POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mardi 1 septembre 2015

Calais: une Femen brutalement évacuée lors de la visite de deux commissaires européens suivis de Manuel Valls

Seins nus, une Femen perturbe la visite de Manuel Valls à Calais

Une militante Femen dépoitraillée a fait irruption pour tenter de se jeter sur le Premier ministre
Trois cent kilos pour neutraliser 60 kg de femme
Escorté de son impressionnant ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, Manuel Valls accompagnait deux en visite d'inspection à Calais

Le lundi 31 août,
deux commissaires européens, Frans Timmermans (premier vice-président) et Dimitris Avramopoulos (affaires intérieures), étaient venus prendre la mesure du problème des migrants à Calais et sa région. La presse en avait fait une initiative du premier ministre Valls qui, à la vérité, faisait l'"escort boy" des deux inspecteurs. "Nous aborderons les questions que nous évoquons aujourd’hui, mais aussi d’autres qui renvoient au volet humanitaire ou au volet économique", avait déclaré gravement Bernard Cazeneuve, lors d’une conférence de presse commune avec son homologue britannique Theresa May, faisant suite à leur visite du site du tunnel sous la Manche, en août, et depuis envahi par des clandestins éparpillés sur les voies, mettant leur sécurité en danger et bloquant une foule de passagers.
Il y a quinze jours encore les migrants n'étaient pas tous convertis en "réfugiés", loin de là. "Il faut qu’un signal très fort soit envoyé ici à Calais qu’on ne peut pas passer la frontière que nous gérons en commun, dans le cadre d’une coopération absolument exemplaire entre nos deux pays", avait affirmé avec force le ministre français sur le site d’Eurotunnel, dans une déclaration préalable à la signature d’un nouvel accord sur les migrants avec son homologue britannique. Cet accord prévoyait une section "renforçant l’engagement commun pour la sécurité du site, la lutte conjointe et résolue contre les filières criminelles de passeurs, les trafics d’êtres humains et l’immigration clandestine", alors qu’une économie de l’ombre s’est développée pour faire gagner la Grande-Bretagne aux migrants. Aujourd'hui, se soumettant à la pression de l'ONU, Cazeneuve a viré et opine à l'établissement de... quotas obligatoires d'admission de "réfugiés" (!) ce qui provoquent de vives réactions dans quatre premiers pays: Pologne, Hongrie, République tchèque et Slovénie.

Alors que Manuel Valls parlait une fois encore,  la jeune femme aux seins nus a hurlé à plusieurs reprises : "Il aura fallu 200.000 morts pour retrouver votre humanité !"

Ce rappel à l'ordre jeta un froid durant la conférence de presse sur les migrants à la sous-préfecture de Calais ce lundi. Les Femen sont un groupe féministe d'anarcho-révolutionnaires hystériques d'origine... ukrainienne, persona non grata à Kiev et réfugiées dans l'accueillante France et un temps hébergées par la  mairie PS de Paris qui les protégeait.

Valls annonçait la construction d’un campement... humanitaire 

Une Femen perturbe le discours de Manuel Valls à Calais et est arrêtée par les forces de l'ordre - Copie écran vidéo BFMTV
Traitement humanitaire, façon sbires de Valls
Il assure vouloir accueillir dignement les migrants qui affluent dans cette partie de la France. 

Mais son discours a été interrompu par une jeune femme, qui est entrée brusquement dans la salle, "le buste nu" (sic) et avec des inscriptions sur le corps. Cette militante hurlante a rapidement été exfiltrée sans ménagements et interpellée par les forces de l’ordre. 

Une des meneuses du mouvement Femen a revendiqué cette opération coup de poing

Dans son tweet, Inna Shevchenko a également estimé que le déplacement à Calais de Manuel Valls est "une farce politique".
Sous l'effet de la rage, l'humilié a encore mouiller le maillot !

VOIR et ENTENDRE la vidéo de cette interpellation musclée diffusée par BFMTV:
video


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):