POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

mercredi 7 septembre 2011

Bouches-du-Rhône: un premier condamné socialiste pour corruption

L'information a minima et à l'arrache

La Provence titre sobrement...


"Corruption : Bernard Granié condamné à deux ans de prison ferme"

Les Provençaux ne sauront pas qui est Granié

Il faut aller chercher dans l'article du 07 septembre 2011 à 14H21:
Le président socialiste du San Ouest Provence et adjoint au maire de Fos, Bernard Granié, a été condamné cet après-midi à deux ans de prison ferme et 100 000 euros d'amende par la Cour d'Appel d'Aix pour favoritisme et corruption.

A cette peine, les magistrats ont ajouté une
inéligibilité de 5 ans
.

Le président s'était fait excuser

Granié qui n'était pas présent lors du délibéré à cinq jours pour se pourvoir en cassation. Un recours qui est suspensif de toutes les peines.

En Bretagne, Le Télégramme est moins laconique...

Il titre en clair:
Bouches-du-Rhône. Corruption : deux ans ferme pour un élu PS

Condamné en appel par la justice à deux ans de prison ferme, 100.000 € d'amende, et cinq ans d'inéligibilité.

Lui-aussi, comme le frère de Jean-Noël Guérini, président du CG des Bouches-du-Rhôen), il était poursuivi pour corruption dans le cadre d'un marché public de collecte des déchets. Il fallait le rappeler pour la bonne compréhension des électeurs du département socialiste.
Lien PaSiDupes: Corruption du PS: les réseaux internationaux de l'affaire Guérini

On apprend ensuite que cette condamnation en appel est plus sévère qu'en première instance où il avait été condamné le 20 janvier 2010 à un an de prison ferme, cinq ans d'inéligibilité et 100.000 euros d'amende.
Lien PaSiDupes: l'étau se resserre sur les frères Guérini

On apprend enfin que Granié se pourvoit en cassation
Bernard Granié a indiqué cet après-midi dans un communiqué qu'il allait se pourvoir en Cassation. " Je ne critiquerai pas la décision rendue, même si elle semble avoir ignoré mes arguments. J'attends avec confiance que la cour de Cassation sanctionne cette curieuse procédure qui a été organisée sur la seule foi de déclarations mensongères et intéressées."

300.000 € en liquide

Combien de fois le SMIC ?

Bernard Granié est condamné pour avoir perçu, entre 2003 et 2006, 300.000 euros en liquide de la société Provence Recyclage, en échange d'informations sur un marché de collecte des déchets attribué par la collectivité. Les malversations avaient été révélées à l'issue d'une enquête des services de la répression des fraudes (DGCCRF), réalisée en 2005.

Un complot ?
Quoi qu'il en soit, les Provençaux auraient avantage à prendre leurs informations auprès du Télégramme...de Brest !

Ils y liront que François Bernardini, actuel maire d'Istres (Bouches-du-Rhône) et ancien président du Conseil général des Bouches-du-Rhône (mars 1998-juin 1998), a justement repris sa carte du PS.
Or, le 25 octobre 2000, le premier secrétaire de la fédération PS des Bouches-du-Rhône de 1990 à 2000 fut condamné à 18 mois de prison avec sursis, 200 000 francs d'amende et 2 ans d'inéligibilité, puis en appel, le 27 juin 2001, à une peine portée à dix-huit mois de prison avec sursis, 400 000 francs d'amende et cinq ans d'inéligibilité. Pour ingérence, détournement de fonds publics, abus de confiance et abus de biens sociaux.

Aurait-il aussi des vues sur les ordures déchets ?

<

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):