POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mercredi 18 mai 2016

Hollande perd la face dans l'affaire du concert de Black M à Verdun

Le maire de Verdun confirme l'annulation du concert de Black M, contre l'avis de Hollande

Le concert de Black M prévu le 29 mai est bien annulé

Le maire PS de Verdun ne reviendra pas sur l'annulation du concert de Black M le soir des commémorations du centenaire de la terrible bataille de Verdunlors de la Première Guerre mondiale, qui a fait 300.000 morts du seul côté français, et à laquelle sont attendus François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel, et cela, en dépit de la promesse de François Hollande de sécuriser, le cas échéant (il n'est plus jamais sûr que de sa candidature de 2017), la manifestation dans un entretien au quotidien régional L'Est républicain "On ne revient pas sur l'annulation du concert de Black M"décidée vendredi dernier a déclaré le maire, Samuel Hazard, selon le site internet de l'Est Républicain, après plusieurs jours de polémique.
La France, un pays "kouffar". En cause une chanson de 2010 du groupe Sexion d'Assaut, Désolé, où Black M -chanteur français d'origine guinéenne - désigne la France comme "pays kouffar", un terme péjoratif désignant les mécréants, en arabe et repris par les islamistes de Daesh. "Kouffar" est le pluriel de "kâfir" (incroyant, ingrat, infidèle, en français  arabe), la plus grave insulte possible. Il est souvent utilisé dans le Coran pour stigmatiser ceux qui refusent de reconnaître le message de Mahomet et d’adhérer à sa religion. Le Coran prévoit d'ailleurs de combattre les mécréants jusqu’à la mort ou leur conversion à l’islam. Cette agression verbale était d'autant plus insupportable que ces mécréants sont les victimes de terroristes islamistes partout dans le monde et singulièrement en France. Voici les propos qui ne sont pas vécus par la gauche comme insultants... 
"J'ai fait le con j'ai commencé par la fin.
J'aurais pas dû me lancer dans la musique étant petit.
J'aurais dû t'écouter papa étant petit.
J'me sens coupable, quand j'vois ce que vous a fait c'pays de koufars "
Ces propos sont en soi "extrêmement injurieux à l'égard des Français", a souligné la présidente du Front national, mais spécialement un jour de recueillement et dans une période d' "état d'urgence" anti-terroriste. 

Les propos de Marine Le Pen font l'objet d'une polémique contre le FN et la personne de sa présidente pour évacuer le fond du problème et les désaccords entre le sommet de l'Etat-socialiste et le nouveau maire de Verdun (2014), professeur âgé de 36 ans, ancien UNEF et FSU, tandis que la députée FN du Vaucluse Marion Maréchal-le-Pen et le sénateur frontiste des Bouches-du-Rhône, Stéphane Ravier, ont demandé à l'Elysée d'annuler le concert.

Le maire socialiste est-il respectueux de la liberté d'expression ?
La question se pose depuis que S. Hazard a fait coller les pages d'un livre sorti en 2005, édité par la ville de Verdun et où est mentionné son prédécesseur à la mairie. "Verdun, histoire, patrimoine, art de vivre" est un album de photos offert aujourd’hui encore par la municipalité aux visiteurs de la ville. Mais depuis qu’il a été élu, Samuel Hazard a décidé de priver les lecteurs d’une partie du livre, les pages 4 et 5 ont été radicalement collées entre elles. Or, il s’agit en fait de la préface du livre dont l'auteur est l’ancien maire de Verdun (DVD), pendant 18 ans.
La justification de Samuel Hazard est pour le moins simpliste : "comme il n’est plus maire, on a collé les pages". Le budget colle de la mairie devra être gonflé: la mairie a encore 8.000 exemplaires de cet ouvrage.
VOIR et ENTENDRE le citoyen-maire, un professeur d'histoire (!), se justifier:

Peu exploitable par les polémistes, l
a Grande Guerre est néanmoins traitée sans égards
 
Alors que la Seconde Guerre mondiale contre le nazisme reste du nanan pour la gauche qui en exploite les faits les moins glorieux pour mieux occulter ses propres turpitudes, pendant la Résistance, qu'elle s'est accaparée, ou l'Occupation, qu'elle romance pour les enfants des écoles, sans s'appesantir sur les camps de concentration que les militants communistes ont souvent co-gérés avec les Nazis, la présence de ce rappeur aurait été inappropriée aux commémorations officielles du centenaire de la bataille de Verdun qui honore les courageux Poilus, dont aucun n'est survivant.

Le choix malencontreux de l'Etat-PS ouvre la porte à des risques de débordements

Dans un communiqué, la mairie invoque des "risques forts de troubles à l'ordre public", en raison d'une "polémique d'ampleur sans précédent" lancée par les lanceurs d'alerte de l'extrême droite, et d'un "déferlement de haine et de racisme", mais provoquée par le pouvoir et la mairie socialistes, à l'origine solidaires . En conséquence, "la majorité municipale et le maire de Verdun, en concertation avec la région et le département, sont contraints d'annuler le concert", précise le maire (PS) Samuel Hazard. Plus que jamais depuis quatre ans, le 'devoir de mémoire' est à géométrie variable.

Seulement critiquée par l'opposition, de l'extrême droite à une partie de la droite, la venue du chanteur était en outre contestée en justice par un petit-fils de poilu. Le maire de Verdun Samuel Hazard (PS), avait affirmé sur Europe 1 que le choix de Black M avait été non pas "collégial" comme on peut le lire ici ou là, mais décidé par l'Etat, tandis que Jean-Marc Todeschini, le secrétaire d'Etat aux Anciens combattants, avait battu en retraite, précisant que l'Etat n'y est pour rien. Ce ministre est un ...ex-instituteur (hussard de la République ?) et directeur d'école qui a été fait inspecteur de l'Éducation nationale sur sa seule compétence, sans considération de son militantisme socialiste... 
Selon un de ses proches, le sénateur Todeschini aurait par ailleurs convaincu Édouard Martin, l'ex-dirigeant de la CFDT à ArcelorMittal, de se présenter sur la liste PS du Grand Est aux élections européennes du 25 mai 2014, à la place de Catherine Trautmann, frondeuse. "C'est une bonne chose pour les travailleurs de la Lorraine, c'est une bonne chose pour le pays", avait estimé cet autre politicien de haut vol, Claude Bartolone, battu par Valérie Pécresse à la présidence de l'Ile-de-France, bien que président de l'Assemblée nationale. Tant de perspicacité de la part de ces deux évaluateurs d'hommes ne pouvait que conduire Martin au sommet. Or, ce syndicaliste (reconverti dans le cinéma) qui avait qualifié le premier ministre Jean-Marc Ayrault de "traître" après l'extinction des hauts-fourneaux de Florange (Moselle), s'est fait laminer par le FN arrivé largement en tête, avec 24,6% des voix, très loin derrière l’UMP, tandis que le PS grappillait 14,2%...

Le recueillement auprès des victimes de la Grande Guerre sera protégé
Certaines paroles du rappeur ont indigné la plupart des français qui en ont eu connaissance et Samuel Hazard avait décidé vendredi d'annuler le concert, en invoquant des "risques forts de troubles à l'ordre public" et dramatisant un contexte de "déferlement de haine et de racisme".

Les présidents de région ne s'en laissent pas compter par le président Hollande 
Mardi matin, le "super poilu" du Chemin des Dames de fiction cinématographique  s'est dit prêt, "si le maire le voulait", à mettre "les moyens pour sécuriser le concert". Les moyens de l'Etat, c'est-à-dire des contribuables. "Les subventions qui avaient été promises pour ce spectacle ou pour d'autres seraient de toute façon maintenues", a ajouté le magnanime François-le-Bon sur Europe 1. 
Mais le maire de Verdun a décidé de ne pas faire la girouette hollandienne en revenant sur sa décision, comme il l'a confié peu après à un journaliste de l'Est Républicain, à l'issue d'une réunion avec les présidents de la Région Grand Est, Philippe Richert, UMP, et du Conseil départemental de la Meuse, Claude Léonard, apparenté UMP. "Les présidents de région et du département m'ont réaffirmé leur soutien face à cette épreuve que je subis", a-t-il ajouté.

La décision d'annuler le concert a été vivement critiquée par les ministres de Valls
La ministre de la Culture, Audrey Azoulay, déplore notamment "un ordre moral nauséabond"

A l'inverse, Nicolas Sarkozy (LR) a jugé mardi qu'"à l'évidence, ce n'était pas une bonne idée" d'inviter
Black M, "un chanteur qui a insulté la France" et "tenu des propos homophobes et antisémites".

Valérie Pécresse : "On aurait dû appeler Black M à chanter la Marseillaise à Verdun" 

La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse (Les Républicains), a estimé sur RTL qu'"on aurait dû appeler Black M à chanter la Marseillaise à Verdun".

"Pas un concert festif mais..." Interrogée sur cette annulation, Valérie Pécresse a dit avoir un "regret" : "pas qu'on ait annulé un concert festif, car un concert festif sur le lieu qui a vu la mort de 300.000 soldats français et allemands ça paraissait déplacé", a-t-elle souligné. "En revanche j'ai un vrai regret : on aurait dû appeler Black M à chanter la Marseillaise à Verdun en hommage aux soldats morts, et aussi peut-être en mémoire de son grand-père tirailleur sénégalais", a-t-elle ajouté, estimant que "cela aurait été un très beau geste d'union nationale". En choeur, avec Karim Benzema ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):