POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

dimanche 1 décembre 2013

EELV : le clone de Duflot commence par un lapsus

Première bourde pour Emmanuelle Cosse, la nouvelle patronne des écologistes radicaux 

Si l'écologie ne l'est pas, les municipales seront "sensuelles"...

Matrone E. Cosse,
nouvelle taulière EELV
Emma Cosse battra-t-elle le record de la "bravitude"?
Probablement élevée au Monsanto, l'altermondialiste s'est ridiculisée à la face de son parti et de la Toile. En évoquant lors du congrès de Caen le moment "(es)sensuel" que représentent les élections de mars prochain pour EELV, l'ancienne présidente d'Act Up a provoqué le rire et les exclamations de son audience.
"Les élections municipales seront donc un moment essensuel...", a lancé la chef de file des Verts avant de se reprendre rapidement. "Essentiel. Oui, voilà..." Trop tard, le lapsus se retrouve en un rien de temps sur Twitter, notamment sur le compte du conseiller fédéral EELV, Enzo Poultreniez.

EELV ne fait pas place aux jeunes
Emmanuelle Cosse, 39 ans, a été élue samedi secrétaire nationale d'Europe Écologie-Les Verts avec 55,35 % des voix lors du congrès de Caen, dans le ...Calvados! Elle succède à Cécile Duflot, 38 ans, et au fugitif Pascal Durand, 53 ans, qui n'a pas pu se présenter à sa propre succession: il est barré par ...le capitaine de pédalo>  François Hollande.


Les défis d'Emmanuelle Cosse

La nouvelle secrétaire d'Europe Ecologie-les Verts, les altermondialistes de l'écologie, a par ailleurs prononcé sa première La Palissade, à la suite de sa victoire : "(Mon) premier défi, évidemment, c'est celui de notre rassemblement", assurant qu'"aux européennes, ce sera Front national contre Europe Écologie-Les Verts, ce sera l'extrême droite contre les écolos", les écolos qui ne s'assument pas à l'extrême gauche.

La "sensuelle" Emmanuelle atteint des sommets !
Cette féministe, ex-de la FIDL et ancienne collaboratrice du magazine Têtu, a également précisé son second défi à la tête du parti : "Le second défi, c'est celui de notre utilité. Nos idées sont dans toutes les têtes, mais elles tardent à voir le jour dans nos actes, et malheureusement nos partenaires politiques les ignorent trop souvent", a-t-elle lancé.

La fiscalité écologique participe lourdement à la surfiscalisation du pays et les multiples contraintes imposées par les Verts, radicaux et sectaires, ne sont pas consenties.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):