POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

samedi 27 février 2016

Information en continu: France Télévisions, mère porteuse d'Etat pleine aux as

La nouvelle chaîne d'info en continu de France Télévisions aurait un budget de 50 millions d'euros 

La future chaîne d'information publique trouvera 50 millions d'euros dans son berceau. 

La chaîne d'information en continu peaufinée par Michel Field s'inspire d'Al Jazeera, chaîne de télévision satellitaire qatarie. Elle doit voir le jour à la rentrée prochaine, face à BFM-TV, i-télé et LCI, et la future chaîne de télévision d'infos en continu de la présidente de France Télévisions est déjà richement dotée. Le projet phare de Delphine Ernotte ne manquera donc pas de moyens, mais il engloutira  "un peu plus des deux tiers à la charge de France TV, et le solde pour ses partenaires (Radio France, France Médias Monde, Ina)", apprend-on. 

Ce budget serait un redéploiement de moyens existants. Le service public crie famine depuis plusieurs années, réclamant davantage de rentrées publicitaires, singulièrement en début de soirée. On comprend pourquoi Rémy Pflimlin, l'ancien président du groupe France Télévisions, s'était déclaré favorable au retour de la publicité après 20h.

Mais sur la TNT ? 
En l'état actuel, le projet devrait voir le jour en septembre prochain sur les box et sur Internet. Si le mode de diffusion n'est pas encore totalement défini, on glisse imperceptiblement vers la TNT, même si l'ambition d'une chaîne numérique reste prioritaire", prévient Les Echos.
Elle pourrait être regardée sur le canal 27, si le groupe réorganise ses fréquences, ou sur le 23, si le gouvernement préempte ce canal dans l'hypothèse d'une validation par le Conseil d'État de l'abrogation de diffusion de Numéro 23 par le CSA. Deux opérateurs de télécom  ont déjà été contactés afin de la proposer sur leur box.
LCI, la chaîne d'information du groupe TF1, fera son arrivée sur la TNT gratuite le mardi 5 avril sur le canal 26.

France Télévisions cherche à ré-allouer des fréquences existantes 

La nouvelle configuration - qui touche notamment France O et France 4 - lorgne sur la fréquence de Numéro 23 si la chaîne ferme. 

Le service public continue à mutualiser ses ressources 
Des partenariats avec France 24 et France Info sont toujours à l'étude, notamment pour les tranches de direct quotidiennes, à savoir le matin et le soir. "Pour donner un ordre de comparaison, BFMTV s'est lancé avec un budget d'une vingtaine de millions d'euros en 2005 et fonctionne à présent avec 53 millions d'euros", rappelle Les Echos, pôle média du groupe LVMH, qui vendit son quotidien économique et financier, La Tribune, à News Participations, une des holdings d'Alain Weill, propriétaire de BFMTV.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):