POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mardi 15 mai 2012

France: bientôt un premier ministre condamné en justice ?

Jean-Marc Ayrault a-t-il, oui ou non, été condamné en 1997 ?







La "Voix de son Maître"
à l'écoute de l'Elysée

Jean-Marc Ayrault avait été condamné à six mois de prison avec sursis

Le successeur pressenti pour succéder à François Fillon pourrait bien être rattrapé par une affaire datant de 1997.

Promesse non tenue du candidat Hollande ?

"Je n'aurai pas autour de moi à l'Élysée des personnes jugées et condamnées". Dans un entretien avec le JDD daté d'il y a seulement un mois, le 14 avril dernier, François Hollande souhaitait encore une République "irréprochable", se montrant vertueux Et cette intransigeance pouvait être fatale à l'ami de longue date, Jean-Marc Ayrault, dit "La Voix de son Maître" qui était fortement pressenti pour le poste de Premier ministre. 


Le casier judiciaire de Ayrault est-il vierge ?

Le futur premier ministre compte une condamnation. 

Car le président du groupe PS à l'Assemblée nationale a été jugé coupable pour "octroi d'avantage injustifié", c'est-à-dire pour "favoritisme", en 1997 et condamné à six mois avec sursis et  30 000 F d'amende, en sa qualité de maire de Nantes.
Via une association 1901 aujourd'hui dissoute, le député-maire socialiste de Nantes avait été reconnu coupable d'avoir accordé les marchés d'impression du journal municipal nantais sans mise en concurrence ni appel d'offres, en faveur de  la Société nouvelle d'édition et de publication (SNEP).

Depuis les résultats de l'élection présidentielle, ses opposants ressortent l'affaire, notamment sur les réseaux sociaux.

La presse jadis insolente trouve injuste la pratique du devoir de mémoire

Côté jardin, l'UMP signale un faux-pas
Depuis son bureau de l'Elysée, Franck Louvrier, plus ancien collaborateur du président sortant, est interrogé le jeudi 3 mai, sur l'éventualité d'une nomination de Ayrault à Matignon. Le conseiller régional UMP des Pays de la Loire a cette réplique assassine : "Pour moi, c'est de la politique fiction. Ou alors ce serait le premier parjure du quinquennat de François Hollande. M. Hollande a déclaré dans le Journal du Dimanche du 15 avril qu'il ne s'entourerait pas de personnes jugées et condamnées. Or, M. Ayrault a été condamné pour délit de favoritisme."

Le groupe "Non au PS" ne laisse pas passer
Le 17 octobre 1997, le bénéficiaire de ces marchés truqués, Daniel Nedzela, homme d'affaires proche du PS, écopa d'une peine de six mois avec sursis et 200 000 F d'amende, pour recel d'octroi d'avantage injustifié. Avocat de Jean-Marc Ayrault, Yvon Chotard déclara alors qu'il n'était pas question de faire appel: " Le tribunal a considéré que les faits étaient constitués sur le plan juridique, mais qu'au-delà de cette faute technique, au plan moral, rien n'était contraire à l'honneur. Nous avions trouvé modérées les réquisitions faites à l'audience. La peine est inattendue, parce qu'elle les double, mais six mois avec sursis, c'est presque d'ordre symbolique. "

Est-il également "symbolique" de l'indépendance de la justice que les puissants soient réhabilités ?

L'affaire est "purgée" ...depuis 2007 !
Son entourage rappelle qu'il a depuis bénéficié  d'une réhabilitation de plein droit, sans toutefois préciser que la condamnation est "dite réhabilitée à l'expiration d'un délai de dix ans"...

Côté cour, on banalise 

Cette condamnation peut-elle compromettre les chances de Jean-Marc Ayrault d'accéder à Matignon?  On peut avoir l'idée saugrenue d'aller demander son sentiment à Benoît Hamon et c'est précidément ce que fait la presse... " Je ne crois pas, a déclaré, sans surprise,  cette autorité morale sur la très impartiale BFM-TV où sévissent Ruth Elkrief et le double AA de la presse, Arnaud Ardouin. D'abord, ce n'est pas une affaire d'enrichissement. Il y a eu une condamnation, elle est très ancienne ". Une condamnation pour rien, car, au PS, seul l'argent est sale ? " Quand on a été condamné, quand on est passé au-delà, je pense que cela ne doit pas être retenu comme un argument contre Jean-Marc Ayrault ", a ajouté le porte-parole du PS qui réserve la double peine du harcèlement médiatique à ses adversaires.


L'entourage joue sur la transparence de ce qui est connu ...localement 
"Cette affaire est connue de tous, et des Nantais plus particulièrement qui ne se sont pas privés de le réélire deux fois," confie un anonyme de son entourage. "Lui-même ne s'en est jamais caché. Ce n'est pas une affaire qui touche à sa probité personnelle, et qui peut arriver à n'importe quel élu." Jeudi, l'intéressé a lui même répété que "(sa) probité personnelle n'a jamais été mise en cause. Il n'a jamais été question d'enrichissement personnel ou de financement politique". 

Une révélation pour l'ensemble de la population

Le condamné se défend. "C'est une affaire qui ne me concernait pas intuiti personae [sic] mais que j'ai assumée en tant que maire, indique-t-il sur sa page Facebook. Ma probité personnelle n'a jamais été mise en cause. Il n'a jamais été question d'enrichissement personnel ou de financement politique."


Reste à savoir si cela suffira pour convaincre le nouveau président de la République de lui ouvrir Matignon. 

Dans ce même entretien, ce dernier lançait en effet, plein d'assurance: "Vous pourrez me rappeler cette déclaration si je venais à y manquer." Ses adversaires, en tout cas, n'y manqueront sûrement pas.

Monsieur P'tite blague va devoir se livrer à une nouvelle pirouette.



Ayrault condamné pour expulsion ...illégale de Rom !

Double discours tenu par le PS



Après les expulsions de Rom en situation irrégulière,  les 19 et 26 août 2010 à Lilledont Martine Brochen-Aubry est le maire (lien La Figaro), c’est au tour de Jean-Marc Ayrault, député-maire de Nantes et président du groupe PS à l’Assemblée Nationale d’être mis en difficulté.

En effet, en avril dernier, la Ville de Nantes a expulsé de manière illégale une trentaine de Rom qui occupaient un terrain à la périphérie de Nantes.


Alors que J.-M. Ayrault n’a de mots assez durs pour condamner la politique de raccompagnement à la frontière menée par Eric Besson, il pratique une politique contraire au droit dans sa commune, entraînant la Ville de Nantes devant les tribunaux.

Habitués des gesticulations et de la démagogie,  les socialistes dénigrèrent à longueur de journée la politique de Nicolas Sarkozy et de son gouvernement, mais le député-maire de Nantes manque de retenu dans ses propos indécents et le prochain Premier ministre applique la doctrine socialiste exemplaire du " Faites ce que je dis, pas ce que je fais… ".
Lien PaSiDupes - PS: Ayrault, le gros cachotier, condamné pour ...expulsion de Rom

Le MRAP, le GISTI, le CIMADE et SOS Racisme - dont Julien Dray - dépêcheront-ils des représentants à la cérémonie d' "intronisation" de François 0 à l'Elysée ce jour ?

Bientôt des caravanes dans les jardins de Matignon ?

9 commentaires :

  1. L'attitude honteuse et scandaleuse d'Hollande lors de son intronisation. Il n'a pas eu la courtoisie, voire la politesse de raccompagner son prédécesseur à sa voiture comme le veut la tradition. Je ne trouve pas de mot assez dur pour qualifier cet odieux personnage qui veut resté simple, mais qui en réalité n'a aucun savoir vivre. Un gros lourd tout simplement. Elle va être belle la France pendant cinq ans. Enfin, peut-être pas. Sait-on jamais...

    RépondreSupprimer
  2. L'anti sarkozysme ne cesserait pas..... Hollande n'est q'une pâle copie de Mitterand. Hollande n'a pas la carrure d'un président, n'a aucune classe, on ne sent aucune authenticité chez ce type.Il n'est pas lui même, il nous joue un rôle de composition. Il a la stature d'un responsable d'une centrale syndicale même pas d'un parti puisqu'il a laissé le ps en lambeaux.

    Hollande est là par accident, j'espere qu'il va remercier la justice américaine. Flamby se sentira toujours observé craignant la critique des socialistes qui jusquà présent n'avait aucune considération pour lui. Il suffit de se souvenir des critiques de socialistes à son encontre pour voir combien ils le portent en haute estime!.....

    Hollande n'est que le président des socialistes. La cérémonie qu'il a eu l'outrAnce de mettre en scéne donne la ligne qui sera ocnduite par lui et par son gouvernement si par malheur pour la France il obtenait la majorité à L'assemblée. Hollande transpirait la haine de Sarkozy par tous les pores de sa peau.........Avait il peur que ses amis socialo lui reproche d'avoir fait un sourire ou un signe de la main à Nicolas et Carla....Que sarkozy parte sous les insultes et crachats comme Giscard l'aurait rempli de joie lui et ses amis.
    Si sarkozy est un "sale mec" aux yeux de Hollande, pour moi Hollande est un pauvre type qui n'a jamais rien fait de ses dix doigts. Aucun premier ministre socialiste ne lui a confié un ministère. C'est dire.

    Je respecte la fonction de président mais pas l'homme qui a mes yeux ne le mérite pas. La gauche n'a respecté ni la fonction ni l'homme pendant le quinquenat de Sarkozy.

    Président rassembleur? Rassembleur de qui de quoi, qu'elle a été son attitude ce matin. Hollande va tout faire avec sa bande de gauche pour que la gauche repasse dans toutes les elections ......Peu importe les alliances, cocos extrême gauche etc....
    Moi président de la république.....moi citoyenne j'attends du respect et de la considération, ce que vous n'avez pas fait depuis l'election de Sarkozy. J'attends la première bourde pour voir si nos journaleux vont en faire des tonnes.

    Tout n'est que mensonge chez ces gens là. Nous allons le payer cher, trés cher.

    Il était parfaitement assorti avec son ex, même manière, même suffisance, même opportunisme, même comportement..........Là voir hier lui coller au train à côté de Aubry m'a fait doucement sourire...........

    RépondreSupprimer
  3. Bien sur qu'Ayrault a été condamné......mais comme il est de gauche, ce n'est ni grave ni problèmatique.

    Un president qui n'a jamais exercé aucune fonction ministeriel, et un premier ministre non plus...........quel duo d'enfer nous allons avoir. J'attends aussi les peronelles dont une soi disant écolo nommée pour 2 mois pour les legislatives.......Aprés il l'enverra nager........

    RépondreSupprimer
  4. Mais Flamby ( surnom adopté à l'étranger) va avoir un de ces retour de manivelle ....désormais les internautes sont là , et rien ne leur échappera nous ne sommes pas seuls(es).

    Vous savez bien , braves gens dans ces milieux-là on sait tout mieux
    Vous savez bien , braves gens dans ces milieux-là on naît avec une cuillère d'argent
    Vous savez bien , braves gens dans ces milieux-là on ne regarde pas à la dépense
    Vous savez-bien braves gens , dans ces milieux-là la justice n'a pas le même sens
    Vous savez bien , braves gens , c'est pot de terre contre pot de fer
    Vous savez bien , braves gens , on ne mélange pas les torchons et les serviettes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, nous n'allons rien laisser passer, encore faut il pouvoir s'exprimer et etre publié......Nous avons été tellement insultés pendant cinq ans et ça continue. Ils ne cessent de nous faire la leçon avec sa république du repris de justice premier ministre......attendons quelques semaines .....et on va voir les couacs....

      Ce hollande va etre pire que Mitterand pourtant passé maitre en magouille, coups en douce, et intrigue pour que rien ne filtre vers la populace. Le peuple ne doit rien savoir et ne rien entrevoir. Imaginez un peu si sous Sarkozy, un type se serait suicidé à l'elysée, au autre à Nevers et toutes les affaires ..........

      Ce n'est pas une blague, mais même le ciel est contre hollande..........pluie a torrents sur les champs..........la foudre est tombé sur l'avion qui l'emmenait à Berlin.........l'avion a du faire demi-tour sur villacoublay.......et monseigneur est monté dans le second avion...........

      Supprimer
  5. Cette cérémonie indique sans méprise possible la différence
    entre N. Sarkozy et F. Hollande
    et c'est bien sûr N. Sarkozy qui l'emporte

    comparez la cérémonie du 8 mai et celle de ce jour en ce qui concerne l'attitude des deux hommes

    RépondreSupprimer
  6. Pitoyable cérémonie.........on sait qui est le seigneur et qui est le jean-foutre.

    Je crois que hollande a été frustré pendant 30 ans, il n'a jamais occupé un poste dans aucun gouvernement. Aujourd'hui c'est un revanchard qui est à l'elysée. Son ex l'a traité comme un paillasson, ces collegues au PS aussi.....Il va vite être depassé par la tâche, et faire des crises d'autoritarisme. Je pense qu'il agira comme un tyran pour imposer son autorité .....restrictions des libertés, embrigader la jeunesse, propagande incessante.....C'est déjà son discours, et le discours de toutes les gauches....écoutez le bien...........si on ne parle pas comme eux on est contre eux et nous sommes des moins que rien, racistes, xénophobes, rabougris, fermés, ........Le pire dans tout ça, c'est que la politique europeenne est celle-là.

    RépondreSupprimer
  7. #
    Francaisdefrance's Blog

    Voilà le résultat des votes
    Un avant-gout de la république irréprochable que nous promet Hollande

    Lu sur Libération http://www.liberation.fr/societe/0101231950-jean-marc-ayrault-condamne-a-six-mois-avec-sursis
    Par LA CASINIERE NICOLAS DE

    Jean-Marc Ayrault, député-maire de Nantes et président du groupe

    socialiste à l’Assemblée, a été condamné hier en correctionnelle à six mois de prison avec sursis et 30 000 F d’amende pour octroi d’avantage injustifié, terme juridique du délit de favoritisme. A l’audience, le 17 octobre, le procureur n’avait requis que trois mois avec sursis et pas d’amende. Le directeur de la communication municipale est condamné à deux mois avec sursis. Le maire de Nantes est ainsi reconnu coupable d’avoir, via une association 1901 aujourd’hui dissoute, accordé sans mise en concurrence ni appel d’offres les marchés d’impression du journal municipal nantais. Le bénéficiaire de ces marchés, Daniel Nedzela, homme d’affaires proche du PS, écope d’une peine de six mois avec sursis et 200 000 F d’amende, pour recel d’octroi d’avantage injustifié. Avocat de Jean-Marc Ayrault, Yvon Chotard a déclaré qu’il n’était pas question de faire appel: «Le tribunal a considéré que les faits étaient constitués sur le plan juridique, mais qu’au-delà de cette faute technique, au plan moral, rien n’était contraire à l’honneur. Nous avions trouvé modérées les réquisitions faites à l’audience. La peine est inattendue, parce qu’elle les double, mais six mois avec sursis, c’est presque d’ordre symbolique.»

    Voilà ce qui est permis à gauche ,
    toujours 2 poids , 2 mesures , la règle de la gauche

    # Quand je pense que " ce n'est pas grave , c'est si vieux "

    Jean-Marc Ayrault condamné à six mois avec sursis ... - Topsy
    topsy.com/.../0101231950-jean-marc-ayrault-condamne-a-six-mois-a...En cache

    28 avr. 2012 – Jean-Marc Ayrault, député-maire de Nantes et président du groupe socialiste à l'Assemblée, a été condamné hier en correctionnelle à six mois ...

    Se défendre : Les Législatives

    RépondreSupprimer
  8. Un autre avant-gout de la république irréprochable que nous promet Hollande.
    Laurent Fabius accède aux Affaires étrangères, l'homme qui a du sang sur les mains (affaire du sang contaminé des 100 de morts)C’EST sur la question du dépistage du sang contaminé que M. Laurent Fabius, ancien premier ministre, et les ex-ministres Edmond Hervé et Georgina Dufoix comparaissent devant la justice, ce mois-ci. L’accusation repose sur un postulat fondamental : au printemps 1985, le gouvernement français a retardé le dépistage systématique des donneurs de sang, alors même qu’un test américain était disponible et de bonne qualité. Cette décision aurait visé à favoriser le groupe Pasteur, qui lui-même préparait un test
    Plus précisément, Laurent Fabius, alors Premier ministre, avait appris le 29 avril 1985, par son conseiller industriel Jacques Biot, que « Diagnostics Pasteur » pouvait prendre une large fraction du marché national du test de dépistage du sida à condition que fût mise en place « une gestion astucieuse du calendrier ». En effet, le test français a pris du retard sur le test américain Abbott
    Les trois anciens ministres ont comparu en février et mars 1999 devant la Cour de justice de la République (CJR) pour homicides involontaires. Le 9 mars 1999, Laurent Fabius et Georgina Dufoix ont été relaxés par la CJR, la CJR soulignant que l'action de Laurent Fabius « a contribué à accélérer les processus décisionnels »

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):