POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

samedi 11 juin 2016

Réquisitions de RER en faveur des spectateurs de l’Euro 2016, mais pas pour les salariés ?

Discrimination socialiste sur fond de rivalités syndicales
les jeux, da du pain, niet !

L’Etat et la SNCF assuraient que les spectateurs pourraient accéder normalement au Stade de France, pour le match France-Roumaine vendredi soir.
Panem et circences (du pain et des jeux) pour
flatter le peuple et s'attirer la bienveillance du peuple
Les lignes B et D du RER qui desservent le Stade de France devraient fonctionner à peu près correctement, et s’il le faut, il y aura des réquisitions. Chacune de ces deux lignes du réseau SNCF desservent une gare d'accès au Stade de France. 

Mais le gouvernement ne se montre pas très enclin à appuyer sur le bouton de cette arme atomique pour les usagers qui empruntent ces lignes chaque jour pour un usage non-footballistique. Se rendre au travail, par exemple, n'est pas un bon motif de réquisition...

Bras de fer entre les deux syndicats rivaux de la SNCF

La CGT-Cheminots, premier syndicat de la SNCF, n’a pas donné de consignes de reprise du travail. SUD a,
 quant à lui, clairement appelé à une poursuite de la mobilisation.
Novembre 2015
Encore
premier syndicat des cheminots, la CGT (34,33 % des suffrages) conserve la majorité de blocage avec SUD (16,83 %), malgré un tassement de la représentation des deux organisations, au profit de l'UNSA (23,86 %) et de la CFDT (15,15 %).
Mardi à l'aube, après des semaines de négociations engagées tardivement, la direction de la SNCF s'est résolue à présenter aux syndicats un projet d'accord d'entreprise sur l'organisation du travail. Sous la pression politique du gouvernement, Guillaume Pepy a dû faire d'importantes concessions qui maintiennent la situation des cheminots dans l'état antérieur au projet de loi travail déjà voté en première lecture par la majorité à l'Assemblée.

VOIR et ENTENDRE comment le pouvoir socialiste discrimine l'économie et les salariés (et leur pain quotidien) pour lesquels les réquisitions ne sont pas envisagées, à la différence de la manière forte en faveur des jeux et des footeux...

video
Pourtant, le mouvement social se poursuivait ce mercredi à la SNCF (le taux de participation était alors de 8,3 %, selon la direction), à deux jours de l'ouverture de l'Euro de football et il a été reconduit pour jeudi à Paris et dans de nombreuses régions. 
 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):