POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

lundi 30 juillet 2007

Besancenot devra rendre des comptes à Taser

Besancenot dénigrera-t-il encore longtemps sans risques?

Taser est le distributeur du pistolet à impulsions électriques que la LCR avait accusé d’avoir causé la mort de 152 personnes aux Etats-Unis. Taser attaque le porte-parole pour diffamation.

Olivier Besancenot, candidat de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) à la dernière élection présidentielle, est donc convoqué le 17 septembre devant la justice pour diffamation contre la société Taser. Le porte-parole de la LCR est poursuivi suite à des propos tenus sur en novembre dernier, quand il avait déclaré que ce petit pistolet, qui a l'air d'un jouet, tout simple et très sympathique, a "causé des dizaines de morts aux Etats-Unis", a indiqué un porte-parole de la LCR. Sont également visés des écrits sur son blog et des "propos de meeting". Le distributeur du Taser (SMP Technologies), présenté comme une arme non-létale, réclame 50.000 euros. Le Taser X 26 envoie sur sa cible deux dards délivrant une décharge de 50.000 volts

Le Réseau d'alerte et d'intervention pour les droits de l'homme (RAID-H), est également visé par une plainte similaire. L'association RAID-H, qui a lancé une pétition et une campagne contre le Taser, sur laquelle s'est notamment appuyé Olivier Besancenot, est visé par une assignation similaire pour "dénigrement.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):