POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

jeudi 20 juin 2019

Une proche du couple Macron a hébergé Alexandre Benalla

"Mimi" Marchand a-t-elle entravé la bonne marche de la justice, de son propre chef ?

L’ancien collaborateur de Macron affirme avoir été aidé par la patronne d’agence photographique en 2018

Résultat de recherche d'images pour "mimi marchand Macron"

'Mimi' va-t-elle à son tour mettre en péril le couple Macron dans l’affaire Benalla? Selon une enquête du magazine "Envoyé spécial" de France 2, qui devait être diffusée jeudi 20 juin, Michèle Marchand, patronne de l’agence photographique 'Bestimage', a hébergé Alexandre Benalla en juillet 2018, au plus fort du scandale, dans un appartement de l’Ouest parisien. 

Anciennement mariée à un gangster surnommé Hafed et à un braqueur, Maurice Demagny, qu'elle a rencontré pendant sa détention dans la prison de Fleury-Mérogis, Mimi Marchand est désormais la redoutable gardienne de l’image du couple Macron depuis l’été 2017.

Résultat de recherche d'images pour "Macron Mimi Marchand"
Mimi a-t-elle élu domicile à l'Elysée
et, avec elle, Alexandre ?
Chokri Wakrim, un militaire impliqué dans le contrat négocié par Benalla avec un oligarque russe, a dénoncé cet hébergement aux journalistes d’"Envoyé spécial". Selon lui, M. Marchand aurait même mis à la disposition de l’ex-adjoint au chef de cabinet d’Emmanuel Macron un des "sous-marins" de Bestimage – une camionnette à vitres teintées permettant de "planquer" ou de se déplacer sans être repéré, dans le jargon de paparazzi comme de policier. "On utilisait une camionnette de la société Bestimage (…) qui sert d’habitude à spoter [photographier] les gens", explique cette balance à la presse dite d'investigation.
Résultat de recherche d'images pour "Benalla Mimi Marchand"
Après la démission de Marie-Elodie Poitout, la chef du Groupe de sécurité du Premier ministre (GSPM), son compagnon, militaire, Wakrim, a été suspendu, a-t-on appris en février dernier du ministère des Armées.
Le militaire Chokri Wakrim, impliqué selon la presse dans un "contrat russe" négocié par Alexandre Benalla, a été suspendu par le ministère des Armées "en attendant que la lumière soit faite sur ces allégations" parues dans Libération.
En décembre dernier, Mediapart a révélé qu'un contrat de sécurité avait été conclu entre l'homme d'affaires russe Iskander Makhmoudov et le groupe de Vincent Crase, Mars. A l'époque, V. Crase
- ci-dessus assis au côté de Mimi - était encore chargé de la sécurité du parti LREM et Alexandre Benalla faisait sa vie à l'Elysée. Le parquet national financier (PNF) a ouvert une enquête pour "corruption" sur ce contrat de sécurité.
Interrogée à deux reprises par l’équipe de France 2, solidaire de ses confrères grévistes de Radio France, Michèle Marchand a seulement reconnu avoir "peut-être prêté [sa] voiture deux ou trois fois fin juillet", mais jamais accueilli Alexandre Benalla, "même pas pour prendre l’apéritif", nargue-t-elle...
 
Benalla vient pourtant de confirmer, le 15 juin, le témoignage de Chokri Wakrim: "Chez “Mimi”, je suis resté une semaine facile. Elle m’a aussi proposé de l’argent mais j’ai refusé." 

Et Benalla d’ajouter : "Franchement, je vois pas pourquoi elle assume pas. C’est elle qui m’a proposé de m’aider; moi je ne lui ai rien demandé !"

Jawad Bendaoud, qui avait logé deux terroristes des attaques du 13 novembre 2015, a été jugé en appel en mars 2019 et a finalement écopé de quatre ans de prison...

Et attention, les "pièces jaunes" sont-elles passées dans de bonnes mains ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):