POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

dimanche 16 février 2014

Près de six Français sur 10 favorables à un quota d'immigrés ...européens

Les Français verraient mieux les immigrés européens ailleurs dans l'espace Schengen

Près de six Français sur dix (59%) souhaitent une restriction des conditions de circulation des citoyens européens dans le pays

Comme la décision du peuple de Suisse l'a récemment montré l'un des principes fondamentaux de l'Union européenne, la libre circulation des personnes en Europe, ne fait pas autant consensus qu'on le dit: un sondage IFOP pour Atlantico publié samedi le confirme pour la France.
"Comme en Suisse, (...) on a une demande de contrôle et de fermeture qui est majoritaire", dit à Atlantico Jérôme Fourquet directeur du Département opinion publique à l'Ifop.

"L'un des piliers fondamentaux de la construction européenne est la libre circulation des personnes. Or, une large majorité de Français est pour une remise en cause de ce pilier", ajoute-t-il, rappelant que ce sondage est publié à 100 jours des élections européennes.
Depuis 2008, les Roumains et les Bulgares pouvaient circuler librement pendant trois mois dans l’Union européenne. Au-delà, à moins d’exercer un des 150 métiers qui leur étaient ouverts en France, ils devenaient illégaux s’ils étaint " une charge déraisonnable pour l’assistance sociale", si donc ils ne justifiaient pas de ressources suffisantes: en clair, s'ils étaient à charge de la société.
Depuis le 1er janvier et sans restrictions, Roumains et Bulgares peuvent travailler librement dans l'ensemble de l'Union européenne.

L'extrême gauche affiche son hypocrisie
En 1981, sous la présidence socialiste de François Mitterrand, le maire PCF de Montigny-les Cormeilles, Robert Hue aujourd'hui proche du PS, stigmatisait un immigré marocain le soupçonnant de trafic de drogue. La Fédération PS et la Ligue des Droits de l'homme pointait la dénonciation calomnieuse et la diffamation.
Lien video YouTube (intégration video interdite)

La CGT chasse par la violence des immigrés clandestins manifestant à la Bourse du Travail de Paris, où le syndicat règne en maître. Lien video YouTube (intégration video interdite)
Il est vivement recommandé de capturer ces videos qui deviennent inaccessibles au fil du temps.

Noël 1981 à Vitry-sur-Seine: la mairie communiste chasse aux bulldozers des immigrés de leur foyer:

Les Français sont divisés sur cette question en fonction de leur orientation politique

Près de la moitié des électeurs de gauche (46%) se dit favorable à une limitation des immigrés européens en Franced'après cette étude, contre 68% des électeurs de l'UMP et 75% des sympathisants du Front national.

Les Suisses ont voté le 9 février par référendum en faveur du rétablissement de quotas d'immigration avec l'Union européenne.
Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a déclaré que le résultat de la votation, contraire aux accords passés entre la Suisse et l'UE, aurait de "graves conséquences".
Les Roms, citoyens européens, sont expulsables  
« Les Roumains jouissent de la même liberté de circulation que les autres citoyens de l’Union. Ils ne peuvent en aucun cas être traités moins favorablement que les autres citoyens de l’Union. La Commission s’assurera que leurs droits soient respectés », a souligné M. Vladimir Spidla, commissaire en charge des Affaires sociales, lors d’un débat organisé à l’initiative des eurodéputés socialistes.
Le commissaire a précisé que la législation européenne « permet aux Etats membres de refuser le droit de résidence sur leur territoire aux citoyens de l’UE inactifs qui n’ont pas de ressources suffisantes afin de ne pas devenir une charge pour leur système d’assistance sociale ». Les expulsions doivent alors avoir lieu « au cas par cas », a précisé M. Spidla.
Les citoyens de la Confédération helvétique ont en fait demandé un retour à l'état antérieur 
à la signature d'un ensemble de sept accords passés avec l'U.-E., dont la liberté de circulation, en 2002.

Ce sondage a été réalisé en ligne du 12 au 14 février auprès d'un échantillon de 968 personnes représentatif de la population âgée de 18 ans et plus.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):