POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 29 août 2014

Zidane prend un coup de boule d'entraîneurs espagnols

Plainte des entraîneurs espagnols contre Zidane pour absence de diplômes  

Le troisième concours, ça ne marche qu'à l'IEP...
L'ancien numéro 10 des Bleus est entraîneur depuis le début de la saison la réserve du Real Madrid Castilla... sans avoir le diplôme requis.
Ce n'est pas du tout du goût de Miguel Galán, le représentant du centre national des entraîneurs espagnols, et il le fait savoir. 
Si l'équipe de jeunes qu'il entraîne est championne d'Europe en titre et évolue en 3e division espagnole, Zinédine Zidane n'est pas reconnu par les éducateurs ibériques. Ils opposent que le Français n'a toujours pas obtenu son diplôme officiel de coach. Il peut "seulement" se prévaloir, depuis janvier 2014, d'un diplôme de manager général de club sportif professionnel, qu'il s'est fait accorder en France, au Centre de droit et d’économie du sport de Limoges, après avoir passé son brevet d'État d'éducateur sportif 1er degré, à l'âge de 42 ans.

Zidane est une sorte de capitaine de Costa Concordia

C'est pourquoi, sur la première feuille de match de la saison du Real Madrid Castilla, match perdu face à l'Atletico Madrid B (2-1), c'est le nom de l'adjoint de Zidane, Santiago Sanchez, qui apparaissait dans la case "entraîneur" !  Mais, le centre national des entraîneurs espagnols a exprimé sa désapprobation, par la voix de Miguel Galan, son représentant.
"Nous devons défendre les entraîneurs qui ont acquis des diplômes." Miguel Galan, représentant du centre national des entraîneurs espagnols
"Nous devons défendre les entraîneurs qui ont travaillé et sont reconnus par le ministère de l’Éducation, de la Culture et des Sports (espagnols)", a expliqué Galan, selon le quotidien espagnol Marca. Il estime que "cette répartition des fonctions est fausse. Ce n’est que pour l’administratif ça". Et de conclure : "C’est comme ça, une équipe qui joue à ce niveau ne peut être entraînée par quelqu’un qui n’a pas été formé et n’a pas les diplômes requis. C’est l’article 155.1 du règlement de la Fédération".

En théorie, le champion du monde 1998 encourrait une "suspension possible jusqu’à six mois", selon Miguel Galan. Le centre national des entraîneurs espagnols mettra-t-il sa menace à exécution ? Réponse dans les prochaines semaines... François Hollande va-t-il s'ingérer dans le foot comme en Afrique ou en Ukraine?

On n'est pas en France socialo-communiste.
Hormis le centre de Limoges qui lui a donné son brevet d'Etat d'...éducateur, nul n'a oublié que lors de son dernier match à l'occasion de la finale de la Coupe du monde opposant l'Italie à la France le 9 juillet 2006, il s'est illustré par son expulsion sur carton rouge pour un coup de boule au thorax de Marco Materazzi.
Une autre vedette hautement morale des faits divers, celle-là poursuivie par la justice italienneest intervenue début juillet en tant qu' "expert" des situations de crise lors d'un cours à l'université La Sapienza de Rome: cet "éducateur" de la jeunesse n'est autre que l'ancien capitaine du paquebot de croisière Costa-Concordia, dont le naufrage a coûté la vie à trente-deux personnes, alors qu'il sauvait sa peau dans le premier canot de sauvetage.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):