POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mercredi 2 septembre 2015

Valls ne se contrôle plus: il met une gifle à un militant contestataire de l'université d'été du PS

Valls fonce sur un militant contestataire pour le faire taire 

L'information s'est répandue à la faveur de plusieurs témoignages 

Valls a été chahuté au dîner avec les militants samedi soir à l'université d'été du PS à La Rochelle.Selon le récit de l'envoyé spécial de France Info, un jeune militant s'est notamment levé pour crier48 heures après la sortie controversée d'Emmanuel Macron sur le sujet: "les 35h, on s’est battu pour les avoir, on se battra pour les garder"
Puis très vite, plusieurs tables se sont mises à crier: "Macron démission", "Taubira présidente", provoquant un nouveau coup de sang de Manuel Valls et le brutal premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, ancien trotskiste toujours prêt au coup de poing. "Selon des participants, le premier ministre se serait alors dirigé vers les principaux perturbateurs" pour tenter de les impressionner. La vidéo n'autorise pourtant pas le doute exprimé par le conditionnel employé par la presse.  

La paire Cambadélis-Valls a dû quitter la soirée plus tôt que prévu... La présidente des MJS, Laura Slimani, est embarrassée. Elle craint des sanctions de Matignon, mais reste solidaire: "Peut-être qu'ils sont un peu fougueux. Moi, je suis favorable aux 32h. Ce qui est sûr, c'est que c'est un débat majeur pour le XXIe siècle. Le rôle de la gauche, ce n'est pas de remettre en cause la réduction du temps de travail mais c'est bien de la remettre sur la table".

Diffusée -sans le son- par le magazine Closer, une vidéo amateur  montre le Premier ministre Manuel Valls, visiblement énervé, appliquer deux claques sur la joue d'un "jeune militant socialiste" après un rappel à l'ordre "au ton viril", lourd de menaces et conclu par ce geste de domination. A la vérité, Valls s'est dirigé droit sur le contestataire pour l'intimider

VOIR et ENTENDRE la scène diffusée par Closer, sans bruit d'"ambiance":

http://www.closermag.fr/people/politique/Zapping-peopolitique/exclu-video-manuel-valls-la-verite-sur-sa-petite-baffe-a-un-jeune-militant-553744

Des "Taubira, Premier ministre" auraient aussi contribué à mettre Valls en crise.
video
Manuel Valls a tenté de sermonner l'un des meneurs de la fronde, confirme Le Point.
Le regard égaré de Valls
Le locataire de Matignon a par la suite donné  à l'hebdomadaire sa version de la confrontation. "Je lui ai dit : Quand j'étais jeune rocardien, on ne sifflait pas comme ça les mitterrandiens !" raconte Manuel Valls. Le jeune lui a répondu que c'était "un jeu". Réaction du Premier ministre : "ça ne se fait pas". 
Et la claque de rappel à l'ordre moral socialiste ? "Je lui ai tapoté la joue amicalement. C'était un contact physique pour qu'il se souvienne." (sic) Une version confirmée ce mercredi par la vidéo de la scène.

VOIR et ENTENDRE Valls à La Rochelle : le débat sur les 35 heures est 'clos', décrète-t-il, mais les militants conspuent Macron...

Accueilli par les huées et sifflets des jeunes socialistes du MJS, Valls est hors de lui

VOIR et ENTENDRE une autre video, plus explicite et honnête. Cette fois, le son n'a pas été coupé (en fait, grossièrement effacé: pour faire vidéo 'amateur' ?)  

1 commentaire :

  1. Imaginez un moment que cette gifle a été préparé et Manuel Valls est complice :https://www.youtube.com/watch?v=kbttAcCX748

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):