POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mardi 9 février 2016

Remaniement: rumeur sur le limogeage de Manuel Valls

Hollande préparerait un grand coup 

On attend un remaniement pour vendredi, mais François Hollande pourrait annoncer un changement de gouvernement.

Et si le chef de l'Etat se passait de Manuel Valls ?
C'est en tout cas ce que lui conseillent nombre de ses proches qui ne supportent plus l'autoritarisme et les menaces du maître chanteur de Matignon. Si le remaniement du gouvernement ne fait plus aucun doute, certains affirment donc que Manuel Valls a fait son temps et qu'il est grillé.

Responsable de la désunion de la gauche ?
Si le chef du gouvernement est populaire dans l'opinion, selon les sociétés commerciales de sondages, il a atteint le point de non retour de l'exécration sur l'aile gauche du Parti socialiste gauche qui lui impute le délitement actuel de la majorité : honni des écologistes radicaux d'EELV, des frondeurs  du PS et de l'extrême gauche du Parti de gauche, Manuel Valls s'est maintenant mis également à dos ceux qui s'opposent à la déchéance de nationalité. Son renvoi offrirait une sortie de l'impasse dans laquelle Hollande s'est enfermé avec son annonce sous le coup des attentats islamistes de novembre 2015...

Les fidèles du président plaident pour l'éviction du Catalan 

Alors que les candidats à l'entrée dans un gouvernement remanié de Valls se défilent et que le 'capitaine de pédalo' rame pour remplacer Le Foll, Royal et Le Drian, Aubry a décliné l'offre du ministère des Affaires étrangères, laissant la voie libre à sa rivale Ségolène Royal dont personne, à l'instar de Nicolas Hulot, ne veut succéder à l'Environnement.
Les fidèles du président veulent avant tout se débarrasser de Valls, selon Le Parisien Aujourd'hui en France. "Valls a rétréci ta majorité. Tu ne peux pas aller à la présidentielle sur une tête d'épingles", aurait ainsi plaidé un proche anonyme, raconte le quotidien ce mardi. Ils le suspectent de travailler à sa perte...
Le départ de Christiane Taubira, la "goutte d'eau qui met le feu aux poudres"

Le président aurait tenté de retenir Christiane Taubira, selon Le Parisien . Il lui aurait promis le ministère de la Culture si elle attendait le remaniement. Mais l’ex-Garde des Sceaux n'aurait pas tenu le coup face à Manuel Valls et à sa position sur la déchéance de nationalité.

"Manuel devrait faire attention. François n'a pas de problème de passage à l'acte, vante un flagorneur anonyme de l'entourage du président. Il a sacrifié Ayrault d'un coup de bouton !", rapporte Le Parisien. Enfin, Manuel Valls a l’autre désavantage de ne pas supporter la rivalité d'un autre ministre: Emmanuel Macron.

Valls, fauteur de troubles tombé en disgrâce ?
Le premier ministre a démenti l'annulation de son voyage en Allemagne: Valls a annoncé ce matin qu'il sera bien à Berlin vendredi, pendant que Hollande annoncera sa décision.


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):