POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

dimanche 11 décembre 2011

Guigou (PS) refuse obstinément l'Union nationale sur la Règle d'Or

La crise ne parvient pas à raisonner les socialistes



Silicone et botox
pour la candidate sexagénaire PS
en Seine-Saint-Denis



L'ex-ministre PS, Elisabeth Guigou, a refusé dimanche "l'union nationale" sur la "règle d'or" que lui proposait le ministre de l'Economie François Baroin.

Le ministre Baroin soutient que cette position de refus n'est pas "tenable" pour
.
" Il n'y a aucune raison que nous acception d'aller au congrès du pour modifier une nouvelle fois la Constitution (...) et pour que M. Sarkozy engrange un vote d'union nationale sur une politique que nous critiquons ", a déclaré la députée PS de Seine Saint-Denis, 65 ans, lors d'un débat avec F.Baroin sur BFMTV.
Angela Merkel, qui abordera également des élections (2013), a fait voter la "règle d'or" en Allemagne où elle n'est pas un "effet d'affichage"...


Les soupçonneux socialistes sont sur la défensive

" C'est un piège politicien grossier",
a craint l'ex-ministre des Affaires européennes, selon qui la "règle d'or" de retour à l'équilibre budgétaire existe déjà dans les traités européens depuis 20 ans et dans la Constitution depuis 2008. "

Le particularisme des socialistes français est une particularité européenne
Les autres pays le font", a répondu M. Baroin. "Malheureusement pour le PS et pour M. Hollande, c'est une position qui n'est pas tenable"."On ne peut pas dire que l'on sera à 3% de déficit sans dire comment", a-t-il développé.


F. Baroin ne peut compter sur "le soutien des socialistes" sur la Règle d'or

Il a fait valoir que ce " n'est pas un soutien pour Nicolas Sarkozy
, mais un esprit d'union nationale: il n'y a pas de honte à aller sur l'union nationale ".
Le projet de nouveau traité européen s'imposera un jour au PS
Que les socialistes le veuillent ou non, l'U.E. prévoit en effet que les Etats-membres intègrent dans leur Constitution une "Règle d'or" de retour à l'équilibre budgétaire. Or, en France, cette modification de la Constitution doit être adoptée par une majorité des 3/5e de l'Assemblée et du Sénat réunis en Congrès. Majorité dont ne dispose pas le gouvernement, surtout depuis que le Sénat est passé à gauche.

VOIR et ENTENDRE le débat animé par Olivier Mazerolle (Le Direct 24h/24) entre de François Baroin, ministre de l’Economie et des Finances, et d’Elisabeth Guigou, député aubryste de Seine-Saint-Denis, notamment sur l’accord de Bruxelles. (Hélas, il faut d'abord subir une pub...):


BFMTV 2012 : François Baroin face à Elisabeth... par BFMTV

En mai dernier, Elisabeth Guigou déclara "souhaiter" que "Martine Aubry soit candidate aux primaires du PS", car elle a, selon elle, "les meilleures chances de faire gagner la gauche en 2012". Pas même au PS ! C'est dire la perspicacité de la députée...



La socialiste Elisabeth Guigou ?
Non, "Posh Spice",
aka. Victooria Beckham




La gauche assumera-t-elle le blocage de le "règle d'or" ?

Le président Nicolas Sarkozy a semblé définitivement écarter vendredi l'idée, un temps envisagée, de faire adopter la "règle d'or" en France avant l'élection présidentielle de mai 2012.
Cela n'a pas empêché F. Baroin de lancer cet appel à l'union nationale dimanche, tout comme la porte-parole du gouvernement et ministre du Budget Valérie Pécresse: " J'appelle les socialistes à re-réfléchir une nouvelle fois ".

Les responsabilités seront ainsi clairement établies.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):