POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 29 août 2014

Marine Le Pen se déclare prête à gouverner en cohabitation avec Hollande

Offre de services de la provocante dirigeante du FN 
Une alliance FN et PS au grand jour? 
Marine Le Pen marque en tout état de cause sa différence avec une UMP qui rejette l'idée une cohabitation en cas de dissolution de l'Assemblée.

L'oeil de la présidente du Front national Marine Le Pen vrille: dans un entretien accordé au Figaro à paraître samedi, l'impétueuse frontiste se dit prête à gouverner en cohabitation avec la "gauche molle", en cas de dissolution  "Je peux vous dire une chose très clairement : nous, si nous obtenons une majorité, nous assumerons les responsabilités que nous auront confiées les Français", déclare Marine Le Pen. 

La dirigeante frontiste dit croire à une dissolution de l'Assemblée nationale dans un proche avenir, en raison de "la crise politique extrêmement lourde que nous vivons" et qui "ne peut qu'entraîner un retour aux urnes". Selon elle, le gouvernement Valls II, "dernière cartouche de François Hollande, est un gouvernement de pure provocation".

La dissolution "n'est pas souhaitée à l'UMP, où la cohabitation est exclue"

La chef de file de l'extrême droite critique cette attitude de la droite qui montre, selon elle, "son vrai visage, purement électoraliste". "Comment peuvent-ils refuser une cohabitation qu'ils ont eux-mêmes théorisée ?", "Comment expliqueront-ils aux électeurs qui votent pour eux qu'ils refuseront de prendre leurs responsabilités pour changer la situation dramatique dans laquelle est plongé le pays ?" lance la dirigeante frontiste.

La situation économique -et maintenant politique- de la France prêterait-elle à rire ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):