POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

lundi 14 septembre 2015

François de Rugy a créé son propre parti écologiste !

"Ecologistes !" : le nouveau parti lancé par François de Rugy

François de Rugy a quitté Europe Ecologie-Les Verts 
 

Rugy se rêve un destin national...
Le député de Loire-Atlantique s'en va en claquant la porte, au moment de la sortie de son livre "Ecologie ou gauchisme, il faut choisir". Le co-président du groupe écologiste à l'Assemblée nationale a choisi... le dialogue avec le PS, au risque d'apparaître en succursale de la Rue de Solférino.

Le franchisé dénonce une "dérive gauchiste" dans son ex-parti. Son départ est l'illustration des profondes divisions à l'oeuvre dans le parti sur la question des alliances, qu'il s'agisse de liste avec le Front de Gauche ou d'une participation au gouvernement socialiste.
Chef de parti, il pourra se faire recevoir à l'Elysée...

François de Rugy a démissionné d'Europe Ecologie-Les Verts au mois d'août pour cause de dérive gauchiste du parti et pour assouvir son désir du statut de patron. A son propos, Jacques Séguéla aurait pu dire de lui que "si à cinquante ans, on n'a pas une 'start-up', on a quand même raté sa vie"... 

Le nouveau chef a livré le nom de sa création, mardi soir à Ouest-France. Baptisé "Ecologistes !",
Le logo du nouveau parti « écologistes ! ». ce parti pourrait toutefois susciter la même polémique qu'à la naissance de Les Républicains, s'il est vrai qu'à lui tout seul, ce nouveau-né ne représente pas tous les écologistes.
Qui sont d'ailleurs les premiers membres de ce mouvement ?
Le 2 septembre François de Rugy, co-président du groupe des députés écologistes à l’Assemblée et Jean-Vincent Placé, président des sénateurs écologistes, lui aussi démissionnaire d’EELV, avaient rencontré Jean-Luc Bennahmias pour jeter les bases d’un nouveau mouvement écologiste dissident d'EELV. Le nom alors évoqué était L’Union des démocrates et écologistes (UDE).
Mais, le 8, Rugy a finalement annoncé le lancement de ce parti et présenté son logo bleu et vert. Mais, dans les media, le député de Loire-Atlantique a déjà pris l'ascendant sur les co-fondateurs de son parti, le sénateur Jean-Vincent Placé et l'ancien député européen du MoDem, Jean-Luc Bennahmias, président du Front démocrate, dont les adhérents ne sont pas vraiment des personnalités de premier plan,  le député François-Michel Lambert, Emmanuelle Bouchaud, vice-présidente de la région Pays de la Loire, Yves Paccalet (conseiller régional de Rhône-Alpes), Anne Camus (conseillère régionale de Bretagne) et de Jean Daniel, vice-président de la région Limousin.

Ecologistes! Le parti compte donc deux élus... Mais la danseuse de François de Rugy se positionne comme un parti de centre gauche, réformiste et écologiste et son ambition de regrouper les déçus de la ligne politique d'EELV pourrait lui attirer des réfugiés qu'il accueillait "à bras ouverts". Les sympathies que de Rugy entretient avec le MoDem de Bayrou qui a pactisé avec Alain Juppé, candidat à l'investiture Les Républicains (LR) à la présidence de la République, comme son désir de partenariat avec le Parti socialiste ne peuvent que brouiller l'image du petit nouveau, né aux forceps.


Rugy a expliqué au quotidien régional que le mouvement "a vocation à rassembler d'autres personnes qui sont éparpillées dans la nature", "qui ont quitté EELV" et ceux qui "ne se reconnaissaient pas dans la ligne d'EELV...



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):