POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 20 mars 2009

Le Congrès américain annonce un déficit budgétaire sans précédents

Les Etats-Unis vont-il encore inspirer la gauche française ?

La grève est la réponse de la gauche syndicale à la crise économique internationale.
L’opposition hexagonale réclame également pour la France un plan de relance de l’ampleur de celui des Etats-Unis.

Déficit US: 13,1% du PIB américain

Le Congrès des Etats-Unis a considérablement relevé vendredi sa prévision de déficit budgétaire pour l'exercice en cours, qui dépasse le montant estimé par la Maison blanche, en atteignant la somme colossale de 1.845 milliards de dollars. Fin septembre, elle était estimée à 1.200 milliards de dollars. Dequoi épater la bande Aubry...
Si un tel trou était atteint, il représenterait un quadruplement de celui de l'exercice précédent, qui avait été de 459 milliards de dollars, soit 3,2% du PIB.

L'ambition de diviser le déficit par deux sur la durée de son mandat fait partie des engagements du président Barack Obama. Et pour le CBO, il peut être atteint.
"Il y a une très grande incertitude qui entoure les projections de budget (...) Cela fait partie du processus législatif normal", a ajouté Peter Orszag, le directeur du budget de M. Obama, lors d'une conférence téléphonique.

En France

Le déficit budgétaire de la France sera d'environ 70 milliards d'euros en 2009 après la mise oeuvre d'une partie des mesures du plan de relance, déclare le ministre du Budget, Eric Woerth.
Les mesures fiscales de ce plan de 26 milliards d'euros sur deux ans doivent être intégrées à la loi de finances d'ici la fin de l'année. Les autres mesures feront l'objet d'une loi spécifique en janvier.
Le Sénat a adopté dans la nuit de mardi à mercredi le projet de loi de finances pour 2009. "Le déficit augmentera de 15, 16, 17 milliards d'euros, selon la consommation que l'on fera en 2009 puisque ça s'étalera sur 2009 et 2010", a dit Eric Woerth sur France 2.
"Le déficit budgétaire qui a été voté hier, de l'ordre de 57 milliard d'euros, est un déficit budgétaire qui passera aux alentours de 70 milliard d'euros après plan de relance", a-t-il ajouté.
Le gouvernement prévoit que le plan de relance aura un impact de 0,8 point sur le produit intérieur brut l'an prochain, portant le déficit public à 3,9% du PIB. 13,1% aux USA.
Le gouvernement table sur un déficit public ramené à 1,0% du PIB en 2012 pour un retour à l'équilibre aux alentours de 2014.

Quel sera le prochain pays modèle du PS ?

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):