POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 10 juin 2016

Macron, cible du "terrorisme social" de l'extrême gauche

Emmanuel Macron à nouveau chahuté, à Nancy cette fois, pendant une "conférence"

On croyait Emmanuel Macron, au travail à Bercy

Mais sa présence n''est pas passée inaperçue de la gauche plus que "radicale" vendredi 10 juin à Nancy. Son discours au Forum mondial des matériaux a en effet été brièvement interrompue par un excité qui a crié au "terrorisme social". "Il faut évacuer la salle, il y a un risque de terrorisme social", a hurlé le schizophrène, avant de tenter de s'approcher du ministre et de se faire intercepter par le service de sécurité.
video

Mais l'individu a ensuite voulu offrir un bleu de travail à Emmanuel Macron.
Le militant faisait allusion à une précédente altercation entre plusieurs camarades de la CGT et le ministre fin mai à Lunel. L'un des deux syndicalistes CGT reproché à Macron d'être ministre en "costard". Le membre du gouvernement Valls avait répliqué: "Vous n'allez pas me faire peur avec votre tee-shirt. La meilleure façon de se payer un costard, c'est de travailler".
video

Ce n'est pas en mettant un costard qu'on travaille. C'est en mettant un bleu de travail, je vous l'offre", a crié le partisan de la lutte des classes, en brandissant le vêtement. "Vous êtes un banquier ! Vous représentez une minorité de casseurs du droit du travail", a encore hurlé le marxiste en colère, alors que le service de sécurité l'évacuait.
Quand ils se déguisent en salariés, les vrais travailleurs y voient
une provocation

Interrogé sur l'incident, Emmanuel Macron a estimé qu'il s'agit d'"actes isolés", à prendre avec "calme", déplorant "l'excès dans certaines réactions". L'équipe de Hollande ne mesure en aucune façon la montée de l'exaspération dans le pays.

1 commentaire :

  1. Encore un que nous engraissons avec nos impôts qui sillonne la France mais en ne prenant pas l'autocar, qui façonne sa future carrière politique, fait des discours en anglais à Londres et à Paris.......................et il bosse quand cet arriviste ambitieux et suffisant, tricheur sur ses impôts, a des idées bien arrêtées et méprisantes sur la statut des petites gens, tous des illettrés à ses yeux, des ouvriers et employés trop payés ..........Ce mec que tout le monde a monté en épingle est hors sol et ne va pas tarder à se casser la gu....le! bien fait, je déteste ce genre de petit prétentieux qui veut gérer la vie des autres!

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):