POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

jeudi 1 juin 2017

Affaires: une majorité de Français veut moraliser le couple exécutif, Macron-Philippe

Vers un beau texte de moralisation qui s'appliquera peut-être, aux autres...

Deux ministres à la fois, Ferrand et Sarnez, restent imperturbables dans la honte 

Les deux salissent de leurs combines la vie publique, tout en réclamant sa moralisation : l'une est soupçonnée d'emplois fictifs et l'autre, accusé de montage immobilier, avec en commun l'appât du lucre.
Le député du Finistère est dans la tempête depuis une semaine et les premières révélations du Canard enchaîné concernant une location immobilière des Mutuelles de Bretagne impliquant sa compagne. 

Selon un sondage Harris Interactive pour RMC et Atlantico publié mercredi, une large majorité de Français estime que les ministres Richard Ferrand et Marielle de Sarnez devraient démissionner en raison des soupçons pesant sur eux. 
D'après cette enquête, 73 % des personnes interrogées jugent que les faits reprochés à Richard Ferrand sont graves. Il s'en trouve néanmoins 27 % d'un avis contraire. 
Pour 70 %, le ministre de la Cohésion des territoires doit démissionner, contre 30 % qui estiment qu'il peut rester en place. 

Ni l'exécutif, ni le pouvoir judiciaire n'est en phase avec l'opinion

Richard Ferrand est empêtré dans une affaire immobilière.
Le Premier ministre Édouard Philippe, a une nouvelle fois apporté son soutien mardi soir sur France 2, "malgré l'exaspération des Français" devant ce type de pratiques. Il a répété que tout ministre mis en examen devrait quitter le gouvernement. Si toutefois le garde des Sceaux donne le feu vert à un procureur. Seul celui de Brest a fini par se sentir interpellé. Le Parquet national financier ne poursuit que l'opposition et se croit au-dessus de la morale.

Le  sondage porte aussi sur la ministre des Affaires européennes, Marielle de Sarnez. Réalisé après l'intervention télévisée du chef du gouvernement, il s'intéresse à cette autre ministre sur son passé d'eurodéputée, dont on sait depuis plusieurs mois  - avant la constitution du gouvernement auquel elle a néonmoins été admise -  qu'avec 18 autres députés européens de tous bords, elle est visée par une enquête préliminaire pour des soupçons d'emplois fictifs de collaborateurs au Parlement européen. 
Pour 65 % des Français, les faits reprochés à Marielle de Sarnez sont graves, contre 35 % d'un avis opposé. 
62 % estiment d'ailleurs qu'elle devrait démissionner (contre 38 %). 

Bipolaire, excitée comme une puce à son entrée au gouvernement (après tout une carrière d'attente infructueuse), mais par ailleurs aigrie et hargneuse, la vice-présidente du MoDem a déposé une plainte pour "dénonciation calomnieuse" contre l'eurodéputée du Front national Sophie Montel, qui a envoyé une lettre à l'origine de la procédure. Elle est elle-même poursuivie et rétive à la discrimination dont elle était jusque-là seule victime.

Les collègues au MoDem de la reinette fripée ne pouvaient ignorer les combines du bras droit de Bayrou, bombardé garde des Sceaux, malgré son entourage: Jean Arthuis, le général Philippe Morillon ou Sylvie Goulard, ministre des Armées dans le gouvernement Édouard Philippe, sont-ils complices et coupables de ne pas avoir révélé ce qui n'avait pas pu manquer de parvenir à leur connaissance ?

Macron est-il compétent, donc, pour moraliser la vie publique ?

Enfin, 67 % des sondés pensent que le gouvernement d'Édouard Philippe " souhaite vraiment moraliser la vie politique", contre 33 % d'un avis contraire. Mais seuls 43 % estiment qu'il y parviendra (57 % pensant qu'il échouera). Emmanuel Macron avait fait de la moralisation de la vie publique le premier chantier de son quinquennat, mais il trébuche au premier pas.

Sondage réalisé en ligne le 30 mai après l'intervention d'Édouard Philippe au journal télévisé de 20 heures sur France 2, auprès d'un échantillon de 924 personnes représentatif des Français de 18 ans et plus (méthode des quotas).

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):