POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 17 juin 2016

Euro 2016: un bras d'honneur de Paul Pogba à la presse fait polémique

Une polémique orchestrée par une presse vengeresse

Les Bleus ont joué avec les nerfs des spectateurs

en ne prenant le meilleur  sur l’Albanie qu'à la 89e minute mercredi soir (2-0). Pays hôte de l'Euro 2016, la France se qualifie pour les huitièmes de finale, mais les journaux français font toutefois polémique sur une image de ce deuxième match des Bleus dans la compétition. Après le but de Dimitri Payet, le deuxième du match donc, Paul Pogba aurait fait un geste assimilé à un bras d’honneur en direction de la tribune de presse. Les media ne veulent pas croire qu'il leur était destiné, mais s'en offusquent néanmoins comme jamais auparavant, tant ils sont habituellement prompts à l'indulgence.

La première prestation de Paul Pogba à l'Euro, face à la Roumanie, fut en dessous de ce qu'on pouvait attendre d'un joueur aussi talentueux. Lors de la deuxième rencontre face à l'Albanie, Didier Deschamps n'a d'ailleurs pas hésité à le laisser sur le banc des remplaçants, au même titre qu'Antoine Griezmann. En deuxième période, Pogba a été beaucoup plus convaincant. La victoire des Bleus acquise, dans des conditions stressantes, pendant les arrêts de jeu, le joueur a donné libre cours à son amertume avec le geste de défi à la presse.

Sur RMC, en exclusivité, Mino Raiola, le célèbre agent du joueur français (également celui de Romelu Lukaku), a insisté sur le fait qu'il s'agissait "d'un mouvement pris hors de son contexte" et que "c’était une danse avec ses frères et ses amis, à la sortie du terrain." Soit !

VOIR et ENTENDRE 
italo-néerlandais Mino Raiola - également agent du suédois Zlatan Ibrahimović - appeler à arrêter les "conneries":


En France, les détenteurs de droits se refusent à diffuser la scène à l'antenne

Détentrice des droits pour la Belgique, la RTBF a fourni les éléments d'information, diffusant les images afin de permettre à chacun de se forger sa propre opinion. Le joueur, l'entraîneur des Bleus et les ayants-droits condescendront peut-être à s'expliquer lors d'une prochaine conférence de presse.

La séquence diffusée par la RTBF fait apparaître le geste Pogba dans sa totalité.
Dans une séquence filmée après le but de Dimitri Payet (ci-contre à droite), dont un extrait avait filtré mercredi soir, Paul Pogba semblait faire un bras d'honneur. La vidéo publiée par la RTBF permet de préciser la réalité du bras d'honneur de Paul Pogba, effectué après le but du Réunionnais Dimitri Payet, mercredi soir. 

BeIN Sports 
n'a pas souhaité rendre publique la séquence
, dont le réseau de télévision à péage avait connaissance, filmée par une caméra amateure

VOIR et ENTENDRE
si Pogba a, ou non, fait de bras d'honneur à la presse:
video

"La décision avait été prise de ne pas diffuser les images «pour ne pas créer de polémiques inutiles"assure Florent Houzot, le directeur de la rédaction de beIN Sports. Les images, issues du dispositif mis en place par l'UEFA, étaient mises à disposition de beIN, mais également de TF1 – qui n'a pas non plus diffusé la séquence. Les ordres venaient-ils du gouvernement, via la FFF ? En effetdes chaînes étrangères n'ont pas eu la même retenue. Ainsi la RTBF, codiffuseur belge de la compétition, a décidé de publier les images pour la première fois. "On a eu ces images par Liwex, un service que peuvent s’offrir contre paiement supplémentaire les détenteurs de droits, a précisé Michel Lecomte, directeur des sports du média belge. Mon équipe à Paris a vu la mention du geste dans un des descriptifs fournis dans la base de données. Ils m’ont demandé si on pouvait le faire. J’ai dit oui, mais en insistant sur la nécessité de remettre dans le contexte.

VOIR et ENTENDRE  aussi les témoignages du franco-malien N'golo (N'Golo) Kanté et du franco-camerounais Samuel Umtiti:


Bras d'honneur de Pogba : les Bleus bottent en... par leparisien
video

Nicolas Anelka prend la défense de Paul Pogba

Un soutien dont Pogba se serait bien passé.

Le bad boy du football français a pris le parti de Paul Pogba, suite à la diffusion une vidéo de la vidéo postée sur les réseaux sociaux jeudi.

Faisant la leçon aux journalistes français, l'ancien joueur d'Arsenal lance: "si vous aimez l'équipe de France, si vous aimez la France et les joueurs, essayez d'aider les joueurs en difficulté; arrêtez de les tailler, quand on aime quelqu'un, on cache ses défauts". N'a-t-il pas vu la video avant de se mettre en scène ?


Et le supporteur modèle de tacler les media 
Et ça, ce n'est pas une 'quenelle' d'Anelka:
 il retrousse ses manches courtes ?
"Quand c'est pas un tel [Untel] qui est venu en claquettes aux repas [l'entraîneur Didier Deschamps a rappelé Pogba parce qu’il portait des claquettes à la cantine] et qui fait les gros titres... on s'en fout de ça ! Quand c'est pas l'autre brioche qui parle à la télé  et qui taille le joueur de l'équipe de France alors qu'il a un litige avec lui...[sans critique déplacée sur le physique (!), il ferait référence au journaliste de Canal Plus, Pierre Ménès, qui avait émis des réserves sur la valeur réelle du Guyanais Florent Malouda du moment]" La qualité de l'expression est celle du footballeur moyen...

"Aujourd'hui, c'est une polémique sur un joueur de l'équipe de France (Pogba) qui a fait soi-disant un bras d'honneur, poursuit-il. On s'en fout en vérité de ça. L'équipe de France a joué deux matches, deux victoires, 6 points, c'est tout, c'est le principal non ?", insiste le bourrin.  
video

L
'ex-attaquant tricolore règle des comptes. 
Anelka à la mosquée
"Pour revenir sur la presse française: vous êtes pas fatigués de créer la polémique à chaque fois, sérieux ? 2010, c'était vous; 2012 c'est encore vous, 2016 aussi", insiste cet innocent de tout, ex-joueur de Chelsea, dont la dernière pige de joueur, à 37 ans, s'est déroulée en Inde.
En 2010, le Martiniquais Anelka avait insulté son sélectionneur, Raymond Domenech à la mi-temps d'un match de la Coupe du monde. Les autres Bleus avaient alors fait grève de l'entraînement 
pour lui - scandale sans précédent - alors qu'il avait été exclu pour ce dérapage. 
En 2012, le franco-algérien Samir Nasri avait insulté des journalistes à deux reprises pendant l'Euro et avait été sanctionné par la fédération.
En 2016, c'est cette fois, Pogba, Français né de parents guinéens, qui a été filmé en flagrant délit de geste équivoque lors du match de l'Euro contre l'Albanie. Le joueur de la Juventus a démenti fermement avoir fait un bras d'honneur.
Par chance, Didier Deschamps a évité de mettre Benzema au milieu de ce grand n'importe quoi...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):