POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

mercredi 9 février 2011

Musulman condamné: homme battu par sa femme, il la décapite

Un musulman se disant battu par sa femme est reconnu coupable de son meurtre







Décapitez


ceux qui insultent l'islam !






"Le fondateur d'une station de télévision à vocation musulmane de l'État de New York a été reconnu coupable, lundi, d'avoir décapité son épouse en 2009, dans le studio [de télévision] que le couple avait ouvert dans le but de faire disparaître les préjugés circulant au sujet des musulmans à la suite des attaques du 11 septembre.

Muzzammil «Mo» Hassan n'a jamais nié avoir tué Aasiya Hassan à l'intérieur de la station située en banlieue de Buffalo. Mais après avoir délibéré pendant une heure, le jury n'a pas cru l'argument selon lequel ce meurtre avait été justifié par le fait que le suspect avait été agressé par sa femme et la craignait.

Âgé de 46 ans, Hassan s'était vu remettre une requête en divorce une semaine avant que le corps de sa femme ne soit retrouvé dans les bureaux de Bridges TV à Orchard Park, où le couple vivait également. Hassan a été appréhendé peu de temps après s'être présenté aux quartiers généraux de la police de Orchard Park, le 12 février 2009, et avoir calmement annoncé aux policiers que son épouse, plus mince et plus petite que lui, était morte.

Selon la procureure Colleen Curtin Gable, Hassan a acheté deux couteaux de chasse moins d'une heure avant l'attaque, garé sa luxueuse voiture hors de vue à la station et s'est caché à l'intérieur de l'édifice.

Pendant un intervalle de 37 secondes qui s'est amorcé lorsque la femme de 37 ans a franchi le seuil de l'entrée, il l'a poignardée plus de 40 fois au visage, dans le dos et à la poitrine avant de la décapiter.

Des caméras de surveillance ont saisi quelques-unes des images de l'attaque, perpétrée à l'intérieur d'un corridor peu éclairé de l'édifice.
[Mais la gauche en France stigmatise la videosurveillance]

Dans son plaidoyer final, Me Curtin Gable a demandé aux jurés, dont certains étaient au bord des larmes, de songer aux souffrances de Aasiya pendant de longues années de mariage et durant les 30 ou 40 dernières secondes de sa vie, tentant désespérément de contrer les coups de poignard avec ses mains et alors qu'elle était possiblement consciente lorsqu'il a commencé à la décapiter.

Lors de son plaidoyer final, qui a duré environ deux heures, Hassan s'est décrit comme un esclave des colères de sa femme. Il dit avoir été abandonné par un système qui néglige de reconnaître que les hommes peuvent aussi être les victimes de violence conjugale.

Mais contrairement aux procureurs de la poursuite, qui ont cité de nombreux rapports médicaux et policiers démontrant que son épouse avait été battue, Hassan a été incapable de trouver des témoins ou produire des preuves corroborant ses allégations
."
(The Canadian Press)

Trois pays procèdent à ce mode d'exécution (toujours public) avec l'aide d'un sabre:

l'Arabie saoudite ;
les Émirats arabes unis ;
le Qatar
, qui a obtenu l'organisation de la Coupe du monde 2022, une candidature soutenue par Zinedine Zidane qui aurait palpé la jolie somme de 11 millions d'euros (15 millions de dollars) au passage. "Oui, c'est beaucoup d'argent. Mais cet argent-là est redistribué par la Fondation Zidane. Je n'ai pas fait ça pour l'argent (...) J'avais envie de faire ça par rapport à ce projet qui est réellement intéressant. Qui l'a vraiment consulté ? Les gens parlent sans savoir ce qu'il y a dedans," assure ZZ.

Des actes de décapitation ont également été signalés dans les années 90, pratiqués par des djihadistes en ex-Yougoslavie et dans le Caucase, notamment en Tchétchénie,république de la Fédération de Russie.

Les manifestants tunisiens et égyptiens ont matière à réflexions avant de porter les Frères musulmans au pouvoir.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):