POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

lundi 17 février 2014

Sotchi: "la fédé a oublié de m’inscrire", gronde un patineur de vitesse français

Ewen Fernandez privé de 10.000m pour un oubli de son directeur technique fédéral...

Incurie de la France du gouvernement à l'encadrement sportif
 
Le patineur de vitesse français, Ewen Fernandez, ne pourra pas participer au 10.000m de mardi, car la Fédération française des sports de glace a dérapé à l'inscription, comme le révèle "L'Equipe".
"Je viens d'apprendre par mon coach [le Néerlandais Bart Veldkamp] que je ne peux pas courir le 10 000m mardi. La fédé a oublié de m'inscrire dans les pré-listes de janvier, ou ici, je ne sais pas exactement. C'est malheureux parce que j'avais rempli les critères de temps. Je suis dégoûté."

Suite au forfait d'Alexis Contin, en raison d'une hyperthyroïdie, Ewen Fernandez avait été autorisé à prendre sa place pour le 1.500 mètres samedi dernier, puisqu'il en avait réalisé les minima au cours de la saison. Sur le même principe, ayant réalisé les temps requis, il pouvait remplacer son compatriote sur le 10.000. Au lieu de ça, il n'y aura aucun Français au départ, regrette "L'Equipe".
"Je m'étais préparé mentalement à le faire. Mon coach espérait que j'aille chercher une performance, un top 12 peut-être. Il a contrôlé les listes et n'a pas vu mon nom. Je trouve ça lamentable qu'une fédération puisse oublier une inscription dans le cadre des Jeux."

Le Directeur Technique National et team leader, Xavier Sendraest coupable de cette négligence
 
C'est lui qui devait effectuer ses tâches administratives. "Je ne veux pas croire que c'est intentionnel, plutôt que c'est une méconnaissance de notre sport. Ils disent qu'ils savent tout, mais ils ne savent rien", constate, amer, Ewen Fernandez. "Avant les Jeux, il a fallu déjà tout leur expliquer, que si Alexis ne courait pas, il ne fallait pas oublier de m'inscrire parce que je rentrais dans les critères. Je pense que c'est un simple oubli, une bêtise."

Le patineur disputera la poursuite par équipe avec Alexis Contin et Benjamin Macé. Après, il ne sait pas : "Au fond je voudrais continuer. Mais avec la politique actuelle, ce n'est pas possible."
Fourneyron aurait mieux su faire...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):