POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

jeudi 29 décembre 2016

Affaire Sauvage: Hollande exerce une justice privée sous la pression d'associations manipulatrices contre la justice publique


Grâce partielle, puis complète pour Jacqueline Sauvage


Libération appelle ça: "Jacqueline Sauvage, un long chemin vers la liberté"

Les réactions au recul de Hollande face à la manipulation de l'opinion.
Retour des Femen, rhabillées
Le président Hollande a fait fi de la séparation des pouvoirs en accordant mercredi 28 une grâce totale à une individu particulière condamnée par un jury populaire d'Assises à 10 ans de prison pour le meurtre de son mari violent.
Flanby a molli face à une décision de justice contre laquelle
les activistes de gauche, à force de lobbying auprès de parlementaires, d'interventions lourdement médiatisées et de pétitions, ont fabriqué un symbole des victimes de violences conjugales 

Condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari violent, la meurtrière, Jacqueline Sauvage, a finalement été libérée un 28 décembre au soir. L'annonce de la grâce totale de François Hollande a été rendue publique par l'Elysée sur... Twitter ce mercredi, pas même avant les fêtes de Noël, en catimini, pendant la trêve de fin d'année. "Le président de la République a estimé que la place de Mme Sauvage n’était plus aujourd’hui en prison, mais auprès de sa famille", a annoncé l’Élysée. 

Quelques réactions politiques à la grâce totale

Condamnée en Assises à dix ans de prison par un jury populaire pour le meurtre de son mari violent, la meurtrière est libérable immédiatement: 


- Valérie Boyer, porte-parole Les Républicains (LR) et membre du comité de soutien à Jacqueline Sauvage: "Je pense que la demi-mesure qui avait été prise l'année dernière n'avait permis de satisfaire ni les juges, ni l'appareil judiciaire, ni Mme Sauvage et sa famille, et qu'aujourd'hui François Hollande prend enfin une décision complète. Il fait en sorte que son droit de grâce, qui est prévu par la Constitution, puisse s'exercer pour Mme Sauvage, qui est devenue un symbole, un symbole des femmes battues, un symbole des victimes." [Et de la justice personnelle] (BFMTV) 

Les candidats à la primaire socialistes
étalent leurs sentiments "humanitaires"


- Juliette Méadel, secrétaire d'Etat auprès du premier ministre, chargée de l'Aide aux victimes: "#Jacqueline Sauvage enfin libre! Merci #françoishollande. Une grâce présidentielle à bon escient [sic]. [subreptice, tardive et en deux temps] #victime #equité" (godillot socialiste, sur Twitter) 



- Arnaud Montebourg, candidat à la primaire du PS et compagnon d'Aurélie Filippetti, femme battue (par l'économiste Thomas Piketty): "Je me réjouis de la grâce de Jacqueline Sauvage par @fhollande. Combattons sans relâche les violences faites aux femmes !" (Twitter)


- Vincent Peillon, autre candidat à la primaire encadrée par le PS: "La #grâce accordée à Jacqueline Sauvage est une très bonne nouvelle que je tiens à saluer, une décision courageuse [et hypocrite]." (Twitter) 


- Sylvia Pinel, candidate également à la primaire socialiste: "Je salue la décision de François Hollande #droitdegrace" (Twitter) 



- Benoît Hamon, encore un autre candidat à la primaire organisée par le PS: "Je salue le geste d'une grande humanité du président de la République de gracier Jacqueline Sauvage." (Twitter) 



- Philippe Vigier, UDI, qui n'est pas candidat mais porte-parole de François Fillon : "#JacquelineSauvage enfin libre et entourée des siens : un symbole fort dans la lutte incessante contre les violences faites aux femmes!" (Twitter)



- Valérie Pécresse, présidente LR de la région Ile-de-France: "Enfin la dénonciation de l'omerta dont les femmes victimes de violence font l'objet entendue. Décision forte & juste pour Jacqueline Sauvage" (Twitter)



- Florian Philippot, vice-président du Front national: "#JacquelineSauvage: enfin! Une bonne décision!" (Twitter) 



- Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI: François Hollande "a eu raison d'accorder une grâce totale à cette femme dont le martyr ['martyre', en français] a été compris par tous les Français". (Twitter)

Manquent Besancenot, Poutou ou Nathalie Arthaud et Mélenchon.

Triomphe de l'émotion, du politique et du populisme sur le droit.

1 commentaire :

  1. Cette grâce d'une meurtrière érigée en symbole de la cause féministe est non seulement une honte d’État, mais aussi une imposture juridique et surtout une dramatique erreur dans le registre des relations sociales. Hollande saccage un peu plus encore le tissu social comme il a commencé de le faire en 2013 avec la conséquence du "mariage pour tous" ouvrant droit à la suppression des pères/mères pour les enfants adoptés par des couples homosexuels, et ce faisant il prépare sans le savoir, le terrain aux exactions futures d'un nouveau type, dont les femmes feront toujours davantage l'objet que les hommes.
    Car ce que cache cette décision d'une grande immaturité idéologique, c'est la réinstauration de la peine de mort à titre privé.
    En effet, si la grâce présidentielle s'entendait comme contrepoids à la peine de mort; elle devient avec la grâce de J. Sauvage une échappatoire à la condamnation pour meurtre dans le cadre familial, pour peu que l'argumentaire justificateur de l'exécution du défunt soit efficacement scénarisé par tout lobby soutenant le condamné.

    C'est une évolution de la justice vers sa pratique en dehors des Tribunaux, une justice de la doxa, du pathos et du storytelling, où les prestataires de service de talent de la communication, de la publicité, des médias et du spectacle auront une place sans cesse croissante et remplaceront à terme les avocats.
    Hollande, en plus d'être un médiocre politique est un "réformateur" irresponsable qui confond "humanisme raisonné" et "populisme judiciaire".
    Il lui reste quatre mois pour rendre obligatoire la castration chimique, sur simple dépôt d'une main courante contre un harceleur sexuel; avec le recours si nécessaire d'une pétition approbatrice à l'appui.

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):