien Camelot du Roi, Croix-de-feu et candidat à la présidentielle de 1965, sont connus de tous. Tout comme son aversion profonde pour le général de Gaulle. Georges Hollande fut mobilisé quelques mois en 1944 à 21 ans n’a jamais pensé à s’engager dans la résistance. Bien au contraire, il garde de cette période une solide fidélité au maréchal Pétain. Durant la guerre d’Algérie, il clame même haut et fort ses sympathies pour l’OAS.

Le nouveau règlement interdiction du port de signes religieux a été suspendu provisoirement par le tribunal de Versailles, ce mardi, un mois après avoir déjà supprimé un règlement similaire. Mais le juge des référés ne statue pas sur le fond de l'affaire et sa décision devra faire l'objet d'une nouvelle audience devant la justice administrative.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):