POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mardi 24 juillet 2012

Montebourg, incompris de la presse de gauche, aussi

Rapatrier les centres d'appels? Et le co-développement, bordel ? 


Le ministre français du Redressement productif lance l'idée d'un rapatriement des centres d'appels à l'étranger. 
Mais à quel prix...

Le PDG d'Orange obtempère

Lors d'une audition devant la commission des Affaires économiques du Sénat, 
Stéphane Richard s'est prononcé mercredi en faveur d'un " état des lieux objectif " sur la délocalisation des centres d'appels, mené par " un corps de l'Etat " : il se trouve que le gouvernement socialiste a justement demandé aux opérateurs d'étudier le rapatriement d'une partie de ces services.
La veille, mardi, les ministres Arnaud Montebourg ("Redressement productif") et Fleur Pellerin (PME et Economie numérique) venaient notamment de demander aux dirigeants d'Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free dans quelle mesure ils pourraient rapatrier, du Maghreb notamment, une partie des emplois dédiés à leurs hotlines d'assistance technique et de service après vente. 
Relocaliser en France 10.000 emplois dédiés à l'assistance technique des opérateurs télécoms " coûterait en moyenne " 20 centimes par mois aux abonnés, a affirmé mercredi A. Montebourg.

Montebourg démondialise au grand dam des altermondialistes

"Montebourg veut empêcher le Maghreb de se développer mais accélérer le déclassement des jeunes diplômés français: ça part d’un bon sentiment !

Arnaud Montebourg veut réindustrialiser la France et c’est une super idée. Après tout, fabriquer des trucs et des bidules plutôt que simplement les inventer dans des bureaux d’étude [Produire sans inventer, c'est en effet la décroissance. Une aberration  croissante !] ça justifie l’existence d’un parc nucléaire   qui alimente des usines gloutonnes en énergie et ça stimule les activités de dépollution. [déraillement de la démonstration]
Ça n’est pas exactement de la croissance durable, bien sûr, mais c’est toujours de la croissance tout court. 

Le hic, c’est que les trucs et les bidules sur lesquels il se concentre, du fil de soutien-gorge au fil d’acier [en passant par le fil chirurgical de suture], ne sont pas exactement le meilleur moyen de rattraper l’Allemagne ou le Japon sur ce terrain. Ces deux pays, les seuls ou presque encore capables de vendre quoi que ce soit aux émergents, préfèrent leur expédier des machines-outils ou des robots [et des usines clé en main]: ça rapporte davantage et ça permet de bien payer les ouvriers [tout en poussant les travailleurs français au chômage]. Mais surtout, les Chinois ne savent pas encore faire les mêmes et ils en ont besoin pour fabriquer les soutiens-gorge et l’acier qu’ils exportent vers la France à vil prix. 

De fait, si notre projet industriel est de concurrencer la Chine et l’Inde sur le textile et les rouleaux de métal, il faudra aussi penser à ramener nos salaires et nos conditions de travail aux niveaux chinois ou indiens [A Florange, A. Filippetti veille au grain (de loin) et les salariés d'ArcelorMittal sont attentifs]. Remarquez, ce sera tout bénef pour les fabricants allemands et japonais de machines-outils auprès desquels il nous faudra bien nous équiper… [La solidarité des travailleurs de l'internationale socialiste n'est plus ce qu'elle était aux beaux jours]

Mais Arnaud Montebourg s’intéresse aussi au tertiaire, même si ça clashe un peu avec l’intitulé de son ministère. Il entend désormais "rapatrier" les centres d’appels des sociétés françaises installés en Afrique du Nord ou à Madagascar [un état en grande pauvreté qui, en 1972, a choisi le socialisme]au motif que ça créerait des emplois (un bon 30.000, entend-on dire ici et là mais personne ne sait vraiment). 

Bon, c’est normal qu’il s’intéresse à ce genre de choses parce que c’est exactement la même approche que pour l’industrie: concurrençons les pays à bas salaires [le Maghreb] sur des postes peu qualifiés et la prospérité reviendra! Mais le hic (oui, il y a encore un hic), c’est que les centres d’appels [délocalisés] sont exactement le genre d’endroits où aboutissent les jeunes diplômés [tunisiens et sénégalais] qui n’ont pas été pris chez McDo pour parachever leur déclassement social. [Au diable les jeunes diplômés de France ?]

Abonnés au SMIC, forcés de travailler le dimanche et le soir [comme l'épicier arabe du coin: la honte !] parce que le principe de la hotline, c’est précisément de fonctionner à plein régime sur ces périodes, ils pourraient mettre leurs masters en psycho, socio et autres "sciences de la communication" [des filières signalées aux lycéens kamikazes comme des impasses ] au service des abonnés à Free (lesquels feraient tout de même un peu la gueule parce que le prix de l’assistance téléphonique aura augmenté dans la foulée). 

Pour autant, l'ami [camarade?] Montebourg, il faudra encore qu’il explique à Pascal Canfin, son collègue chargé de l'aide au développement [et ex- chargé de mission à la CFDT et militant altermondialiste d'Europe Ecologie-les Verts], en quoi cette initiative est une bonne chose pour les pays du Maghreb, dont les avantages comparatifs autorisant un décollage économique à l’asiatique sont précisément d’être francophones [?], de travailler le dimanche et à des horaires différents de la France pour des raisons culturelles, de disposer d’une main d’œuvre abondante et bon marché [mais motivée, compte-tenu du niveau de vie local]. [L'eurodéputé Canfin initia la création de l'ONG Finance Watch avec Philippe Meirieu, et était  membre suppléant de la commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs et de la délégation pour les relations avec la République populaire de Chine]

Des milliers de licenciements en Tunisie et au Maroc et l’interdiction absolue pour ces pays d’apprendre à pêcher au lieu d’être gavés de poissons conditionnés en France (ok, c'est une image), ça ça serait un joli coup de pouce de la gauche aux révolutions arabes… [Et à Moncef Marzouki, hostile à "la vieille gauche tunisienne,laïcarde et ... francophone" ou au chef du gouvernement du Maroc d'origine de Najat Vallaud-Belkacem, Abdel-Ilah Benkiran,   secrétaire général  du Parti de la justice et du développementislamiste].

Lu dans
Slate 

Le Tiers-mondisme a la vie dure.

2 commentaires :

  1. Merci pour toutes les informations que tu nous proposes en partage depuis longtemps et bravo pour la qualité de ton travail ...
    Longue vie à ce site.
    Yeux du chien
    Merci a vous

    RépondreSupprimer
  2. les deux gigi

    Avoir une très grande " gueule " est facile, surtout pour ceux du PS
    le reste est bien moins évident

    C'est de plus en plus difficile de comprendre de quel redressement il s'agit, probablement du redressement de la bêtise, de l'irréflexion, du manque d'intelligence, etc etc

    Heureusement que ce site nous informe avec réalisme.

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):