POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mardi 29 septembre 2015

Trierweiler ne se supportait-elle plus dans son miroir ?

'Merci pour ce moment' aurait donc payé les travaux...

En un moment, la photo de Valoche a mis la Toile en joie !
 
Tromperie sur la marchandise

Le nouveau look très hollywoodien de Valérie Trierweiler n'a pas manqué de déclencher l'hilarité des internautes qui ont réussi à la démasquer, méconnaissable, dans le magazine japonais "Richesse" (sic) ce mardi matin. La métamorphose est stupéfiante... Elle a l'âge d'être grand-mère, mais son visage en paraît 30.
Quinquagénaire depuis février, Valérie Trierweiler a mal accusé le coup des rides qui se creusent et des chaires qui s'affaissent. dernier l'usage du logiciel de retouche Photoshop étant peu discret. 

La concubine répudiée a rapidement réagi

Elle dit assumer totalement sa nouvelle apparence saluant le talent du coiffeur-maquilleur Guillaume Sergenti.
Pour annoncer la prouesse, le coiffeur a posté un message sur son compte twitter accompagné d’une photo, et du hashtag... #renaissance.

Mais la supercherie étant tellement grossière,
l'ex-concubine de Pépère dû consentir à reconnaître l'ampleur des travaux de retouches engagés par l'équipe japonaise, optant pour l'auto-dérision sur sa retouche démasquée. 
Le modèle, ci-dessus, et
la pâle copie, ci-dessous !
Ainsi Trierweiler ironisa-t-elle sur son propre compte Twitter : "Merci @GSergenti pour ton talent et oui photoshop de la part de l’équipe japonaise #j’ai50ansetjelesais !!!": 
Valoche à la remorque de Michelle Obama qui lança le hashtag #62MillionGirls, sur un sujet autrement moins nombriliste...

Puis, toujours dans l'auto-dérision, Valérie Trierweiler a posté une nouvelle photo d'elle sur son compte Twitter, en train de danser sur le Champ de Mars à Paris.

La vérité est tout autre au final
Reste le troisième pas à franchir, décisive, avouer que la société Photoshop l'a rétribuée pour réaliser ce tour de magie et faire le buzz ?... Avatar de sa répudiation, Valoche s'est livrée au bistouri
Sa séparation a été si violente - d'ailleurs marquée par un séjour en hôpital, du fait de la brutalité de la manière employée par le président Hollande -, que la ménagère de plus de 50 ans a subi de profonds dommages collatéraux.

La chirurgie esthétique a fait son oeuvre. Son maquilleur n'hésite pas à parler de 'renaissance'.  Une volonté de reconquête et de damer le pion de Julie Gayet, 43 ans? 
"Hé les amis, j'ai 50 ans mais je suis en forme ! Attention photo réalisée sans trucage et sans Photoshop," a ajouté la vaniteuse, en guise de commentaire. Impayable cette Valérie: elle confirme l'intervention du chirurgien !  

Maintenant, si France 2 envisage de remplacer le p'tit Pujadas par la rafistolée, pitié !

 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):