POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

jeudi 17 mai 2012

Gouvernement Ayrault zéro, en attente des législatives


18 ministres de plein exercice et une parité inéquitable


34 retraites de ministres inscrites au budget de la nation 




Quatre heures après le moment annoncé,  le secrétaire général de l'Elysée, Pierre-René Lemas, pied-noir de 61 ans, ancien préfet et un an directeur de cabinet du président PS du Sénat, Jean-Pierre Bel, a annoncé la composition du premier gouvernement Ayrault (62 ans) de François Hollande (58 ans).
Ni Hollande, ni Ayrault n'a jamais exercé une quelconque fonction ministérielle. 


La parité était moins numérique qu'effective et respectueuse des femmes, avec une ministre d'Etat, Michèle Alliot-Marie, et Christine Lagarde à la tête d'un grand ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, ou Valérie Pécresse àl’Enseignement supérieur et de la Recherche, Roselyne Bachelot-Narquin au ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale ou encore Nathalie Kosciusko-Morizet, en charge de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement.




Inflation de l'exécutif
Ils devaient être seulement 15 ministres, mais ils seront 18. Ayrault aura 34 collaborateurs (ministres et ministres délégués) contre 30 à Fillon au total  et une parité mathématiquement parfaite entre hommes et femmes, comme l'avait annoncé François Hollande, mais politiquement inéquitable: hormis Christiane Taubira, les femmes ne reçoivent aucun ministère régalien et se retrouvent dans le bas de tableau, pour faire nombre, en parité !

Le premier gouvernement Fillon comportait 15 ministres et 4 secrétaires d'Etat, pour finir à respectivement 15 et 15 en 2010.

Voici la composition du gouvernement
18 ministres
Laurent Fabius, 66 ans, ministre des Affaires étrangères, partisan de Martine Brochen-Aubry et de... lui-même, partisan du NON au référendum sur la Constitution européenne de mai 2005...

Vincent Peillon, 52 ans, ministre de l'Education nationale: la FSU devrait applaudir à l'arrivée de ce représentant de la gauche du PS

Christiane Taubira, 60 ans, indépendantiste de la Guyane et soutien de Montebourg à la primaire socialiste, Garde des Sceaux, ministre de la Justice et seule femme à un ministère régalien, ancienne candidate météorique à la présidentielle 2007, elle est considérée comme responsable de l'échec de Jospin en 2002.
Candidate à la présidentielle de 2002 avec une campagne axée sur l' 'égalité des chances', elle obtint 2,02 % des voix au premier tour, mais assez pour contribuer à l'éparpillement des voix "de gauche" et donc, selon certains socialistes, à l'échec de Lionel Jospin arrivé derrière Jean-Marie Le Pen (FN). 
En 2004, elle est condamnée par le conseil des prud'hommes de Paris pour licenciement injustifié et rupture de CDD «abusive» concernant son ancienne assistante parlementaire et doit lui verser 5 300 euros

Pierre Moscovici, 55 ans, (ex-) trotskiste, ministre de l'Economie, des Finances et du commerce extérieur

Marisol Touraineune fille de... âgée de 53 ans, ministre des Affaires sociales et de la santé et ex-membre de À gauche, en Europe, un think tank qui s'est "sabordé" à l'automne 2011 à la suite de la révélation par la presse d'affaires de mœurs où apparaît, notamment, le nom de Dominique Strauss-Kahn

Cécile Duflot, 37 ans, une urbaniste, ministre de l'Egalité des territoires et du logement (Europe Ecologie-les Verts)

Manuel Valls, né en Espagne il y a 50 ans, ministre de l'Intérieur

Nicole Bricq, 65 ans, ministre de l'Ecologie, du développement durable et de l'énergie

Arnaud Montebourg, 50 ans, avocat, ministre du Redressement productif, partisan de la démondialisation

Michel Sapin, 60 ans, ministre du Travail, de l'emploi et du dialogue social, partisan de la rigueur

Jean-Yves Le Drian, 65 ans, ministre de la Défense

Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la communication, qui n'aura pas à régler les probèmes d'emploi de sa région, à Florange, bien qu'elle ait eu des solutions...

Geneviève Fioraso, 58 ans, ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche

Najat Vallaud-Belkacem, binationale franco-marocaine âgée de 35 ans, ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement

Stéphane Le Foll, 52 ans,  apparatchik titulaire d'un BTS agricole,  ministre de l'Agriculture et de l'agroalimentaire

Marylise Lebranchu, 65 ans, ministre de la Réforme de l'Etat, de la décentralisation et de la fonction publique, une intime de Martine Brochen-Aubry

Victorin Lurel, 61 ans, un apparatchik guadeloupéen, ministre des Outre-mers

Valérie Fourneyron, 53 ans, médecin généraliste, ministre des Sports, de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative

La  retraite à 60 ans, c'est pour les ...travailleurs !
A noter en outre que les énarques sont au nombre de 3 ou 4 seulement et que la constituante enseignante est faiblement représentée: seulement à l'échelon universitaire.


Le changement, ce n'est pas encore pour maintenant


Combien d'anciens ministres sur ces 15-là ? 
Moscovici ministre chargé des Affaires européennes (1997 et 2002) de Lionel Jospin,


Sapin, ministre de l'Économie et des Finances de Mitterrand et de Bérégovoy, dévaluateur du franc


Le Drian, secrétaire d'État à la Mer de Mitterrand-Cresson,

et la doyenne polyvalente,  Lebranchu (Garde des Sceaux, ministre de la Justice de Jospin, mais aussi bien chargée des Petites et moyennes entreprises, du Commerce et de l'Artisanat ),


Laurent Fabius est le symbole de changement hollandien: il fut ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie de Jospin et premier ministre de Mitterrand: la jeunesse que Hollande a voulu séduire  en a-t-elle le souvenir ?

16 ministres délégués
Jérôme Cahuzac (60 ans), médecin plastique, député-maire de Villeneuve-sur-Lot, proposé au PS par Nicolas Sarkozy à la présidence de la Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire de l'Assemblée nationale, ministre délégué auprès du ministre de l'Economie, des finances et du commerce extérieur, chargé du Budget

George Pau-Langevin, avocate de 64 ans, proche de Bertrand Delanoë, originaire de Guadeloupe, est passée dela présidence du MRAP à la délégation ministérielle auprès du ministre de l'Education nationale, chargée de la Réussite éducative, native de Pointe-à-Pitre devenue conseillère municipale du folklorique 20e arrondissement de Paris,  à l’origine du changement de nom de la rue Richepanse (général qui rétablit l’esclavage en Guadeloupe en 1802) en rue du Chevalier Saint-George ( figure de l'émancipation des esclaves des empires coloniaux européens), dans le 1er arrondissement de Paris, et signataire d'une lettre ouverte de parlementaires, demandant à Nicolas Sarkozy de s'opposer, au nom de la France, à la reconnaissance de l’État de Palestine le 23 septembre 2011 aux Nations-Unies. 
Elue en 2007 dans le 20e arrondissement, G.Pau-Langevin (GPL)  avait été investie candidate par le PS au nom de la parité et de la représentation des minorités contre le maire du 20e arrondissement, le député sortant Michel Charzat (PS dissident), éliminé au premier tour.

Alain Vidalies, avocat de 61 ans, député PS des Landes et  rapporteur de la mission sur l'esclavage moderne, ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des Relations avec le Parlement, il est membre du collectif Jamais sans mon département

Delphine Batho (1973), ex-dirigeante de  SOS Racisme, ministre déléguée auprès de la Garde des Sceaux ministre de la Justice,  Sa Cynique Majesté Royal lui avait donné son siège de députée des Deux-Sèvres en location quand elle était devenue présidente de région Poitou-Charentes.
Mme Batho va pouvoir aller jeter l'ancre dans les ors de la République et libérer enfin son logement du parc social de Paris en faveur d'une famille nombreuse défavorisée du "peuple de gauche": lien PaSiDupes

François Lamy (1959), ancien animateur socioculturel, puis instituteur  ministre délégué auprès de la ministre de l'Egalité des territoires et du logement, chargé de la Ville: un proche de Martine Brochen-Aubry dont il était depuis 2008 le conseiller politique au PS (singulièrement au Congrès de Reims qui fut fatal à l'amère Royal)

Bernard Cazeneuve (1963), député-maire de Cherbourg, ministre délégué auprès du Ministre des Affaires étrangères, chargé des Affaires européennes, mais fabiusien et partisan du NON au référendum sur la Constitution européenne de mai 2005...

Michèle Delaunay, (65 ans) médecin, proche de Désirdavenir Royal  et députée de Gironde opposée à Alain Juppé, ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes âgées et de la dépendance

Sylvia Pinel (1977), députée Parti radical de gauche en Tarn-et-Garonne, ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif, chargée de l'Artisanat, du commerce et du tourisme

Benoît Hamon (1967),  scolarité chez les Pères maristes, avant de fonder le MJS (Mouvement des jeunes socialistes) ,porte-parole de Martine Brochen-Aubry,  ministre délégué auprès du ministre de l'Economie, des finances et du commerce extérieur, chargé de l'Economie sociale et solidaire; se situe à la gauche du PS, au côté d'Henri Emmanuelli et fut partisan du "non" au référendum du 29 mai 2005 sur le Traité constitutionnel européen

Dominique Bertinotti (58 ans), universitaire et  maire du 4e arrondissement de Paris, ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la santé, chargée de la Famille, elle fut directrice de campagne de Sa Cynique Majesté  Royal lors des Primaires citoyennes de 2011

Marie-Arlette Carlotti, (1952), conseillère régionale de la région Provence Alpes Côte d'Azur (PACA, présidée par M. Vauzelle) et porte-parole de Jean-Noël Guérinicandidat socialiste à la mairie de Marseille en 2007, ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la santé, chargée des Personnes handicapées

Pascal Canfin (1974), journaliste au mensuel Alternatives économiques, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé du Développement

Yamina Benguigui (1957), pulpeuse réalisatrice et écrivaine placée au côté de L. Fabius, ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, chargée des Français de l'étranger et de la francophonie, devra veiller à ne pas écraser le petit B. Cazeneuve de sa hauteur

Frédéric Cuvillier (1968), universitaire et maire de Boulogne-sur-Mer, dans le sulfureux Pas-de-Calais), ministre délégué auprès de la ministre de l'Ecologie et du développement durable, chargé des Transports et de l'économie maritime

Fleur Pellerin, (née en 1973 à Séoul, Corée, abandonnée à sa naissance, adoptée par une famille française, son père adoptif étant docteur en physique nucléaire), ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif, chargée des PME, de l'innovation et de l'économie numérique

Kader Arif, député européen socialiste, né en Algérie (1959) d'un harki, ministre délégué auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens combattants.
)

Laissé pour compte, Bertrand Delanoë a exprimé mercredi soir sa fierté de voir trois élues "parisiennes" entrer au gouvernement, George Pau-Langevin, Yamina Benguigui et Dominique Bertinotti.

2 commentaires :

  1. Voici une petite liste que j'ai dû faire puisque cela n’intéresse pas les médias. Quelle est la profession de base des ministres ?
    11 profs !! Mais non l'éducation nationale n'est pas la pépinière, du PS ça se saurait quand même.


    Jean marc Ayrault : Prof d'allemand
    Laurent Fabius : Haut fonctionnaire
    Vincent Peillon : Prof
    Christiane Taubira: Prof
    Pierre Moscovici : Haut fonctionnaire
    Manuel Valls : Attaché arlementaire
    Cécile Duflot : Militante
    Marisol Touraine : Prof d'eco
    Arnaud Montebourg : Avocat
    Nicole Bricq : Cadre d'entreprise
    Michel Sapin : Haut fonctionnaire d'état
    Aurélie Filippetti: Prof de lettre
    Stéphane Le Foll : Institutrice
    Geneviève Fioraso : Prof d'anglais
    Najat Vallaud-Belkacem :Juriste
    Jean-Yves Le Drian: prof d'histoire
    Marylise Lebranchu: Fonctionnaire territoriale
    Victorin Lurel : Fonctionnaire territoriale
    Valérie Fourneyron: Fonctionnaire hospitalier
    Jérôme Cahuzac : Chirurgien (privé)
    George Pau-Langevin: Avocate
    Alain Vidalies : Avocat
    Delphine Batho : Militante (SOS R,FIDL)
    François Lamy : Instituteur
    Bernard Cazeneuve : Juriste
    Michèle Delaunay : Fonctionnaire Hospitalier
    Sylvia Pinel : Fonctionnaire territoriale
    Benoît Hamon : Assistant parlementaire
    Dominique Bertinotti : Prof d'histoire
    Marie-Arlette Carlotti: Cadre industrie
    Pascal Canfin : Consultant journaliste
    Yamina Benguigui : Réalisatrice cinéma
    Frédéric Cuvillier: Professeur
    Fleur Pellerin : Haut fonctionnaire
    Kader Arif : Chargé d'affaire (privé)

    RépondreSupprimer
  2. Quel choix , mais quel choix , j'en suis presque tombé par terre.

    Que de décrets , que de décrets , après les lois !!! une autre affaire.

    De toute façon , comme je l'ai lu ailleurs


    " HOLLANDE :

    Si j’ai bien compris, Hollande vivait avec Ségolène. Mais depuis 2005, il avait comme maîtresse Valérie, divorcée puis remariée à Trierweiler, actuellement en instance de divorce.
    Donc, Hollande veut installer sa concubine, mariée à un autre, à l’Élysée ?
    Au secours, une « sans-papier » première dame ! "

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):