POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

lundi 21 février 2011

Laïcité: Yamina Benguigui s'élève contre les convertions folkloriques

Laïcité : les jeunes converties "se déguisent"

Yamina Benguigui, bobo socialiste, encadrée par deux autres furies - Saïda Jawad et Farida Khelfa -, fait l'auto-promotion de son téléfilm “Aïcha – Job à tout prix”, bientôt sur le service public (France 2). Mais l'intolérante n'accepte que les éloges et qualifie Zemmour de "nul" qui stigmatise le "mythe victimaire" des banlieues.

VOIR et ENTENDRE un extrait de l'émission "On n'est pas couché" du samedi 19 Février 2011. C'est l'occasion pour le chroniqueur de dénoncer l'approche très dans l'air du temps des quartiers qui seraient victimes de tout et de rien, en éludant tout ce qui fâcherait la communauté:

Benguigui dialogue à la façon des quartiers
"Je m'en fous de ce que vous pensez !" mais, à côté de cela, "Je vous respecte"... Si vous ne savez plus quoi comprendre, la suite est éclairante et significative:
"On se verra à l'extérieur, soit je vous règle votre compte, soit..." (rires)

Eric Naulleau concède que Benguigui occulte ce qui importe.

Cette 'faible femme' ne se contente pas de menaces de réprésailles physiques. Avec Rachid Bouchareb, elle a fondé une société de production qui, entre 1990 et 1991, a permis une émission hebdomadaire culturelle et musicale dédiée aux communautés immigrées en France, sur ...France 3. Elle réalise de nombreux documentaires, encore pour le service public.


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):