POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

dimanche 20 février 2011

Nouvelle égérie du NPA: Myriam Martin

Le facteur Besancenot répartit les tâches
Un "congrès de merde"

Réuni à Montreuil à partir du vendredi 13 dernier, le premier congrès du NPA a tourné à la débandade. Après le grand souk à Europe Ecologie-Les Verts, à son tour le NPA a affiché sa grande misère.

La direction n'est pas non plus parvenue à dégager une quelconque orientation commune et de nombreux délégués ont quitté la salle en conspuant « un congrès de merde » et en menaçant de probables « nouveaux départs »." C'est pas en trois jours qu'on peut faire une fausse synthèse un peu caoutchouc" sur des positions différentes, a soutenu Gaël Quirante, un "identitaire" (deuxième en partant de la gauche sur la photo).

Ainsi, le NPA se déchire-t-il toujours - depuis 2009 - sur la candidature d’une musulmane voilée aux Régionales.
Mélenchon fustigea le NPA pour sa candidate voilée: lien PaSiDupes
En revanche, deux textes insignifiants, intitulés « nos réponses à la crise » et « solidarité avec les peuples tunisien et égyptien », ont obtenu un vote très majoritaire ! Lien PaSiDupes sur l'ingérence du NPA et d'Europe Ecologie dans la crise tunisienne
Dès que les petits intérêts personnels ne sont plus en cause, les egos hexagonaux se taisent et l'idéologie reprend ses droits... La révolution, c'est bon pour l'exportation au Proche Orient, mais pas pour la consommation intérieure du NPA.

Comme partout à gauche, la présidentielle déchire les trotskistes

Unis contre le PS, mais divisés sur les questions électorales

Dimanche, à l'issue du congrès, Jean-Luc Mélenchon dénonça, sur son blog, un NPA qui se satisfait du "maintien de l'ordre à gauche" : "le PS devant pour toujours et la LCR au chaud derrière : voilà le rêve ! Car la LCR [devenue NPA] est toujours là", a lancé le quasi-candidat du Front de gauche à la présidentielle, déplorant un "gâchis" pour l'unité.
Tendu vers la Présidendielle en début de congrès, O'Besancenot avait renvoyé son concurrent, le président du Parti de gauche, dans les cordes : "Il a la main tellement tendue qu'elle est presque crispée" sur sa propre candidature !

Une partie des délégués ne souhaitait pas que le NPA s’engage dans une préparation de la présidentielle, tandis que d’autres soutenaient la candidature du facteur de Neuilly en 2012.
Entre "identitaires" - incarnant le noyau dur trotskiste - et partisans de l'unité de tous à la gauche du Parti socialiste, l'idée d'un "appel" a minima pour une "candidature de rassemblement" des anticapitalistes à la présidentielle, voulue par Olivier Besancenot, n'a pas abouti. Cette proposition était de toute façon vue par beaucoup comme un leurre masquant la candidature du facteur de Neuilly en 2012, alors que Jean-Luc Mélenchon est déjà dans les starting-blocks.

Hémorragie et débauchage
A l'issue du congrès, sept membres de la direction sortante, des "unitaires" favorables à un rapprochement sous conditions avec le Front de gauche, ont donc décidé de quitté le NPA en pleine hémorragie de militants. Avec un autre camarade, Leïla Chaïbi (collectif L'Appel et la Pioche) a ainsi décidé de rejoindre le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon où "les portes sont ouvertes", a-t-elle annoncé.
Lien PaSiDupes sur la disparition de dirigeants trotskistes de la photo (avril 2010)

Venue en observatrice au congrès, Clémentine Autain (La Fédération) pratique la méthode Coué pour l'avenir, jugeant qu'"en 10 ans, on a gagné une chose: tout le monde désormais doit se prévaloir de l'unité" dans la gauche radicale.

En 2012 comme en 2007, la candidature unitaire restera pourtant un rêve inaccessible pour ceux qui se situent à la gauche du PS, alors que dans les sondages, une telle candidature totalise environ 12% entre Jean-Luc Mélenchon (5 à 7%), Olivier Besancenot (4 à 7%) et Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière, 0 à 2%).
Et si, chez Mélenchon, on va jusqu'à parier sur un "score à deux chiffres" en 2012, le clan Besancenot, lui, continue de croire en ses chances.

Répartition des rôles

Un homme candidat: Besancenot
C'est en juin que le NPA devrait finalement se décider sur 2012 et malgré le "piège de la personnalisation" qu'il dénonce, le "camarade Olivier", poussé par la direction, devrait rempiler pour un troisième tour, après 2002 (4,2%) et 2007 (4,1%).

Une femme pour les media
Selon les informations d'Europe 1, Myriam Martin devrait suppléer le porte-parole du NPA, Olivier Besancenot, devant les media.
Lassé de sa surexposition médiatique, le facteur de Neuilly-sur-Seine aurait appelé de ses vœux la désignation de la quadragénaire. Un 3e militant viendrait d'Argenteuil pour les épauler, dès fin mars.

Membre du comité exécutif du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), Myriam Martin, 41 ans, professeur de lettres-histoire-géographie en LEP, était tête de liste NPA pour le Grand Sud-Ouest aux élections européennes de juin 2009.

Elle avait travaillé main dans la main avec le Che-Besancenot pour tenter de coordonner les actions des salariés de Caterpillar, Continental avec ceux de Free Scale comme ceux de Molex. Ils avaient organisé une manifestation nationale contre le fléau des licenciements en exigeant leur interdiction.
Lien PaSiDupes


Alors que le parti se délitait sous ses yeux, la jeune femme fit ses gammes et interpréta sa petite musique
, soulignant le caractère « très polyphonique » de son organisation et reconnaissant un congrès « compliqué et difficile »...
Lien PaSiDupes vers les 4 courants principaux du NPA

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):