POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

lundi 27 août 2007

Hollande : Ciao Royal, bonjour Valérie !

Hollande, ses désirs d’avenir sans Royal
Sous le titre «François l’a quittée pour elle», le magazine people Closer, spécialiste de Britney Spears, publie des photos de François Hollande avec sa nouvelle compagne. Libération apprend à cette occasion qu’elle se prénomme Valérie et qu’elle est «journaliste dans un célèbre hebdomadaire» (Paris Match)! Si ni Libération, ni le Nouvel Observateur ne connait vraiment l'identité de la 'jeune fille' (!), nous avons du souci à nous faire sur leur aptitude à nous informer...

La presse se paie notre tête ! On sait en effet depuis belle lurette que la seule heureuse élue dans la vie du Premier secrétaire du PS pour 2007 se nomme Valérie Trierweiler. PaSiDupes le sait (Lire le libellé à 'Trierweiler', mais –comme à son habitude- le délicat Closer ménage le couple ! En effet, point de bourrelet retiré ou ajouté pour les besoins de la cause…
Les Ségollande aussi sont merveilleux ! Il y a deux ans, l’hebdomadaire Paris Match avait brisé un tabou en publiant des photos de Cécilia Sarkozy à New York en galante compagnie. Le directeur de ce même hebdo, Alain Genestar, avait été limogé quelques mois plus tard. Après avoir accusé le candidat Sarkozy en campagne de disposer de Paris Match, on apprend trois mois plus tard que l’ex-concubin de sa concurrente socialiste faisait campagne dans les bras de la journaliste de … Paris Match ! Pendant que Sa Cynique Majesté Royal soupçonnait Paris Match de collusion avec Sarkozy, le père de ses enfants roucoulait avec une journaliste de… Paris Match ! Le ridicule ne l’a pas tuée… C’est une femme debout. Un peut trop ? Valérie ne l’est guère, en revanche.
L’ex-concubin Royal était-il l’invité d’un richissime ami, le roi du Maroc ? Pour les socialistes de haut rang, les amis ne sont pas des gens du commun… Il reste que le premier socialiste en sursis n’a pas non plus passé ses vacances sur le territoire français, ce qui souligne le hiatus entre réalité et discours moralisateur d’un responsable politique coutumier de la critique automatique.
Les clichés, manifestement pris au téléobjectif, montrent le couple étendu sur une plage marocaine «à 40 kilomètres de Tanger». Parce qu’elle pense qu’il faut tout nous expliquer et se justifier, la rédactrice en chef de Closer explique que le Premier secrétaire du PS et la journaliste se trouvaient, selon elle, «sur une plage publique», bien que sélecte, où la plèbe ne pouvait pas les importuner ! «Là où certains ne manqueront de voir une dérive de la presse people, explique-t-elle, nous rétorquerons que nous ne faisons que suivre l’histoire de Ségolène». Les dommages collatéraux constituent en effet l’essentiel de son histoire.
Il n’empêche qu’une certaine presse soucieuse de respect ‘modulable’ s’inquiète que la publication de ces photos relance la
polémique sur le respect de la vie privée des politiques. Inquiétude de circonstance et partisane, puisque cet hebdo caviar ne s’indignait pas du harcèlement dont Sarkozy, pourtant déjà président, était la victime, ainsi que sa famille légitime.
Défenseur de la liberté d’expression face à la presse, Flamby 1er ne se l’applique pas et pratique la censure. "On doit exiger de la transparence de la part des personnages publics mais on n'a pas à s'ingérer, à s'immiscer dans leur vie personnelle et je crois que c'est très important, pas pour moi, mais pour ensemble de vie politique de faire cette séparation", a dit le premier secrétaire du PS sur RTL lundi.
S’est-il élevé -en temps opportun- contre les paparazzi qui importunaient Sarkozy pendant ses vacances à Wolfeboro?Il aura fallu une expérience personnelle au jésuite François Hollande pour qu’il plaide pour le maintien de ce qu'il voit comme une ligne rouge,
comparant même son sort à celui de Nicolas Sarkozy. Rétrospectivement !
"Si on ne fait pas cette limite et qu'on ne la défend pas, alors on voit bien qu'il peut y avoir des dérives, y compris au niveau du président de la République. " Le bonhomme dont la rondeur masque bien l’esprit tordu ajoute avec perversité : "Il y a eu des dérives et pas seulement de lui-même mais aussi de la part de la presse", dit l'infidèle! Jamais un mot qui ne soit pas une attaque…

Comme son ex-concubine il veut encadrer la liberté. L’ambiguïté des propos qui suivent en dit long sur … ses ‘règles de la transparence’ ! "Posons les règles, faisons oeuvre de transparence sur tout ce qui relève de la responsabilité politique et même personnelle, mais gardons le respect de l'intimité", a-t-il dit. Notre intention n’est pas de tenir la chandelle. Dites-lui qu’il y a maintenant le Viagra pour le rassurer.

François Hollande demande la saisie du magazine "Closer". Mignard lui aura encore conseillé de lui donner du travail... Le tribunal de Paris reste en effet saisi d'une plainte des anciens concubins contre le livre à succès "La femme fatale" (voir notre colonne de droite), le premier à avoir fait état juste après le scrutin de leurs problèmes de couple, pour dire qu'ils avaient pesé sur la campagne. Les faits étaient pourtant connus avant l'ouverture de lcette campagne... Le tribunal de Nanterre devrait statuer dans la journée de lundi. Cette mesure de retrait des kiosques est très rarement ordonnée par la justice.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):