POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

samedi 12 novembre 2011

Le candidat Hollande n'aime toujours pas les riches, mais adore la richesse

François Hollande s'offre un super QG. Et quelle 'dream team' !




Rien n'est trop beau
pour accueillir les militants,
loger les sans abri
et recueillir les sans papiers


Le candidat socialiste ne se refuse rien dès le lancement de sa campagne.

Il va poser ses cartons rue de Grenelle, dans le très 'populaire' VIIe arrondissement de Paris, au cœur du quartier des ministères, à courte distance de ceux du Travail et de l’Education et à deux pas de son immeuble en propriété personnelle.


Il a repoussé l'option du XXe arrondissement
!

Sa préférence s'est donc portée sur l'élégant immeuble du 103, rue de Grenelle, pour être accessible aux parlementaires et aux dirigeants socialistes de la Rue de Solférino, dans le même arrondissement.

Hollande est tenu à un certain standing par ses fréquentations
Il va en effet devoir bientôt assurer le gîte de Dominique Strauss-Kahn. Le Figaro annonce en effet qu'Anne Sinclair, sa richissime femme bafouée, voudrait le jeter sur le trottoir de la Place des Vosges, avec les risques divers que cela ferait courir à son endroit, et l'expulsion du riad douillet de Marrakech, sans considération de la saison d'hiver.

Plusieurs autres sites, dont l’un situé dans le VIe arrondissement et un autre à la limite du XVe et du VIIe, ont été visités. Le XVIIIe arrondissement était exclu en considération des troubles qu'il risquait d'y créer. Finalement, le choix de la rue de Grenelle s’est imposé. " Ce sont des locaux de 200 m2 environ, facilement adaptables ", confie un proche du candidat. Qui se garde de préciser le montant du loyer.

Hollande tente de se justifier
Le confort du campement socialiste dérange et le prix de la location est jugé " trop élevé "dans cet immeuble rénové (par Montebourg ?) qui, autrefois, abritait un centre télégraphique (pour protéger les paranos d'écoutes téléphoniques ?). Comme signal fort, c'est un couac remarquable pour Hollande, qui veut " donner du sens à la rigueur ": il n’est pas question de se lancer dans des dépenses somptuaires, prétend-il en effet.

Alors que François Fillon a annoncé lundi une réduction du remboursement des frais de campagne aux candidats, austérité oblige, le local disposera de plusieurs salles de réunion afin d’accueillir l’équipe de Hollande.

Le candidat met la dernière main à son état-major.

L’organigramme de campagne n’est pas encore connu et fait l’objet d’un secret jalousement gardé. Officiellement, " chacun doit y trouver sa place ", y compris les entourages des perdants des primaires.
Manuel Valls devrait chapeauter la communication

En réalité, la colonne vertébrale de l’équipe sera constituée des fidèles du député de Corrèze.
Comme lors des primaires, le député du Doubs, Pierre Moscovici, héritera de la direction de campagne et l’eurodéputé Stéphane Le Foll, de l’organisation.

Michel Sapin pourrait, lui, diriger un pôle projet-propositions.
Un préfet s’occupera de la logistique.

Hollande a réaffirmé sa volonté de ne pas bousculer sa campagne, mais avance pas à pas.
Il s’est octroyé hier soir une petite virée sur les Champs-Elysées ! Il vaut mieux avant la présidentielle qu'après... Sa compagne, la journaliste Valérie Trierweiler, et d’autres socialistes, comme Harlem Désir et Jean-Marc Ayrault, étaient de la fête. Hollande a assisté à l’avant-première du nouveau film de l'anti-libéral Mathieu Kassowitz, histoire de détourner les transfuges du NPA vers le FN ?

L'austérité ne passe pas par Hollande

Fin 2008, en effet, Brice Hortefeux avait convoité ces bureaux de la rue de Grenelle, ancien siège de la Poste, pour y installer les services du ministère de l’Immigration.
Bercy avait mis son veto : trop cher, cet immeuble dit de luxe, alors en rénovation, se louait déjà 12 800 € par mois pour 200 m2 !

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):