POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

lundi 19 mai 2014

Filippetti s'en prend à Royal pour "intrusion" sur son compte Twitter

La ministre de la Culture  a diffusé sur Twitter un article défavorable à l'amère Royal,  

Filippetti tacle Royal sur Twitter et évoque une «intrusion» sur son compte


A son arrivée à Matignon, Valls avait exigé que cesse les querelles intestines au gouvernement. Or, Ségolène Royal n'a pas tardé à enfreindre la règle en prenant le contre-pied d’Arnaud Montebourg sur le dossier Alstom, avant de rétropédaler piteusement.  
Cette fois, c'est Aurélie Filippetti qui crée à son tour des tensions au gouvernement. Samedi soir, la ministre de la Culture a en effet eu l'élégance de partager sur son compte Twitter, un sondage très défavorable à Ségolène RoyalSelon ce sondage BVA publié samedi matin, près de six Français sur dix (59%) estiment en effet que Ségolène Royal est «plutôt un handicap» qu'un «atout» pour François Hollande. 

La provocation d'Aurélie Filippetti sur Twitter n'est pas passée inaperçue sur la Toile.
 
Bien que rapidement effacé par la ministre de la Culture, le message a été repéré par un internaute qui s'est étonné de voir Ségolène Royal ainsi "dézinguée" par une aussi bonne camarade.



Visiblement désoeuvrée, Aurélie Filippetti a immédiatement nié sur Twitter être à l'origine de ce tweet, évoquant une "intrusion inacceptable."


Une réponse peu convaincante -voire mensongère- qui a immédiatement provoqué les sarcasmes des internautes : 


La  minable ministre n'a pas cru bon de lâcher prise, évoquant dimanche une mystérieuse "enquête en cours avec Twitter". A la soviétique ?


La ministre de la Culture est une récidiviste du complot

En août dernier,
elle avait laissé passer sur son compte un message bourré de fautes de français, avant d'accabler ses subalternes :



L'ironie n'est pas faite pour apaiser 
Parviendra-t-elle cette fois à calmer les tensions au sein de l'exécutif ?  Manuel Valls et surtout François Hollande, qui a bien du mal à redécoller dans les sondages, n'ont pas besoin de ces coups bas et mensonges d'école élémentaire. L'actuel locataire de l'Elysée est considéré comme le moins bon des présidents de la Ve République selon un palmarès BVA réalisé pour  Le Parisien dimanche.
Quant à son équipe bis...

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):