POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

jeudi 13 décembre 2012

Mediapart défie Cahuzac de porter plainte

Edwy Plenel s'est dit prêt à "répondre de sa bonne foi" devant un juge


Edwy Plenel s'est dit prêt à faire son "offre de preuves" devant un tribunal dans l'affaire Jérôme Cahuzac, le ministre délégué au Budget, qu'il accuse d'avoir détenu un compte secret en Suisse.

"Mediapart est prêt à faire son offre de preuves devant un tribunal, à répondre de sa bonne foi, comme nous l'avons toujours fait", a déclaré  ce jeudi le président et co-fondateur du site trotskiste d'information Mediapart, sur France Inter. "Nous enquêtons, comme tout le monde, j'espère
J'espère que la profession enquête sur ce fait qui est au coeur d'un conflit d'intérêts", a insinué le suspicieux Plenel, alors qu'on lui demandait si Médiapart allait "sortir de nouveaux éléments".
A noter  en effet, pour le déplorer, que les investigateurs de la presse militante soient occupés ailleurs...

Enregistrement, pièce à conviction

A qui la faute ?
Cahuzac ?
Non, la Suisse !
Mediapart affirme que l'élu socialiste du Lot-et-Garonne a "détenu pendant de longues années un compte bancaire non déclaré à l'Union des banques suisses (UBS) de Genève", clôturé en 2010 et transféré à Singapour
Cahuzac joue ainsi sur les mots, se défendant d'avoir fraudé le fisc avec un compte secret en Suisse, pour ne pas avoir à avouer une évasion fiscale par son transfert en Malaisie...  

Le site d'information a en outre rendu public un enregistrement, datant selon lui de fin 2000, dans lequel
un homme qu'il affirme être Jérôme Cahuzac avoue détenir un compte dans une banque suisse.

Jérôme Cahuzac, qui nie avoir eu un compte en Suisse, a répliqué par l'annonce d'un dépôt futur de plainte en diffamation contre Mediapart.

La plainte annoncée le  5 décembre sur RTL est-elle effective le 13 ?
Mediapart semble en douter, puisqu'il offre ses services à la justice pour faire éclater la vérité.
Lien PaSiDupes: Liste noire des exilés fiscaux, par Challenges

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):