POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mercredi 7 décembre 2016

Marisol Touraine recase un collaborateur dans une niche de la République

Ambiance fin de règne: le recasage d’un collaborateur par Marisol Touraine 

La ministre de la Santé a imposé un proche à un poste de directeur général adjoint
Un prestigieux établissement de recherche contre le cancer recueille un protégé de la ministre socialiste, provoquant une bronca de plus dans l'ambiance délétère d'un exécutif qui sent venir comme inexorable la fessée de mai 2017. Au moment où le navire prend l'eau, l’unique canot de sauvetage est pris d'assaut par les hauts fonctionnaires ministériels et les femmes et les enfants n'ont pas la priorité. 

frederic varnierAprès le sauve-qui-peut des proches de François Hollande, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a imposé l’un de ses collaborateurs, Frédéric Varnier, un conseiller de son cabinet venu de l'association des directeurs d'hôpital (ADH), au poste de directeur-adjoint de l'Institut Gustave-Roussy, un prestigieux établissement de lutte contre le cancer.

La ministre est passée outre l’opposition du patron de l'institut Gustave-Roussy (IGR), dans le Val-de-Marne. 

Résultat de recherche d'images pour "frédéric varnier cabinet touraine"
Face au refus du directeur, Touraine a demandé au préfet de saper son autorité en organisant un conseil d’administration pour valider cette nomination. Face aux réactions indignées, le ministère a affirmé que ce conseil est pleinement légitime pour nommer quelqu’un à ce poste, ce que conteste l’établissement concerné et compétent. Preuve que Marisol Touraine n’a jamais eu l’attention de prendre en compte l’avis du directeur de l’institut, la ministre avait rédigé par avance l'arrêté ministériel de nomination, révèle Le Parisien.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):