POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 23 mai 2014

La soeur du tueur Mohamed Merah s'est évaporée dans le paysage islamiste

Ni Valls, ni Cazeneuve n'a anticipé le risque

La soeur de Mohamed Merah partie faire le djihad ?
Où est le problème
pour la police anti-terroriste ?
L'islamiste était libre de ses mouvements
Souad Merah a disparu des écrans radar depuis deux semaines. Elle serait allée rejoindre son deuxième compagnon en Syrie.
Les autorités françaises cherchent à savoir où est passée la soeur du tueur antisémite Mohamed Merah. L'une de ses meilleures amies n'a pas eu de nouvelles depuis 15 jours, mais c'est pourtant vers elle que s'est tournée la mère de Souad Merah le week-end dernier pour tenter d'obtenir des informations. La jeune femme a tenté d'appeler Souad Merah mercredi soir mais elle est tombée directement sur son répondeur.

Souad Merah habillée en mécréante

Souad Merah n'a pourtant jamais caché la fierté qu'elle éprouve après les crimes commis par son frère Mohamed à Toulouse et Montauban. Et cette apologie du crime n'est pas poursuivie par la loi. Son fanatisme a-t-il poussé la salafiste à partir faire elle-même le djihad ?

La piste du djihad

Alors que le gouvernement assure mener une traque "déterminée" aux jeunes djihadistes français, Souad Merah pourrait avoir réussi à rejoindre sans encombres l'homme qu'elle a épousé, un islamiste qui a quitté la région toulousaine avec ses enfants et sa première épouse. La deuxième aurait pris la direction de la Turquie à son tour pour entrer en Syrie, estiment les autorités françaises.

Souad Merah, une mère de famille. 
Mère de Souad Merah
La fugitive est aujourd'hui mère de quatre jeunes enfants. Ce qui renforce le soupçon d'incompétence de l'anti-terrorisme français et l'inquiétude supposée de ses proches qui disent n'avoir pas de nouvelles. Car il y a encore un mois elle allaitait le dernier né quand elle avait été placée en garde à vue, entendue dans le cadre de l'enquête sur les éventuelles complicités dont aurait bénéficié son frère Mohamed avant de passer à l'acte.

"Fière" de son frère, tueur de sept personnes, dont des enfants 
Elle-même adepte d'un islam radical, entièrement voilée de noir en public, Souad Merah avait beaucoup fait parler d'elle en 2012 quand elle s'était dite "fière" de son frère Mohamed lors d'un entretien avec un de ses autres frères alors qu'elle était filmée à son insu par une chaîne de télévision. Elle y disait "penser du bien de Ben Laden" et détester les juifs. Elle y défendait les salafistes. Ses propos avaient fait l'objet d'une enquête -sans suites- pour apologie du terrorisme: elle avait ensuite condamné les meurtres. L'affaire avait finalement été classée sans suite en janvier 2013 car ses propos ne pouvaient être considérés comme publics puisqu'elle ignorait être filmée...
Souad Merah serait bien partie en Syrie, finit par admettre B. Cazeneuve

Pour le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, il y a une "forte présomption" que Souad Merah,
la sœur de Mohammed, femme mariée qui porte fièrement le nom de Merah, soit partie en Syrie.

Sa mère trompe-t-elle les enquêteurs ?
Séparément, le père (photo ci-contre) et la mère assurent que les six personnes, couple et enfants, seraient allées "se reposer en Tunisie". Mais d'après le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, interrogé ce vendredi matin sur Europe 1 à propose de la disparition de la jeune femme de 35 ans et de ses quatre enfants, domiciliés à Toulouse, le ministre de l'Intérieur a en effet affirmé que "Souad Merah a pris un avion le 9 mai Barcelone-Istanbul", puis dans la foulée un vol Istanbul-Gaziantep, une ville du sud-est de la Turquie, au nord de la frontière syrienne. "Il y a une forte présomption de sa présence en Syrie", là où se trouve son compagnon depuis quelques semaines, a conclut le ministre.

Christiane Taubira a perdu la trace de Souad Merah depuis plusieurs jours

Jeudi,  après quinze joursla section antiterroriste du Parquet de Paris s'est mobilisée,  ouvrant une enquête préliminaire. 
  Opération de police  menée  -en vain- à son domicile toulousain.

Comment cette jeune femme, dans le "viseur" du renseignement français, a-t-elle pu échapper à la vigilance policière ? 
Opération de police  menée  -en vain- 

à son domicile toulousain
"Il y a un problème juridique", a admis le ministre : si une personne n'est pas sous contrôle judiciaire ou ne fait pas l'objet d'une procédure judiciaire en France, "on ne peut l'empêcher de partir". Et en l'occurrence, il n'y avait "aucune charge retenue" contre Souad Merah, qui avait notamment été placée en garde à vue par la police dans le cadre de l'enquête sur les meurtres de son frère Mohamed.

"C'est la raison pour laquelle le plan" anti-djihad lancé en avril par le gouvernement, après deux années de déni et de polémiques, annonce des "dispositions" destinées à parer à ces départs, a assuré Bernard Cazeneuve. "Quand il y a un risque, il faut faire évoluer la loi", a-t-il poursuivi. Volontariste pour l'avenir, le plan "permettra d'empêcher" de tels départs en Syrie pour y mener le djihad. 

Novembre 2012: Souad Merah porta plainte contre M6 et son frère Abdelghani
Souad Merah, sans gants
La plainte déposée "contre M6 et, comme complices, contre Mohamed Sifaoui, producteur du documentaire, et (contre) son cheval de Troie, Abdelghani Merah", s'appuie sur l'article 226-1 du Code pénal, qui interdit d'enregistrer et de diffuser des paroles prononcées à titre privé, déclara l'illustre avocat d'extrême gauche, Me Christian Etelin.

Des écoutes téléphoniques peuvent viser Sarkozy, mais les Merah sont protégés
Dans ce documentaire, Abdelghani Merah, l'aîné des Merah qui a condamné de longue date les sept assassinats commis par son frère en mars, interroge sa soeur Souad alors qu'ils sont filmés et enregistrés sans qu'elle le sache. Elle dit alors être "fière" de leur frère Mohamed. Mais Me Etelin, qui fut l'avocat de Mohamed Merah estime qu'au nom de l'information, on ne peut pas espionner les consciences". (...) C'est la confession, sans la garantie du secret du confessionnal", selon cet avocat pro-palestinien. C'est à la suite de la diffusion du documentaire qui a choqué les parties civiles que la justice a ouvert une enquête préliminaire pour "apologie du terrorisme".
Dans ce que l'un des avocats des parties civiles, Simon Cohen, qualifia de "volte-face opportuniste", Souad Merah avait finalement déclaré sur i-télé qu'elle condamnait les actes de son frère. C'était la première fois qu'elle s'exprimait publiquement depuis les sept assassinats de son jeune frère.

2 commentaires :

  1. Oui et alors...................ministère de l'intérieur incompétent...............Mais je dirai bon vent à ce départ mais attention au retour.
    Cette affaire enflamme les médias ....tous ne parlent que de ça...............Que faut il faire envoyer la troupe pour sauver le soldat souad et ses niards?

    RépondreSupprimer
  2. En Hollandie nous vivons dans une passoire, les Souad sortent pendant que les Leonarda rentrent... Ce qui est grave c'est que l'ASE passe son sale temps à enlever des gosses heureux à des parents sains (cf l'affaire Joachim) et ceux qui sont sacrifiés à des idéologies de fous ou simplement battus sont libres de se faire enlever par des parents en fuite, jihadistes en l'occurrence, sans que les services publics ne lèvent le petit doigt...
    Accessoirement, ça serait bien de lui suspendre ses alloc si elle n'est plus sur le territoire :-)
    Votez braves gens, votez...

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):