POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

jeudi 6 juin 2019

Des départs de clarification chez LR après la démission de Valérie Pécresse

Les tièdes et les ambitieux sortent du bois 

Ceux et celles qui ne sont pas à leur place quittent le navire Les Républicains

Pécresse claquant la bise à Wauquiez
On retient la démission attendue de la trans-frontalière Valérie Pécresse
, la présidente de la région Ile-de-France, ce mercredi soir. Dans son sillage, plusieurs élus et autres figures du parti ont également décidé de tracer leur route personnelle, notamment des adhérents à son "mouvement d'idées", "Libres !", 
Résultat de recherche d'images pour "Maël de Calan JUPP2"
tels les députés Robin Reda, soutien de Bruno Le Maire à la primaire de la droite et du centre, devenu ministre de l'Economie de Macron, les anciens candidats à la présidence de LR Maël de Calan, ci-contre avec l'ex- maire de Bordeaux,  le candidat malheureux d'Alain Juppé à la primaire de l'UMP en 2016, le maire de L'Hay-les-Roses Vincent Jeambrun, 35 ans et soutien de Valérie Pécresseou de Florence Portelli, secrétaire générale de Libres !, le mouvement créé par Valérie Pécresse et jusqu'ici associé aux Républicains.

Les francs-tireurs du parti se désolidarisent de la défaite 

En annonçant son départ de la fédération départementale des Républicains, Robin Reda, 28 ans, a lancé un appel à la désertion, indiquant ce mercredi soir sur Twitter qu'il suit la présidente de la région Ile-de-France, épouse d'un ex-vice-président exécutif d’Alstom.
"J’invite tous ceux qui se sentent profondément de #droite, élus, militants, sympathisants, qui ne croient ni en #Macron ni en #LePen, à s’unir à ce nouvel espoir autour de Valérie Pécresse et de #Libres!", a-t-il encore tweeté dans la soirée.
Robin Reda
@robinreda
Je quitte ce soir la présidence de la fédération LR de l’Essonne et ce parti politique que j’avais, comme d’autres, l’espoir de voir renaître. Je mettrai toute mon énergie à reconstruire une droite authentique et forte pour l’Essonne et pour la France. #LR #20hF2 #France2 (3/4)
137
Ce n'est pas non plus une surprise que Florence Portelli, maire ex-LR de Taverny, parte dans les bagages de Valérie Pécresse. Elle aussi chargée de commenter les non-dits de Pécresse, elle a dénoncé "une ambiance absolument délétère" au sein de cette vieille formation politique. Chez LR, "dès que vous ouvrez la bouche pour dire quelque chose qui n'est pas approuvé par la ligne officielle du bureau politique, vous prenez un tir de missile nourri", a-t-elle fustigé, jugeant cette atmosphère "insupportable".
L'ambiance y gagnera une chance de retour d'un air plus respirable.

Ils naviguent au gré du vent de la réussite

Dans la soirée, plusieurs autres élus d'Ile-de-France ont également fait connaître leur intention de quitter le grand parti de droite, incontestablement affaibli ces derniers mois. Parmi eux, l'un des vice-présidents de la région Alexandra Dublanche, chargée du développement économique, de l'agriculture et de la ruralité, qui a tenté de convaincre Le Parisien que son départ représente "un déchirement" mais qu'il était inévitable. "On a essayé de changer ce parti pendant trois ans, mais cela s’est visiblement avéré impossible", argue Alexandra Dublanche. "La droite vaut plus que 8 %, c’est évident. Quitter LR est un déchirement pour nous tous; malheureusement, aujourd’hui, c’est un parti qui est cadenassé." Elle n'a pas les clés, mais parvient à s'échapper...

Cette conseillère municipale LR de Sartrouville était membre de l’équipe de campagne de François Fillon, dans laquelle elle était porte-parole, et surtout "responsable de la mobilisation", orchestrée grâce à Federavox, la start-up montée conjointement par la jeune femme alors âgée de 34 ans et ses deux associés, dont son mari.


Le député de la Sarthe Jean-Carles Grelier, qui n'était plus adhérent de LR depuis deux ans, mais qui siégeait jusqu'alors dans le groupe parlementaire, a pour sa part indiqué qu'à 53 ans, "la décision de Valérie Pécresse (lui) donne une orientation".
"Nous allons voir comment nous organiser" avec d'autres députés dans la même démarche, a-t-il poursuivi, alors que l'entourage de Valérie Pécresse a laissé entendre de nouveaux départs de parlementaires LR dans les prochains jours.

Au Conseil régional d'Ile-de-France, le président du groupe LR
Othman Nasrou a indiqué sur Twitter qu'il soutient la démarche de sa présidente
"Saluons (son) courage qui veut réinventer la droite de fond en comble, en femme libre. Ce n'est pas un choix facile mais les partis ne sont qu'un moyen", a tweeté le Franco-marocain de 31 ans, membre fondateur du collectif du 31 mai contre la "circulaire Guéant" qui visait alors à limiter l’accès du marché du travail aux étudiants étrangers diplômés.
Othman Nasrou
@othmannasrou
Saluons le courage de @vpecresse qui veut réinventer la droite de fond en comble, en femme libre. Ce n'est pas un choix facile, mais les partis ne sont qu'un moyen. Ce qui compte, ce sont les idées. Et pour les porter, il faut incontestablement du neuf. Je soutiens sa démarche !
64
Le maire d'Evry-Courcouronnes et vice-président de la Région, en charge des Transports, Stéphane Beaudet, 46 ans, l'a également "chaleureusement félicitée" dans un tweet. Il avait déjà démissionné de la présidence de la fédération de l’Essonne et quitté les Républicains. "Ce n’est pas une décision prise en réaction à l’élection de Laurent Wauquiez, posa d’emblée Stéphane Beaudet. Il n’y a aucune défiance de ma part; il a remporté les élections et il est parfaitement légitime," avait-il expliqué à ses électeurs. Il le promettait aux militants : "Je ne vais pas basculer par opportunisme vers un autre parti." Stéphane Beaudet souhaite se consacrer à son territoire. 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):