POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

vendredi 12 décembre 2008

Est-il juste de noircir le président-élu de tous les Américains?

Nouvelle récupération, idéologique mais injuste
Une fois énoncé ce que dénoncent le « politiquement correct » et la pensée unique, sera-t-il possible de revenir à la raison ? Rien n’est moins sûr, car le bon sens et la justice ne sont pas les choses au monde les mieux partagées des idéologues militants.
PaSiDupes a déjà rapporté comment, forte de son aplomb, la tonitruante Christiane Taubira s’est distinguée sans délai et tout en finesse. Elle fait en effet partie de ceux et celles que les évidences objectives n’ébranlent pas. Le peuple indien d’origine n’a pas encore eu son premier président des Etats-Unis, fusse-t-il métis, sans que notre Christiane Taubira ne hurle au scandale et ne soutienne cette minorité opprimée, au nom de la justice et de la diversité…

Les noirs ont-ils pris le pouvoir aux USA ?
Le profil de la population permet-il de le croire ?
> Les Américains sont 281 421 906 habitants mais désignent leur président au suffrage indirect.
> Selon les résultats du recensement américain de 2000,
75,1 % des personnes interrogées se déclaraient blancs, dont 21,36 % (60 millions d'américains) sont des descendants d'allemands, constituant le groupe des Germano-Américains ;
12,3 % sont des Afro-Américains ;
12,5 % sont des hispaniques (en augmentation de 9 % par rapport à 1990) ;.
Et 3,6 % sont asiatiques.
Ce sont donc massivement les Blancs qui ont élu le métis Obama, sachant que seulement 2,4 % des interrogés déclarent une appartenance multiraciale.

L’élection présidentielle 2008 est une première à plus d’un titre…
…que la presse passe sous silence
> L'élection de 2008 est la première depuis 1952 où ni le président sortant, ni le vice-président sortant n’était candidat. D’ailleurs, le président sortant, George W. Bush, et son prédécesseur, Bill Clinton, étaient tous deux exclus, pour avoir déjà été élus à deux reprises à la fonction présidentielle.
  • Dans les trois cas précédents où le président avait effectué deux mandats consécutifs (les républicains Dwight D. Eisenhower en 1952 et 1956, Ronald Reagan en 1980 et 1984, et le démocrate Bill Clinton en 1992 et 1996), son vice-président avait immédiatement participé à l'élection suivante (le républicain Richard Nixon perdit en 1960, mais le républicain George H. W. Bush remporta l'élection de 1988 et le démocrate Al Gore fut défait en 2000).
  • Par ailleurs, l'élection de 2008 est la première où le vice-président n'est candidat ni à la présidence, ni à la vice-présidence depuis Nelson Rockefeller en 1976.

    > Le 44e président des Etats-Unis ne sera pas le premier afro-américain, mais le premier métis
    Stanley Ann Dunham (1942 - 1995), est la mère de Barack Obama.
  • Elle est née sur une base militaire du Kansas dans une famille américaine et chrétienne.. Elle est elle-même la fille d’un couple blanc. Dénier cette part blanche à 50% est quelque peu rapide et irrespectueux. Mais le candidat n’a pas rétabli cette vérité, profitant de sa part noire par son père Kényan, qui est biezn le seul dont les militants peuvent certifier qu’il était afro-américain.

    Ensuite, si les Blancs n’ont choisi ni un Blanc, ni un Noir, ils ont choisi l’alternance ?
  • Les circonstances
    Dans un contexte de guerre, de crise financière et de récession, le ‘ticket’ républicain (John McCain / Sarah Palin) n’était pas adapté. McCain était certes un glorieux combattant, mais, son âge, 72 ans, était un lourd handicap, à une époque adepte de ‘jeunisme’confondu avec un dynamisme garanti, à défaut d’expérience. Barack Obama n’a que 47 ans. Même le vice-président élu, Joseph Robinette, « Joe » Biden, Jr., né en 1942, a 66 ans.
  • Les résultats
    A 52,6%, les électeurs ont opté pour un démocrate en 2008. Or, George W. Bush avait été élu en 2000 avec 50,37% face à Al Gore, mais réélu, en 2004 face à J. Kerry, avec 53,16%
  • L’alternance
    Depuis les deux mandats du républicain Ronald Reagan (1981-1989), non seulement les présidents ont tous effectué deux mandatures, mais les démocrates et les républicains ont alterné tous les huit ans: le républicain George H. W. Bush, le père, (1989-1993), le démocrate Bill Clinton (1993-2001) et à nouveau un républicain, George W. Bush, le fils (2001-2009), avant le retour, après huit années, d’un démocrate, Barack Obama (2009- ?) , qui fera peut-être huit ans, comme ses prédécesseurs.

    Il est enfin des raccourcis saisissants qui n’interpellent guère les grands intellectuels et militants de la diversité. Ainsi, l’Afrique est-elle communément qualifiée de ‘continent noir’. Peut-on pour autant dire que les habitants du Maghreb (« le Couchant », par opposition au Levant, l’Orient, ou « Machrek ») sont noirs ?
  • Qu'en pensent les immigrés 'africains', les promoteurs de la diversité et du communautarisme et les chantres laics de la fraternité 'fraternitude' au Zénith?

    Aucun commentaire :

    Enregistrer un commentaire

    Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):