POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 24 juin 2016

Brexit: la promesse du chaos n'a pas fait trembler les Anglais

Il n'étaient pas dans la zone euro;
ils ne sont plus dans l'U.-E. non plus


Les quotidiens britanniques, dont certains s'étaient prononcés publiquement en faveur ou contre le Brexit, ont publiés des Unes marquantes ce vendredi, jour historique.
"We're out" ("Nous sommes sortis", ci-dessus), titre ce vendredi matin le tabloïd Daily Mirror, alors que les votes en faveur de la sortie de l'Union européenne l'ont emporté au Royaume-Uni. "Les Britanniques ont voté pour quitter l'Union européenne. La livre est en chute libre", sous-titre le journal populiste. 

Le Daily Mail a utilisé la même expression, "Nous sommes sortis". 
"Après 43 ans, le Royaume-Uni s'est libéré des entraves de l'Union européenne. Le Premier ministre bousculé après que les votants ont rejeté son projet. L'urgence de sortir a fait plonger la livre à son taux le plus bas depuis 31 ans", écrit-il pareillement.
"Nous sommes sortis", titre le Daily Mail.

Pour le bimensuel britannique The Economist, il s'agit d'une "fracture tragique"

"See EU later" ("A bientôt l'Union européenne")

C'est le jeu de mots ironique en titre du Sun
(See you later), qui s'était publiquement engagé en faveur du Brexit.
Le Sun était pro-Brexit.

Le Sun était pro-Brexit

"Jour historique pour le Royaume-Uni", titre le Daily Express.
"Jour historique pour le Royaume-Uni", titre le Daily Express.
"Jour historique pour le Royaume-Uni", titre le Daily Express.

D'autres media (centre gauche), comme The Guardian, Metro UK ou The Times ont bouclé leurs Unes sans attendre de connaître les résultats, et leur légèreté en circonstances "historiques" donne des titres très vagues. 

The Times, qui s'est engagé contre la sortie, a imprimé ses pages en pensant que les anti-Brexit avaient perdu, en se fiant au tout dernier sondage de la veille ! "Ce n'est pas passé loin pour le Royaume-Uni", titre donc le "très sérieux" journal (dixit la presse) ...

Le Times pensait jusqu'à son bouclage que le Brexit ne serait pas voté.

Le Times pensait jusqu'à son bouclage que le Brexit ne serait pas voté.

"On se dirige vers un Brexit", écrit quant à lui Metro UK, qui cite le leader de l'UKIP (Parti de l'indépendance du Royaume-Uni), Nigel Farage, député européen et coprésident du groupe Europe de la liberté et de la démocratie directe (ELDD): " nouveau jour se lève".

La Une de Metro sur le Brexit.

"Les dirigeants de partis tendent la main à une nation divisée après l'amère référendum sur l'Union européenne", écrit dans sa Une The Guardian, anti-Brexit a priori, avant même d'avoir les résultats... Ainsi va la presse socialiste.

Le Guardian, qui s'est prononcé contre le Brexit, a publié sa Une sans connaître les résultats.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):