POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

dimanche 5 avril 2015

Europe Ecologie-Les Verts, parti qui s'est fait détester des Français

Les Français ne sont pas tendres avec les écolos radicaux, selon un sondage

Les Khmers verts et autres Ayatollah de l'écologie atteignent un record d'impopularité

Détestable et détestée
Que Europe Ecologie-Les Verts (EELV) se déchire est le cadet de leurs soucis, mais qu'ils essaient de se parer de vertus qui leurs sont étrangères pour rebondir est pure stratégie qui ne masque pas leur arrogante hypocrisie. Ils veulent entrer au gouvernement à n'importe quel prix et leurs ambitions personnelles donnent la nausée à 63% des Français interrogés en ont en effet une vilaine image, lors d'un sondage Odoxa réalisé pour Le Parisien/Aujourd'hui en France, dimanche 5 avril.

Par ailleurs, 60% des sondés envisagent sereinement que le parti puisse imploser. Les écologistes en général apparaissent divisés aux yeux de 72% des Français, et sectaires pour 52% d'entre eux. Et ce n'est pas tout! Ils les trouvent ni "courageux" (54%), ni "sympathiques" (50% contre 46%), ni "proches des préoccupations des Français" (68%), ni "compétents" (64%), ni "crédibles" (68%). Que leur reste-t-il ?
A leur crédit, on juge qu'ils ont des convictions profondes (61%) -ce qui, pour ceux-là, semble justifier leur sectarisme-, qu'ils jouent un rôle positif pour l'environnement (59%) et sont utiles (52%). Seules 35% des personnes interrogées ont une bonne opinion.

Une majorité de Français est opposée au retour d'EELV au gouvernement

Cette hypothèse est rejetée par la quasi totalité des sympathisants du parti 94% (contre 6%). Une nette majorité de 55% s'oppose au retour au gouvernement des écologistes, contre 43% qui y sont favorables.

N. Hulot, interdit de feux de cheminée
par les totalitaires de l'écologie
Le sondage donne la préférence à un protégé de... François Hollande !
Alors que le président Hollande vient justement de nommer l'animateur écologiste Nicolas Hulot 
"envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète", parmi les personnalités jugées "le plus à même de représenter politiquement les idées des écologistes", Nicolas Hulot, qui n'appartient pas à EELV, arrive en tête avec 46%. Nouveau gadget écolo d'un président fort peu motivé par l'écologie, ce joker vert devance de loin devant Daniel Cohn-Bendit (20%), qui s'est mis en marge du parti. Suivent les gauchistes José Bové (14%) et Cécile Duflot (9%). Jean-Vincent Placé et Emmanuelle Cosse ferment la marche (3%). Quant aux arrivistes aigris, François de Rugy et Barbara Pompili qui se croient importants et écoutés en tant que porte-parole, ils sont inaudibles et invisibles. 

A noter que francetvinfo fait l'impasse sur certains aspects du sondage...
La mise en perspective fournie par le président d'Odoxa ne retient pas l'attention du site militant.  Gaël Sliman relève en effet relève en effet que "à part le président François Hollande qui rivalise d’impopularité avec eux (65% de mauvaises opinions lors de son dernier passage sur le crible) et Zlatan Ibrahimovic qui faisait encore pire, dans une tout autre catégorie il y a quinze jours (79%) pour avoir traité la France de "pays de merde", nous n’avons jamais enregistré un aussi fort niveau de rejet que celui qu’obtiennent les écologistes."

Ce sondage a été réalisé les 2 et 3 avril auprès d'un échantillon de 1 055 personnes représentatif de la population française de 18 ans et plus.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):