POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 23 septembre 2011

Présidentielle: Kenza Drider, candidate rivale de Martine Brochen-Aubry

Kenza Drider dévoile sa volonté de se porter candidate à l’Elysée


Présidentielle 2012:
jeu du candidat mystère !



" Ça a l’air d’être de la provocation, mais je le fais par conviction "

C'est une affirmation de Kenza Drider, la conductrice au visage dissimulé sous son voile couleur taupe. Hier, profitant de la condamnation de Hind et Najet pour port du voile intégral dans un espace public, Kenza Drider, une Avignonnaise de 32 ans, a déclaré sa candidature à l’élection présidentielle en 2012.

Un acte de prosélytisme
De son car de campagne — placardé d’affiches la montrant devant une rangée de policiers — cette femme libre, néanmoins flanquée de Rachid Nekkaz, a déclaré vouloir se " battre pour la liberté des femmes […]. J’aimerais que les citoyennes françaises comprennent que le voile ne m’empêche pas de les défendre ".
Rare femme à être entendue en 2009 par la mission parlementaire lors de la préparation de la loi sur l’interdiction du port du voile islamique et récupérant l'image de Rosa Parks, icône de la lutte contre la ségrégation raciale aux Etats-Unis, pour mener son combat pour le port du voile islamique, elle a l’intention de présenter son programme le 22 novembre au Salon des maires.

Elle est entre les mains de Rachid Nekkaz, un riche marchand de biens du Val-de-Marne, qui préside l’association 'Touche pas à ma Constitution'. L’an dernier, il avait provisionné un million d’euros pour payer les amendes des femmes musulmanes qui seraient verbalisées.
Nekkaz annonça sa propre candidature à l'élection présidentielle de 2007 et déclara détenir 521 promesses de parrainages de maires de communes rurales. Le 12 mars 2007, il achèta pour 1 550 € le parrainage d'André Garrec, maire de Noron-la-Poterie, que celui-ci avait mis en enchère, et le déchira en direct sur la chaîne d'information LCI. En février 2007, il obtient le soutien de l'humoriste écologiste Marc Jolivet, une référence pour Joly Eva ! Tout cela pour annoncer finalement qu'il n'avait pas obtenu les 500 parrainages nécessaires pour être candidat à l'élection présidentielle le 16 mars 2007...
Lien PaSiDupes

>VOIR et ENTENDRE
la déclaration de la rivale de Mme Brochen-Aubry:


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):