POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mardi 4 novembre 2008

Travail jusqu'à 70 ans: les syndicats savaient déjà en mai, révèle X. Bertrand

L’opposition jouerait-elle un vilain jeu ?
Les syndicats assurent qu'ils sont demandeurs de dialogue, de concertation et de transparence, mais pratiquent la rétention, l’opacité et le secret. Ils ont fait les morts pendant cinq mois et ont failli à leur devoir d’information de leurs mandants! Ils savaient que le gouvernement avait la volonté de repousser l'âge limite du travail à 70 ans "depuis le mois de mai dernier", mais ne leur ont rien dit…
"C'est transmis aux syndicats depuis le mois de mai dernier", a fait savoir le ministre du Travail sur RTL. "On l'avait dit très clairement", a-t-il ajouté. "Au mois de mai dernier, dans mon bureau, j'ai reçu tous les partenaires sociaux pour parler retraites, en indiquant que nous allions supprimer les mises à la retraite d'office", a expliqué Xavier Bertrand, pour qui il y a eu "très long dialogue social aussi sur cette question".

Le soleil ne devra pas se coucher à 65 ans pour tout le monde
  • Le responsable de la « riposte » au PS n’est guère réactif !
    Razzye Hammadi n’est toujours pas au parfum.
  • Quant à Hollande, il lui aura également fallu près de six mois pour réagir.
  • La prolongation du droit au travail ne l’aura donc pas trop préoccupé : il prend sa retraite du bureau national du PS à 54 ans. Flamby 1er n’a pas souhaité dialoguer ni faire progresser la réflexion pendant tout ce temps. Et d’ailleurs, le « débat participatif », ce n’est pas de lui, c’est de l’autre…

    Le contexte

    Coupés de la vraie vie, tels la maréchaussée, les socialistes arrivent quand tout est fini !
    Ce projet de repousser le plafond de l'âge de la retraite date pourtant de la polémique autour du départ du Pr Luc Montagnier aux Etats-Unis, puis de celle qui est née l'an dernier avec la reprise d'activité de l'entraîneur de football Guy Roux, après l’âge légal, a encore précisé le ministre du Travail.

    Une nouvelle liberté sociale
    Et elle ne doit rien à l’opposition, mais on peut penser qu’au fond elle n’est pas aussi hostile qu’elle le prétend. N’a-t-elle pas pas une forte expérience de l’obstruction parlementaire ?
    "A partir du 1er janvier, il n'y aura plus de plafond", a conclu Xavier Bertrand, tout en rappelant que "l'âge de départ à la retraite reste exactement le même, à 60 ans".

    Avec cent voix d’avance (315 voix contre 217)
    ,L'Assemblée a voté la fin de la mise à la d'office au rancart des salariés du privé en 2010. Un amendement qui réservait la possibilité aux salariés de prolonger leur activité au-delà de 65 ans, "dans la limite de cinq années", a été adopté avec la loi sut le budget.
    Les salariés volontaires ont conservé le droit de se reposer à 65 ans, mais ont gagné la liberté de travailler jusqu'à 70 ans, s’ils le veulent et le peuvent, s'ils sont en forme ou veulent faire grossir une petite retraite.
    En Allemagne, donc en Europe, l'âge officiel du départ à la retraite de nos voisins est 67 ans. Et de "vivre pour consommer", selon l'inéffable Joffrin de ...Libération ! Il a vraiment tout du socialiste ...

    2 commentaires :

    1. Les Députés et Ministres UMP jouent vraiment “petit bras”. !
      Vu la crise (financière, économique, du CHOMAGE),

      Le Gouvernement et sa majorité ne sont vraiment pas à la hauteur des enjeux.

      Car enfin, travailler le dimanche et les jours féries, n’y suffira pas. Il faut travailler 365 jours par an. Le seul jour de repos concédé étant le 29 février tous les quatre ans.

      Vu le nombre de salariés foutus à la porte entre 50 et 58 ans (la quasi totalité),

      Vu l’augmentation de l’espérance de vie,

      Ce n’est pas jusqu’à 70 ans qu’il faut “autoriser” les gens à continuer de travailler. Il faut mettre l’âge de la retraite à 100 ans.

      Sinon la France est foutue.

      Honte aux Députés et au Gouvernement UMP qui sont incapables de nous mettre en place la vraie “rupture” promise par leur ex-futur président, Nicolas S.

      jf.
      www.lamauragne.blog.lemonde.fr

      RépondreSupprimer
    2. Et le 1er mai?

      "Le seul jour de repos concédé étant le 29 février tous les quatre ans": ce serait escamoter la Fête du Travail, chaque 1er Mai... Une célébration que la majorité va pouvoir partager, si vous le permettez, avec la CGT, laquelle, prenez-y garde, ne joue pas 'petits bras': elle va vous envoyer ses 'gros bras'.

      L'auteur du précédent commentaire (jf), par chance, ne se dit pas démocrate, car son désir de liberté pour tous n'est pas manifeste. Il a une nette préférence pour l'alignement et une liberté bien encadrée, point trop modérée: la démocratie soviétique semble être son idéal. Ca fait envie, en effet.

      "Il faut mettre l’âge de la retraite à 100 ans": là, vous êtes aussi rigolo qu'optimiste !

      Et PaSiDupes qui laisse j.f. faire sa pub pour son blog, c'est la honte...

      RépondreSupprimer

    Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):