POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mardi 25 février 2014

Mennucci, le "fada" des municipales à Marseille

Patrick Mennucci (PS) : "Je changerai le destin de Marseille"

Mennucci, candidat PS à la mairie de Marseille,  était l'invité de France Info, parce qu'il reccueille deux élus du Modem sur ses listes
Il a le look Defferre.
A-t-il la carrure?
Interrogé mardi matin sur l'arrivée de deux du Modem marseillais sur ses listes socialistes, Jean-Luc Bennhamias, girouette socialiste passée par le MoDem le temps d'une législature, et Christophe Madrolle, , Patrick Mennucci assure qu'il a promis du renouveau en échange.
"Je leur ai promis que je changerai le destin de Marseille, je ne suis pas là pour donner Marseille comme un pompon au Président de la république ou au PS. Je suis là pour changer la ville."   

Mennucci tue le père


Ses attaques ciblent Jean-Noël Guérini, l'ancien patron de la fédération PS des Bouches-du Rhône, sénateur et président du Conseil général, mis en examen dans plusieurs affaires de marchés publics. 
Patrick Mennucci l'accuse de faire le jeu du maire UMP sortant, en "ayant fomenté" une liste présentée par les radicaux de gauche.

"
Il ne me fait pas peur, Jean-Noël Guérini pour moi n'est plus au PS, puisqu'il fait la campagne de Jean-Claude Gaudin (le sénateur-maire de Marseille)."
Mais les Marseillais n'ont pas oublié qu'aux élections municipales de 2008, Mennucci était directeur de campagne de Jean-Noël Guérini... 
Né porte-flingue, il dirige aussi la campagne d'un "parachuté" dans le sud-est aux élections européennes, le très controversé Vincent Peillon.

Mennucci fricotte

Ratissant large et sans état d'âme, 
il laisse la porte ouverte à Pape Diouf, ancien journaliste de L'Humanité, tacle Jean-Noël Guérini à qui il doit tout et veut toujours vendre le stade Vélodrome. Selon le candidat socialiste à la mairie de Marseille, la candidature en solo de Pape Diouf, ne pose pas problème. Patrick Mennucci se dit prêt à accueillir à tout moment l'ancien président de l'OM dans son équipe. En revanche, 

Le Vélodrome : la vente en projet
Patrick Mennucci assure que le coût du Vélodrome de Marseille est très important pour le budget de la ville, "il aura pesé 500 millions d'euros".
" Quand on va au stade, on ne se demande pas si la chaise appartient à la mairie ou à l'OM. "
La vente figure toujours au programme de campagne du candidat socialiste et il estime que le club et sa propriétaire "ont les moyens" de l'acheter.

VOIR et ENTENDRE le bouffon socialiste:

Jean Leymarie (France Info) passe sous silencel'intention du candidat Mennucci de faire de Marseille une ville "gay friendly"...

Mennucci est aveuglé par le sectarisme et l'ambition


 MUCEM, l'un des 50 musées
les plus visités dans le monde 
Il faut être de mauvaise-foi et à Paris pour aller dire que Gaudin, c'est l'immobilisme, car les Marseillais savent que Gaudin a métamorphosé la ville. 
Le tram et le métro, ce n'est pas la gauche, la rénovation des quartiers de la gare Saint-Charles ou de la République, la création du MUCEM, de la Villa Méditerranée ou du Musée Regards de Provence et Marseille Provence Capitale européenne de la culture 2013, c'est qui ?


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):