POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 27 mai 2016

Le trotskiste Eric Cantona profère des accusations racistes contre le sélectionneur des Bleus

Ben Arfa réagit, Didier Deschamps porte plainte

Eric Cantona accuse Didier Deschamps de racisme
Cantona, n°7,  ne contrôle pas sa violence intérieure
Le 12 mai dernier sur TF1, Didier Deschamps dévoilait la liste des 23 joueurs sélectionnés à l'Euro 2016. Après l'affaire de la sex tape, Karim Benzema et Mathieu Valbuena n'ont pas été gardés. Hatem Ben Arfa, lui, devra se contenter de faire partie des huit réservistes, avec Alphonse Areola, Alexandre Lacazette, Morgan Schneiderlin, Kevin Gameiro, Djibril Sidibé, Adrien Rabiot et Samuel Umtiti à partir du 10 juin prochain, ce qui indigne Eric Cantona. 

Dans un entretien accordé au quotidien britannique de centre-gauche The Guardian, le violent s'est demandé si le sélectionneur a décidé de ne pas choisir ses deux joueurs préférés, Karim Benzema et Hatem Ben Arfa, qu'il considère comme "deux des meilleurs joueurs français" du fait de leurs origines. "Je ne suis pas surpris qu'il ait utilisé la situation de Benzema pour ne pas le prendre. [...] Ben Arfa est peut-être le meilleur joueur en France aujourd'hui, mais il a des origines. Je suis autorisé à m'interroger à propos de ça," a lâché Eric Cantona.

Reconverti dans le cinéma -parfois très dénudé, voire exhibitionniste (pour des raisons purement artistiques !)- le joueur s'est également livré à une recherche sur les propres origines de Didier Deschamps. Il déplore qu'aucun métissage ne soit détecté dans la famille de Didier Deschamps et lui en fait reproche, expliquant ses choix de sélectionneur du fait de ses propres origines "blondes".
Une attaque raciste anti-Blancs que les associations n'ont pas condamnée.

VOIR et ENTENDRE Eric Cantona agresser un supporter désageéable en tribune:

Le jugement de Cantona obscurci par son idéologie politique

L'ancien joueur a en effet commenté la mis sur la touche de Benzema en ces termes: "Surtout après que (Manuel) Valls a dit qu'il ne devrait pas jouer pour la France." Chacun est donc "autorisé à s'interroger" sur le part-pris idéologique du comédien, un proche du réalisateur britannique Ken Loach, dont le radicalisme politique, ses sympathies marxistes et ses prises de position publiques ont souvent créé la polémique au Royaume-Uni. 
Ainsi, en 2013, à la mort de l'ex-première ministre conservateur Margaret Thatcher, il demanda la privatisation de ses obsèques, en référence à sa politique libérale.

En 2014, Loach appela les internautes à contribuer à une souscription du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) du trotskiste Olivier Besancenot. 
Il souhaite également le boycottage des événements culturels israéliens, mais parraine en 2016 le Festival Ciné-Palestine à Aubervilliers en Seine-Saint-Denis, festival organisé en partenariat avec l’Institut du Monde Arabe de Paris (présidé par Jack Lang), parrainé par Loach, Bernie Bonvoisin (chanteur de Nanterre qui dénonça l'asile politique fourni par les autorités françaises à l'ayatollah Khomeini, hébergé avec son entourage chiite à Neauphle-le-Château, Yvelines, en 1978 et 1979, mais qui appela à voter Ségolène Royal en 2007), Rana Alamuddin, Elli Medeiros, Michel Khleifi (réalisateur palestinien, né dans une famille arabe israélienne de confession chrétienne orthodoxe et né d'un père communiste) et Mark Rylance (acteur britannique et soutien de l'association BDS, condamnée à plusieurs reprises en France et prônant le boycottage d'Israël et des produits israéliens dans le monde), exclusivement dédié à l’œuvre cinématographique palestinienne..
Le festival de Cannes a d'ailleurs distingué l'octogénaire pour "ses origines politiques", avec 13 sélections, sept prix cannois (ce qui en fait l'un des cinéastes les plus récompensés de l'histoire du festival), outre les deux palmes, trois Prix du jury, etc...

Hatem Ben Arfa, qualifié de "meilleur joueur" de France par Eric Cantona
Cantona, agresseur d'un supporter
(Crystal Palace, 25 janvier 1995)

"Deschamps, il a un nom très français", commente Cantona. "Peut-être qu'il est le seul en France à avoir un nom vraiment français. Personne dans sa famille n'est mélangé avec quelqu'un (...). Ben Arfa est peut-être le meilleur joueur en France aujourd'hui, mais il a des origines. Je suis autorisé à m'interroger à propos de ça", a-t-il lancé. 

Le sélectionneur serait-il raciste, selon lui ? "Peut-être non, peut-être oui.
(...) Benzema et Ben Arfa sont deux des meilleurs joueurs français et ne seront pas à l'Euro. Et pour sûr, Benzema et Ben Arfa ont des origines nord-africaines. Donc le débat est ouvert", a conclu Eric Cantona.

Autorisons-nous maintenant de nous pencher sur la famille de Cantona. 
Il s'est marié en 2007, en secondes noces, avec la comédienne Rachida Brakni née à Paris de parents algériens, qu'il a rencontrée sur le tournage d'un film de Thierry Binisti (auteur du long métrage Une bouteille dans la mer de Gaza, un film tourné en Israël-Palestine en 2010). Père de deux enfants aux prénoms chrétiens, Raphaël et Joséphine, issus de son premier mariage avec Isabelle Ferrer. De son union actuelle, en revanche, il a eu un fils prénommé Émir (2009) et une fille Selma (2013) qui portent des prénoms .

Autorisons-nous encore le signalement de son engagement politique personnel
En janvier 2012, l'ancien footballeur s'est associé à la Fondation Abbé-Pierre dans un coup d'éclat médiatique: dans une lettre publiée dans le journal Libération à destination des maires, il explique qu'il cherche à collecter 500 signatures d'élus. En réalité, il ne fait pas acte de candidature mais s'insère dans le débat comme sergent recruteur, afin de mobiliser les candidats sur la question du logement en France, ses 500 signatures qu'il recherche sont des signatures de politiques s'engageant pour la cause du logement.
En décembre 2010, un meeting d'inspiration identique "contre le logement cher" avait déjà été organisé par l'association Droit au logement (DAL) et la fondation Copernic (anti-libérale), rassemblant 1000 personnes au Théâtre du Rond-Point (théâtre subventionné et dirigé Jean-Michel Ribes (70 ans en 2016) depuis 14 ans à Paris. Des syndicats, des artistes, et trois candidats d'extrême gauche à l'élection présidentielle : Eva Joly (EELV), Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche) et Philippe Poutou (NPA).

Connu pour ses délires, l'imprévisible ex-star de Manchester United avait créé un "buzz" inattendu en décembre 2010 en lançant sans prévenir un appel à "faire la révolution dans les banques" en retirant leur argent "tous ensemble". Bien qu'il pose à l'occasion pour BNP Paribas, Eric Cantona s'était rendu dans une agence bancaire de la ville voisine de Péronne, mais l'appel n'avait pas été suivi par les Français.

VOIR et ENTENDRE la méthode révolutionnaire assumée par le footballeur, en octobre 2010:


Le principal accusé, Didier Deschamps, a fait savoir qu'il va porter plainte pour diffamation contre Eric Cantona.
 

Hatem Ben Arfa n'a pas caché son étonnement. 
"Il a dit ça aujourd'hui ?", a demandé, jeudi, l'attaquant de l'OGC Nice, avant de lire l'entretien sur son smartphone. "Je lis qu'Eric Cantona dit que je suis un grand joueur et ça, c'est touchant. C'est énorme. Sur le reste, je n'entre pas là-dedans", a-t-il expliqué sagement, préférant se tenir loin du scandale raciste.

"Je vais lancer des actions au civil et au pénal pour faire sanctionner ces propos calomnieux et diffamatoires qui portent atteinte de façon inadmissible à l'intégrité de M. Deschamps", a annoncé Maître Carlos Brusa, son avocat 


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):