POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mercredi 25 juillet 2007

Le Grenelle de l’Environnement et les craintes de Mamère !

Mamère, un organisme génétiquement non modifiable

Le pousse-au-crime Noël Mamère, député-maire de Bègles (Gironde), a encore manifesté son pouvoir de nuisance : sa bouche déverse des odeurs pestilentielles.Il refuse le dialogue dès l'instant qu'on le propose. Or, dans le cas qui le mine, il n'est un interlocuteur ni représentatif, ni valable. Alors, il pousse ses amis à la fronde. Vendredi sur France-Inter, dans un souci d’opposition destructrice, il a suggéré aux ONG de se retirer de la "pantalonnade" que constitue selon lui le Grenelle de l'environnement.

Il lui a suffit de supputer que le ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo n'allait pas résister aux "grands lobbies". Critique de routine, a priori et sans obligation de preuves, puisqu’un élu qui ne respecte rien n’a pas obligation de se respecter lui-même et les électeurs pas davantage.

En effet, selon lui, ONG et associations ont découvert jeudi que l'on avait introduit dans les discussions "des personnes morales supplémentaires". Il a tout naturellement conclu que "Jean-Louis Borloo ne va pas pouvoir résister aux grands lobbies" ? Il a même désigné à la vindicte populaire ceux du nucléaire, des semenciers, de l'agriculture, des infrastructures routières...

Il tire des conclusions toutes personnelles :"On ne peut pas parler d'un Grenelle de l'environnement, en disant ‘on met tout à plat ‘, tout en expliquant qu'il y a un certain nombre de choses dont on ne discutera pas, qui sont les choses essentielles pour le développement durable et la lutte contre l'effet de serre", a encore affirmé le député des Verts.

Mamère sent fort le lisier.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):