POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

lundi 5 juin 2017

Le parachute de Jean-Luc Mélenchon (LFI) ne s'est pas ouvert dans une cité de Marseille

Shampooing aux oeufs frais offert au butor de la France insoumise

Le cordon de sécurité de sa garde rapprochée n'a rien empêché
Candidat parachuté de la France Insoumise dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône, , Jean-Luc Mélenchon, a été chahuté samedi à Marseille lors de sa visite dans une cité populaire, avant un meeting devant ses sympathisants du centre-ville.
Le leader de la France Insoumise (LFI) a reçu des oeufs sur la tête, lancés par un groupe de jeunes de moins de 16 ans, lors de son arrivée dans le IIIe arrondissement de la cité phocéenne, 
à la cité populaire Félix Pyat, du nom d'un journaliste de la Commune de Paris, période insurrectionnelle de l'histoire de Paris qui dura un peu plus de deux mois, de mars 1871 à la 'Semaine sanglante' du 21 au 28 mai 1871.
L'insurgé-type de la Commune de 1871 est un travailleur parisien, un homme d'une trentaine d'années. Parmi ces insurgés, on rencontre principalement les ouvriers du bâtiment, les journaliers, et les travailleurs du métal, ouvriers d'ateliers ou de petites fabriques. Ils forment respectivement 17 %, 16 % et 10 % du total. Viennent ensuite les employés (8 %), les artisans et les ouvriers du livre (3 %), fortement politisés, notamment à Belleville et Montmartre. Parce que de petits patrons côtoyèrent des salariés, les marxistes nient donc qu'il y ait eu "lutte des classes" au sens " moderne" du terme. .
"On a bien rigolé tout à l'heure", a ricané Jean-Luc Mélenchon, 
histoire de garder une contenance légère, alors que sa campagne est plombée par son parachutage. "Ici, ils ont une habitude: ils envoient du monde pour gueuler et là c'était (Solange) Biaggi, raconte-t-il, un brin sexiste et méprisant. Il y avait une femme qui criait: 'Marseille réveillez-vous, votez Biaggi' ", la candidate des Républicains dans la 4e circonscription, a-t-il prétendu. Quatrième adjointe au maire, la candidate LR est aussi vice-présidente du Conseil départemental en charge de l’aménagement du territoire et peut se prévaloir d'avoir mis fin au marché "sauvage" et bigarré de la Porte d'Aix.
La circonscription convoitée par le tribun venu de Hénin-Beaumont dans le Pas-de-Calais est le poumon économique de Marseille, au centre-ville, où se fait l’activité, où les gens travaillent et où Marseille peut se développer économiquement car on a dans cette circonscription le port, Euromediterranée, le centre-ville autour du Vieux-Port, l’hyper centre-ville historique, la Canebière, le boulevard Longchamp, la gare, la partie de la Belle de Mai avec le Pôle Média, la Friche de la Belle de Mai réhabilitée et tout le quartier en devenir de Saint-Mauront. C’est pour cela que je pars," explique la candidate LR, tout à fait couleur locale. Fidèlement attachée à la population, elle a été 20 ans pharmacienne sur le Cours Lieutaud.
Mélenchon s'est ensuite rendu sur une place à l'activité nocturne intense du centre de Marseille, le Cours Julien
et prononcé un discours, aux côtés des autres candidats de la France Insoumise dans le département, devant plusieurs centaines de sympathisants.

En écho à son meeting de campagne présidentielle sur le Vieux Port et en réponse à la phrase d'Emmanuel Macron sur les "kwassa-kwassa" (lien PaSiDupes), embarcations de migrants, il a appelé les personnes réunies à observer une minute de silence pour les Comoriens qui meurent en mer.

Jean-Luc Mélenchon, Corinne Versini (une Aixoise, pour le Rassemblement En Marche) et le député sortant Patrick Mennucci (PS) sont les trois candidats donnés en tête sur cette 4e circonscription, selon deux sondages publiés récemment.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):