POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

jeudi 11 février 2016

Disette politique à l'extrême gauche: Mélenchon repart pour une nouvelle présidentielle

Avec Jean-Luc Mélenchon, le renouveau de la classe politique et des idées, c'est pas gagné...

Coluche, au moins, nous faisait marrer...

Fort de ses ...11,10 % en 2012, le co-fondateur du Parti de gauche a annoncé mercredi sa candidature à l'élection présidentielle de 2017"Je vous propose ma candidature pour l’élection présidentielle de 2017", déclare-t-il sur un site internet dédié aux soutiens à sa candidature et sur le plateau de la chaîne de télévision TF1.
Cet ex-trotskiste-toujours et ancien membre du Parti socialiste aujourd'hui au pouvoir, est devenu l'un des détracteurs les plus constants de Puntila-Hollande, de son valet Matti-Valls et de leurs oeuvres. Il refuse par ailleurs de participer à une éventuelle primaire à gauche pour 2017. "Cette élection peut être une chance pour notre peuple. C'est l’occasion de tourner pacifiquement et démocratiquement la page de l’ordre injuste et cruel dans lequel s’enfonce notre pays et notre continent", ajoute-t-il dans son enregistrement vidéo.

Un appel à ceux qui voudraient rejoindre son combat

En bras de chemise blanche, col ouvert et devant une bibliothèque, il explique qu'il se présente "hors cadre de parti".
"Au début, vous verrez, on nous regardera un peu de haut, assure l'aigri. Et puis après, je sais que c'est la force du nombre, de l'élan, de l'enthousiasme des citoyens, qui fait la différence", rêve-t-il.

Au journal télévisé de TF1, il s'est donné des raisons par l'accélération de la pré-campagne et des annonces de candidature à droite, au parti Les Républicains et à l'extrême droite, avec celle de la présidente du Front national, Marine Le Pen.
"Après MM. Juppé, Fillon, Sarkozy, Mme Le Pen (...) a annoncé sa candidature. Dans ces conditions, il faut passer à l'action; on ne peut pas rester sans voix", a-t-il expliqué.

Il a de nouveau rejeté toute idée de participer à une primaire à gauche

"Moi, pour l'instant, la seule primaire dont je suis sûr, c'est le premier tour de l'élection présidentielle."
"Je veux incarner la France insoumise et fière de l'être, celle qui n'a pas de muselière ni de laisse", a ajouté Jean-Luc Mélenchon, qui a déjà été candidat à l'élection présidentielle de 2012, remportée par François Hollande.

Mais le PS est aujourd'hui en pleine dislocation, sous les effets conjugués et centripètes des velléités contrariées de Hollande et de l'autoritarisme du maître chanteur Valls et la situation est très ouverte à gauche, comme à droite.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):