POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

jeudi 12 juillet 2012

PSA: Montebourg, le redresseur improductif, a un coup de mou

Nono Montebourg n'accepte "pas en l'état" le plan de PSA

La voyante du gouvernement prévoyait des catastrophes dans sa boule de cristal

Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, avait craint mercredi que les annonces de restructuration, attendues jeudi chez PSA Peugeot Citroën, constituent
 "un choc pour la nation".

"Nous craignons que les mauvaises nouvelles PSA Peugeot Citroën de demain soient un choc pour la nation", a déclaré Arnaud Montebourg, à l’issue d’une réunion de la Conférence nationale de l’industrie (CNI).


Le gouvernement socialiste est impuissant   


Nono, ex-rénovateur du PS ne sait que s'opposer 
 
"Nous n'acceptons pas en l'état le plan" présenté jeudi matin par le constructeur",  le groupe automobile français PSA Peugeot Citroën, a déclaré Sa Grâce Arnaud Montebourg devant les sénateurs. 
Montebourg met la pression sur la direction, un point c'est tout.

Ce plan prévoit la suppression de 8.000 postes et la fermeture du site d'Aulnay, a déclaré le ministre du Redressement productif: on ne sait donc toujours pas ce que Nono arrive à redresser !

Alors qu'est-ce qu'on fait maintenant ?
Que proposent Montebourg et Hollande, le candidat de la gauche sociale, en faveur des 8.000 foyers en détresse de Seine-Saint-Denis qui leur ont accordé massivement leur confiance aux primaires, à la présidentielle et aux législatives ? Un accompagnement et un expert qui doit examiner la situation financière du groupe privé. Plusieurs voix s'élèvent pour demander au gouvernement d'agir.
Le changement c'est demain
"Demain, le gouvernement, à partir des annonces de PSA, se positionnera utilement de manière à ce que la nation se rassemble autour du problème de l’automobile", a déclaré Arnaud Montebourg, sans plus de détails. Et demain, c'est l'année prochaine. 

Le candidat avait promis de rendre visite aux salariés de PSA Aulnay: c'est le moment.
Plutôt que de passer son temps dans des cafés parisiens à arbitrer avec son fils Thomas les conflits entre ses concubines, l'amère Royal et la twitteuse Valérie Trierweiler. 


Le plus beau parleur du monde ne peut proposer que ce qu'il a

Des mots, des mimiques et des grimaces.
Et surtout des maux !
Montebourg n'est  - évidemment - pas en capacité de préciser les moyens de pression que le gouvernement pourrait faire jouer sur le groupe privé.
Après le producteur de thé Fralib, le volailler Doux et l'usine ArcelorMittal de Florange en Moselle, Arnaud Montebourg passe à PSA. Avec la même efficacité ... sémantique ?

2 commentaires :

  1. Les promesses que l'on fait miroiter allègrement d'une voix assurée pleine de mordant envers les autres, uniquement pour racler des voix
    quand est-il maintenant où il faut agir en trouvant les solutions
    ces solutions à tout que l'on prétendait avoir.

    LA BAGUETTE MAGIQUE EST PERDUE ? OU CASSÉE !!!

    RépondreSupprimer
  2. Augmentation des impôts de toutes sortes, régularisation des clandestins soignés gratos (même plus besoin de cotiser 30 malheureux euros par an !), mariage homo (une priorité nationale !), l'impunité aux jeunes délinquants ... rien de nouveau sous la gouvernance de ces benêts de socialistes. Gageons que ça ne durera pas trop longtemps et qu'il vont réussir rapidement à mettre tout le monde dans la rue, mais contre eux, cette fois.

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):