POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

lundi 23 mars 2009

F.Lefebvre: "Besancenot est le leader de la gauche"

Seul contre tous, les nouveaux débats de la gauche démocrate

Le PS fait le jeu des anti-républicains

Clémentine Autain
, qui se cherche dans la gauche radicale, et Frédéric Lefebvre, qui s’est trouvé à l’UMP, étaient face à face à « Parlons Net », le club de la presse Internet de France Info.

A trois contre un, il vaut mieux avoir du répondant !

« Parlons Net » est une émission de France Info, en partenariat avec l’hebdomadaire Vendredi et Rue89.

  • Le nouvel hebdomadaire de gauche -Vendredi- a été créé par Jacques Rosselin, fondateur de Courrier International (filiale du Monde) et par Philippe Cohen , journaliste journal Le Monde, transfuge de Libération. Il propose une compilation d'informations parues uniquement sur Internet. Pour cela, la rédaction s'appuie sur une sélection de 400 sites Internet et une multitude de blogs. Il souhaite atteindre son point d'équilibre à 35 000 exemplaires d'ici quelques mois, mais il s’écoule mal (8 pages, 1€50).
    Quant à
    Rue89, c’est un site d'information et de débat participatif créé par d'anciens journalistes de Libération. Ce n'est pas très à droite, tout ce brau monde-là...

    Mais qu’est venu faire la droite dans cette galère ?
  • L’émission est animée par David Abiker, l’un des journalistes mous de France Info, qui se laisse porter par le sens du vent médiatique, tout en croyant militer dans le sens de l’Histoire.

    La neutralité de cette émission est assurée par un partenariat démocratique garantissant le juste équilibre des opinions
    : tant qu’on discute, la démocratie est garantie ? Peu importe que l’équité ne soit pas préservée dans la variété et l’équilibre des opinions. Plus on est conscient de sa faiblesse idéologique et argumentaire, plus on a besoin d’être nombreux. L’émission ne veille donc pas au juste respect du scrutin des présidentielles. La majorité républicaine est représentée par un seul représentant, le kamikaze de service, Samuel Potier (LeFigaro.fr), face à une meute d’opposition, constituée de l'hebdomadaire Vendredi, avec Sylvain Lapoix (Marianne2.fr, soutien de Bayrou) et Julien Martin (Rue89), outre David Abiker (France Info).
    Dans son compte-rendu, Rue89 a en outre besoin du renfort du Canard Enchaîné pour régler à coup sûr son son compte à Lefebvre, lorsqu’il n’est plus là pour riposter à la ligue de ses détracteurs.

    Quand la presse partisane rend compte, c’est l’hallali

    Rue89 organise à la fois la battue et la curée
    Citation du maître-chiens Rue89 sur la victime:
    « Frédéric Lefebvre, en spécialiste des jeux de rôle politique, s'est une nouvelle fois évertué à inverser les étiquettes. Rejetant pour lui-même le qualificatif de « libéral », il a préféré l'accoler à l'ancienne adjointe au maire de Paris, présentée même en chantre du « libéralisme sauvage ».

    Qu’à donc dit Lefebvre qui ne soit vrai ?

  • " Le parti socialiste français est, exactement à l'inverse de tous les autres partis socialistes du monde, en train, alors qu'on est en crise, de se radicaliser." (...)
  • "Tout ça, c'est en réalité peut-être une petite chance pour eux de remplacer Besancenot comme leader de la gauche."

    Le déni de réalité de la ligue des journalistes d’opposition
  • Il serait, selon eux, nécessaire à la droite d’attiser le feu à gauche en présentant Besancenot comme un épouvantail. Or, Chérèque, patron de la CFDT, voit mieux encore dans le Che-Besancenot : un «rapace » planant sur les usines en difficultés.
  • Il serait également faux de dire que le PS s'aligne sur les positions de l'extrême gauche, alors que

    - dans ses prévisions sociales de rentrée Sa Cynique Majesté Royal voyait un "vent de révolte" se lever

    - et que Martine Aubry appelle à reprendre la rue au NPA et à SUD, par conséquent au Che-Besancenot.

    L'émission s'est poursuivie dans une atmosphère tout aussi tendue, entre Clémentine Autain et Frédéric Lefebvre, selon le site, qui prend partie avant, pendant et après.
    Mais rien sur Clémentine de la part de Rue89…
  • Aucun commentaire :

    Enregistrer un commentaire

    Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):