POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 24 août 2018

Affaire Benalla : Myriam existe-t-elle vraiment ?

Quelles sont les révélations détenues par la mystérieuse Myriam, la future épouse supposée?

Les enquêteurs de la police judiciaire n'ont toujours pas réussi à entrer en contact avec Myriam, la compagne de l'ancien proche de Macron.

Résultat de recherche d'images pour "benalla alexandre  et Macron sports  hiver"
Les deux amis sortirent non couverts,
à La Mongie, le 25  décembre 2017
Que faisait Myriam "Benalla" durant la garde à vue d'Alexandre Benalla ? Alors que l'ex-chargé de mission est retenu dans les locaux de la police judiciaire, après l'ouverture d'une enquête notamment pour "violences en réunion",  les enquêteurs ont tentéle 20 juillet dernier, par tous les moyens, nous assure-t-on, de savoir où elle se trouve. 

Le directeur adjoint du cabinet du président, 32 ans, refuse, au départ, de dire où est sa compagne. Il refuse de coopérer, ne donnant pas non plus de moyens de la joindre, et ce, explique-t-il aux policiers, "pour la protéger" [de la police]. 

Irrités par ce "manque de coopération" d'un collaborateur du chef de l'Etat, les officiers de police mettent alors en oeuvre des moyens techniques habituellement réservés à la lutte contre la criminalité organisée, selon le procès-verbal, pour retrouver la compagne de l'ancien chargé de mission : "réquisitions bancaires", "identification de sa voiture", vérification dans les plate-formes d'embarquement d'aéroport. En France, la mobilisation de tous les moyens de l'Etat ne permettent pas de "loger" un individu.

Ce sont les opérateurs téléphoniques appelés à l'aide qui permettent de géolocaliser son mobile pour connaître sa position exacte, mettant ainsi au jour une nouvelle incohérence dans le discours d'Alexandre Benalla

Benalla et le préfet de police de Paris,
Michel Delpuech, le 20 avril 2018
Sa compagne est "partie à l'étranger pour se reposer et fuir les journalistes avec notre bébé", affirma-t-il d'abord aux enquêteurs de la Brigade de répression de la délinquance à la personne (BRDP). Or, la géolocalisation indique qu'elle se situe en réalité dans le 16e arrondissement de Paris. C'est en effet dans l'avenue Foch que son téléphone est localisé, avec une importante activité, probablement dans le but de régler les formalités pour leur mariage, qui aurait dû avoir lieu le lendemain et a été annulé.

Pourquoi les enquêteurs ont-ils mis en jeu autant de moyens dans la recherche de Myriam ? 
Benalla au corps à corps avec un manifestant,
La Villette, 1er mai 2017


Lorsque, après quelques heures de garde à vue, les policiers veulent perquisitionner son domicile, Alexandre Benalla certifie ne pas en détenir les clés : "La seule personne qui a les clés de mon domicile est ma femme", affirme-t-il. 
Les officiers tentent alors de forcer la porte, sans succès : le blindage haut de gamme leur résiste... Ils décident de revenir le lendemain, mais entre temps, le coffre-fort de l'ancien garde du corps a disparu. On sait qu'il contenait plusieurs armes, peut-être un arsenal. Ils pensent aussi que d'autres éléments susceptibles de faire avancer l'enquête ont été subtilisés en même temps que le coffre

Alexandre Benalla n'est jamais à court de mensonges : "J'ai demandé à un ami d'aller chercher ma femme - à supposer qu'elle n'ait pas eût l'initiative - et de récupérer tout ce qui pouvait être volé, des objets de valeur et, notamment les armes." 
Les enquêteurs en sont donc toujours à élaborer des hypothèses sur le rôle de Myriam dans la volatilisation du coffre. S'ils ont finalement réussi à obtenir son adresse mail par la mairie d'Issy-les-Moulineaux, où le mariage devait avoir lieu, la compagne échappe encore, à l'heure actuelle, à la police.

Les enquêteurs sont-ils vraiment si mauvais ou sont-ils complices de ce proche de Macron ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):