POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

jeudi 31 mars 2011

Education nationale : les régions PS se déchargent sur l'Etat

Luc Chatel décontamine Olivier Dussopt de la désinformation de gauche

Le lobbying de la FSU réduit à néant.
Les vases communicants socialistes:
plus de crédits de l'Etat = moins de crédits des Régions PS


Olivier Dussopt (PS) pris en flagrant délit de double-jeu sur l'E.N.


Le député d'Annonay est un spécialiste de l'agression parlementaire. Il prend ses informations aux plus mauvaises sources, celles des partisans et des manipulateurs de l'opinion.

Le 30 mars dernier, l'aboyeur socialiste aura encore sali l'Assemblée nationale, mais aussi intoxiqué les Français
qui l'auront entendu déverser ses contre-verités. Il s'est soulagé d'un flot d'accusations dignes d'une manifestation syndicale, mais parfaitement méprisante des représentants du peuple supposés avertis, mais silencieux, et surtout des électeurs qui croient leurs élus de bonne foi.


Le ministre de l'Education a apporté un démenti cinglant aux assertions syndicales colportées par le jeune élu.

VOIR et ENTENDRE
Luc Chatel dénoncer la "trahison des faits" par le député PS de l'Ardèche.
Il est capital d'écouter l'échange jusqu'au bout, pour constater l'intox socialiste:

Trombinoscope

Olivier Dussopt (1978) est le benjamin de l'Assemblée nationale mais peut-on dire que la relève socialiste est dignement assurée ?
Ancien collaborateur parlementaire de Michel Teston, sénateur (1998-) et président du Conseil général de l’Ardèche (mars 1998-mars 2006), le poulain de Marylise Lebranchu et de la Ch'tite Aubry est maire d'Annonay depuis 2008.
Il avoue être sous la coupe du porte-parole du PS, Benoît Hamon, dont il a soutenu la motion à l'aîle gauche du PS au Congrès de Reims, et du député de la Loire voisineRégis Juanico, lequel, en décembre 2008, a été nommé trésorier national du PS par le Premier Secrétaire, Martine Aubry.

VOIR et ENTENDRE ses propositions radicales contre le cumul des mandats et son « jeunisme » :

On aura surtout retenu qu'en 2008 il prétendait déjà placer la vérité parmi ses valeurs....
Or, la vérité socialiste n'est pas toute la vérité, mais est-elle d'ailleurs la vérité ?
Pour ceux qui se poseraient la question, la réponse se trouve dans l'éclairage apporté par Luc Chatel sur le matraquage PS de l'opinion.


Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):